/ / /

Perdus ? Vous cherchez quelque chose ? Une incompréhension ? Asseyez-vous sur ce divan et racontez-moi tout…

 


 

Anime / OAV / Film d’animation

Anime

Image tirée de Madlax

 

Des reviews d’animes très sérieuses à des simples impressions sur les séries que je regarde en passant par des délires rocambolesque, tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la japanimation est ici. Je signale toujours quand il y a des grands méchants spoils ;).  

 

Dossier sur la saga Girls with Guns de Bee Train :

Noir, l'anime par qui tout a commencé. Sans aucun doute un coup de foudre qui m'a poussé vers la japanimation et une de mes séries préférées de tous les temps. L'histoire de deux tueuses à gages en quête de leur passé. Lorsqu’elles sauront la vérité, l’une devra tuer l’autre. 28 février 2011

 

Madlax, son successeur spirituel : intrigue plus complexe, cast plus large, plus de shoujo-ai (chic, alors) et surtout apparition d'éléments surnaturels. Deux jeunes femmes que tout oppose réunies par un lien mystérieux. D’un côté, Madlax, une jeune femme particulièrement douée dans le maniement des armes à feu, officie en tant qu’agent dans un pays en guerre civile, de l’autre, Margaret Burton, riche bourgeoise amnésique, coule des jours sans histoire. 6 mars 2011

 

El Cazador de la bruja, le troisième volet bancal et mal-aimé. Où comment Bee Train s'auto-parodie sans le vouloir...Deux filles choupi kawaii dont une qui porte un revolver en plastique qui euh...partent en voyage sous le soleil ? Techniquement, elles sont censées être à la recherche de Winay Marka, la ville de l’éternité, où reposent les secrets des sorcières. 10 avril 2009

 

Les grands classiques à ne louper sous aucun prétexte

Haibane Renmei : Une fille tombe du ciel. Lorsqu'elle revient à elle, elle ne sait plus ni qui elle est, ni où elle se trouve, le monde lui parait confus et elle flotte dans de l'eau. Des voix se font entendre à l'extérieur. Tout à coup le cocon se déchire et la voilà projetée dans un univers mystérieux où elle est accueillie par des filles ailées qui ressemblent à des anges. 25 avril 2009

 

Serial Experiments Lain : Après avoir reçu un mail d’une camarade de classe décédée qui l'invite à la rejoindre dans le Wired (une sorte d'Internet), Iwakura Lain, très affectée par ce phénomène paranormal, tente de résoudre le mystère. Et sans se douter de ce qui l'attend Lain se lance à corps perdu dans un engrenage cauchemardesque qui l'entraînera à découvrir des choses dont elle n'aurait jamais oser imaginer l'existence. 1e juin 2009

 

Perfect Blue : Mima Kirigoe est le leader d'un groupe pop en pleine ascension, les Chams, lorsqu'elle décide sur les conseils de son manager de quitter la chanson pour le cinéma, mais cette décision ne plait pas à tous ses fans qui y voient une trahison. Très vite Mima découvre qu'un certain Me-Mania déballe des détails de sa vie privée sur Internet et des incidents ne tardent pas à survenir lors du tournage de Double Lien, le film dans lequel elle joue, et qui se confond de manière de plus en plus malsaine avec ce qu'elle vit. Un thriller angoissant et déboussolant imaginé par Satoshi Kon. 1e août 2009

 

Mes coups de coeur

Romeo X Juliet, une adaptation très libre de la célèbre pièce de Shakespeare nous fait redécouvrir l’histoire sous un nouveau jour. Sur un continent flottant, le grand duc de Montaigu règne avec sévérité sur Neo Verona. Heureusement un justicier masqué, Akai Kaze (Torubillon rouge/ Vent pourpre) apparaît régulièrement pour les sauver. Or il se trouve que sous le déguisement se cache un jeune homme frêle Odin, ou plutôt une jeune fille se travestissant en homme pour des raisons qui lui sont encore inconnues : Juliette Capulet. Lors d'une de ses escapades sous l'identité d'Akai Kaze, elle fait alors la connaissance d'un noble qui la sauve de justesse : Romeo, le fils du grand duc de Montaigu. 6 avril 2009

 

Read or Die : Une petite série d'OAVs narrant les aventures pleines de rebondissements d'un rat de bibliothèque aussi charmante que loufoque, Yomiko Readman. Sous le nom de code de « The Paper » à cause de sa capacité à manipuler le papier à volonté, le transformant souvent en armes redoutables, elle officie comme agent de la British Library. Or Yomiko est demandée d’urgence pour une mission particulièrement importante… 31 janvier 2010

 

Alien Nine : Ne vous fiez pas à ses graphismes enfantins, c'est une des séries les plus dérangeantes et philosophiques de la dernière décennie. Dans un futur très –trop- proche où les invasions d’aliens sont devenues monnaie courante Otani Yuri est désignée par ses petits camarades pour faire partie du corps Anti-Alien local. Manque de chance, Yuri a justement la phobie des extraterrestres et malgré les encouragements se voulant rassurants de la part de son entourage et de ses nouvelles camarades, elle découvrira bien malgré elle ce que signifie réellement une telle responsabilité, pour le meilleur... et surtout pour le pire. 14 mars 2010

 

Petshop of Horrors, série d'OAVs adaptée du manga du même nom, nous fait suivre le mystérieux comte D résidant à Chinatown tandis qu'il vend "de l'amour, du rêve et de l'espoir" à ses clients grâce à son animalerie. Mais gare à ceux qui briseraient les termes du contrat... 22 juillet 2010

 

Il y a encore plus barré et hilarant que Bokusatsu Tenshi Dokuro-chan niveau parodie de magical girl : Majokko Tsukune-chan, un petit anime à la qualité inversement proportionnelle à son budget (si, si, ça existe). Tsukune-chan est une apprentie-sorcière qui passe ses journées à multiplier les bonnes actions en distribuant le bonheur autour d’elle. Enfin ça c’est ce qu’elle pense, mais ses méthodes pour le moins explosives ont tendance à générer plus de catastrophes que de bienfaits ! 9 octobre 2010

 

Marre des contes de fées remplis de damoiselles en détresse incapables de se bouger le derrière ? Princess Arete est juste ce qu'il vous faut : une fable qui réussit avec brio à faire un pied de nez aux stéréotypes du genre. Fillette confinée dans la plus haute tour du château par son père depuis son plus jeune âge, on dit d’Arete qu’ainsi elle protège sa précieuse personne du monde extérieur et attend paisiblement la venue de son prince, de celui qui devra la sauver. Sauf que la jeune princesse a bien d’autres idées en tête : elle en a assez de rester perchée à sa fenêtre toute la journée et entend bien un jour obtenir sa liberté. 31 octobre 2010

 

Petite étude sur le second OAV un peu problématique de Denpateki na Kanojo où Juuzawa Juu se retrouve face à une fille étrange qui cache ses yeux sous sa frange, Ochibana Ame qui prétend le connaître d’une vie antérieure. Evidemment il n’y croit pas du tout et essaye de l’ignorer, mais non seulement la petite est tenace et le suit partout, mais en plus des meurtres inexplicables ont lieu dans les environs et elle a toujours l’air d’en savoir un peu plus que les autres. Juu décide donc de faire équipe avec elle afin de démêler son implication véritable dans cette affaire…21 novembre 2010

 

Please save my earth : adaptation malheureusement incomplète d'un manga à l'histoire peu commune et vaut clairement le coup d'oeil. Réincarnations, réflexions sur le temps et la mémoire ainsi qu'onirisme sont au programme pour un voyage étrange, sur la lune. Sakaguchi Alice est entraînée dans l’étrange lien que partagent deux de ses camarades de classe : depuis quelques temps ils ont commencés à faire des songes étranges, les mêmes, dans lesquels ils incarnent des personnes différentes. Tous ces rêves se déroulent dans un observatoire situé sur la lune. Il y a sept scientifiques, des extraterrestres, qui observent la Terre avec bienveillance. Et presque à chaque nuit ils se rencontrent par le biais de leurs alter-egos respectifs. 10 février 2011

 

Essai d’article sur la très grande et complexe série Boogiepop Phantom qui, un peu dans le même genre psychologique que Serial Experiments Lain, nous plonge dans une ville secouée par des phénomènes mystérieux dont on suivra la progressive résolution à chaque fois à travers des yeux différents. Des adolescents disparaissent petit à petit. Partout on souffle que c’est l’œuvre de l’ange de la mort, Boogiepop. Mais existe-t-il vraiment ? 7 mai 2011

 

Le portrait de petite Cosette nous plonge dans le quotidien d’Eiri, un jeune dessinateur, hanté par le spectre d’une belle jeune fille morte depuis des siècles, Cosette d’Auvergne, qui finit par tomber amoureux d’elle et plonger dans la folie. Un anime psychédélique qui donnera des cauchemars à certains. C’est aussi une magnifique parabole sur l’art. 27 mai 2011

 

Ouran High School Host Club : un anime hilarant sur fond de lutte sociale et de question du genre mais qui sait aussi se montrer sensible quand il le faut. Haruhi, l’héroïne, est un personnage subtil et hors du commun qui subit malheureusement un traitement quelques fois un peu…déstabilisant. 11 octobre 2013

 

Dossier sur les films Kara no Kyoukai (La frontière du vide) :

Poupée brisée (films 2 et 4) : Kokuto Mikiya est un jeune home tout ce qu’il y a de plus ordinaire quand il rencontre Ryougi Shiki, une jeune fille solitaire toujours vêtue d’un kimono. Pour des raisons qu’il ne s’explique pas, elle le fascine inexorablement. Or un meurtrier ne tarde pas à sévir en ville… 5 avril 2010

 

La naissance d'un démon (films 3 et 1) : Des lycéennes sans aucune relation les unes avec les autres se suicident du haut d’un complexe d’appartements vétuste. Pendant ce temps, Ryogi Shiki, désormais en possession des yeux de la mort, est irritée par la « disparition » de son ami Kokutou Mikiya. Les deux évènements seraient-ils liés ? Shiki le croit fermement et décide d’aller enquêter personnellement…2 mai 2010

 

Rédemption (films 5 et 7) : A  venir

 

Les bonnes séries

Earth Girl Arjuna : Juna, adepte du tir à l'arc, décide d'aller à la mer avec Tokio, son petit ami. Malheureusement, elle meurt pendant le trajet, aspirée par une étrange lumière. Au moment de s'envoler loin de ses proches, une voix retentit et lui propose un pacte : si elle combat les Raajas, des créatures menaçant la planète, il la fera revenir à la vie. Juna n'a guère le choix et ne connaît pas encore toutes les conséquences qu'entraînera sa réponse. 5 juillet 2009

 

Tenshi no Tamago : Un bijou d'animation perdu sous les ruines du temps. Des mains potelées s'ouvrent et se ferment. Un oeil endormi frétille. Des battements de coeur. Un homme marche sur un damier. Qui es-tu ? Une jeune fille s'éveille au milieu du bruit assourdissant des sirènes avec un oeuf. 19 juillet 2009

 

Iria - Zeiram the Animation : Sur la futuriste planète Myce, Glen est un chasseur de prime reconnu qui participe à toutes sortes de missions dangereuses. Or Iria, la sœur de Glen, qui rêve de faire ses preuves et de suivre ses pas, décide de le suivre pour un contrat particulièrement étrange. La mission est de secourir les passagers du Karma, un vaisseau capturé par des pirates, mais lorsqu’ils arrivent, ceux-ci sont été massacrés par une puissance mystérieuse. Ils se retrouvent alors face à face avec Zeiram, une entité extraterrestre soi-disant invincible…22 février 2010

 

Clannad, le film (Toei Animation) nous narre l’impossible rencontre aux pieds des cerisiers en fleurs d’Okazaki Tomoya, un jeune homme taciturne et renfrogné qui n’adresse que peu la parole aux autres, et de Furukawa Nagisa, une jeune fille optimiste et pleine de fraîcheur. Ce que Tomoya ne sait alors pas encore c’est que cette rencontre va bouleverser sa vie… Un anime oublié par les fans depuis l'apparition de la série TV du même nom mais qui la surpasse aisément. 9 avril 2010

 

Yurumates : un petit OAV tout simple sur la vie quotidienne de quatre glandeurs invétérés. C'est tellement contagieux qu'il suffit de les regarder pour ne plus avoir envie de rien faire. Aida Yurume est une jeune campagnarde qui débarque à Tokyo dans l’espoir d’être admise dans une grande université locale. Elle s’installe alors dans une des résidences les moins chères de la région qui a pour particularité d’héberger tous les étudiants pauvres comme elle, et pour cause : elle tombe en ruines. Yurume va donc découvrir la vie citadine avec trois autres étudiants avec lesquels elle sympathise rapidement. 6 octobre 2010

 

Interstella 5555 The 5tory of the 5ecret 5tar 5ystem : collaboration singulière entre Leiji Matsumoto et le groupe Daft Punk, ce long-métrage dépourvu de dialogues n’en reste pas moins une fable assez sympathique qu’on peut interpréter à loisir. Sur une lointaine planète, à l’autre bout de la galaxie, se déroule une grande célébration. Un groupe d’extraterrestres donne un concert retransmis en direct un peu partout dans la région quand soudain un mystérieux vaisseau pénètre dans l’espace aérien au nez et à la barbe des personnes chargées de la surveillance spatiale, trop occupées à regarder la prestation. Très vite des hommes portant des masques à gaz s’infiltrent sur scène et kidnappent les musiciens pour les emmener sur Terre. 25 avril 2011

 

Kite, oeuvre trouble de Yasuomi Umetsu, est une véritable ode à la violence et à la survie qui mélange audacieusement un récit esthétique et des scènes crues. Depuis le meurtre de ses parents, Sawa a été recueillie par un policier véreux du nom d’Akai. Ce dernier lui a appris à se servir de son corps, à la fois pour tuer, sans état d’âme, et pour l’amour. Chaque jour, chaque semaine, Sawa doit accomplir une mission en assassinant des « pourris » (du moins c’est ce qu’on lui dit) et lorsqu’elle rentre, c’est dans les bras de son gardien qu’on l’envoie. Série déconseillée aux moins de 18 ans en raison de scènes érotiques explicites~ 30 octobre 2011

 

Interlude, série de 3 OAVs, est un puzzle à la complexité rare qui repousse les limites du format court mais tombe malheureusement dans un fanservice à outrance qui en repoussera plus d’un. Un jeune homme ordinaire ne possédant même pas de nom vivant son existence paisible et stéréotypée de lycéen japonais en compagnie de sa copine d’enfance ultra chiante, Tama, et d’autres filles de sa classe. Enfin, c’est ce qu’il aimerait bien croire. La vérité c’est qu’il ne cesse de faire des cauchemars déboussolants et qui paraissent si réels qu’il finit par ne plus bien savoir où finit le rêve et où commence la réalité. Ce n’est qu’en croisant la mystérieuse Watsuji Aya en pleine hallucination que ses doutes seront partiellement levés : il doit à tout prix la retrouver. 14 mars 2012

 

Saenai Heroine no Sodatekata : Ou l’histoire d’un otaku qui, en croisant une belle inconnue, décide d’en faire le modèle d’une héroïne de visual novel mais la fille en question est bien réelle…et trop ordinaire pour être moe. Une série qui dépoussière les codes classiques du harem pour explorer les relations complexes se tissant entre les personnages. 14 mai 2015

 

Les déceptions

Paprika, le dernier Satoshi Kon, nous plonge dans le monde des rêves au travers d'un tortueux périple. Dans un futur proche, des scientifiques inventent une machine pour voyager dans les rêves. Or un jour, plusieurs exemplaires sont volés. Le docteur Astuko Chiba, jeune femme aussi froide que sublime, son collègue le docteur Tokita Kosaku, et leur chef, Shima Torataro, partent à la recherche du coupable… Un film qui aurait pu être magistral mais qui, sans être mauvais, se révèle au fond sous-exploiter l’idée de base. 19 juin 2010

 

Les séries moyennes à médiocres

Un dossier Mai Otome et Mai Otome Zwei complètement fumeux, à l'image de la série. Ce que ça raconte ? Il me semble qu’il y a une académie de Power Rangers au féminin, sponsorisée par Karl Lagarfeld, et que du coup ça vire lesbien de partout. Oh, et sinon il y a des batailles et un méchants qui souhaite détruire le monde, je crois... 14 & 19 février 2009

 

Il n'existe pas beaucoup de séries centrées sur le thème du shoujo-ai, et encore moins qui soient de qualité. Candy Boy est une des rares exceptions, cependant l'anime n'est pas exempt de défauts assez gênants...  Yukino et Kanade sont deux sœurs très fusionnelles. Elles dorment dans la même chambre de leur résidence universitaire, vont au même lycée, et se montrent inséparables en toutes occasions. Un jour une de leur camarade demande un entretien privé avec Yukino car elle aurait le béguin pour cette dernière, ce qui fait naitre une pointe de jalousie dans le cœur de Kanade. Pourquoi se sent-elle aussi mal à l’aise suite à cette révélation ? 18 décembre 2010

 

Shamshir Dance, très courte adaptation d'une piste de l'album The Epic of Zektbach ~Ristaccia. Ne possède pas grand intérêt sinon pointer du doigt les difficultés d'une adaptation musicale. Shamshir Dance retrace les péripéties de l’héroïne éponyme, Shamshir, la fille d’un général, elle-même guerrière de renom dans l’armée d’Azuelgatt, un petit pays en mauvaise posture qui doit faire face à l’invasion de son voisin, l’empire de Noigladdo. L’ennemi est largement en surnombre et tout espoir semble perdu lorsque... 13 août 2011

 

Les gouffres sans fond

Ce grand chef d'oeuvre  de nullité qu'est Avenger. Meilleur somnifère, je cherche encore. En théorie c’est l’histoire d’une tueuse au passé torturé errante sur une planète Mars en ruine, dernier bastion de l'humanité, en compagnie d'une poupée, car dans l'incapacité de se reproduire les hommes ont désormais fabriqués des poupées ou dolls pour leur tenir lieu d'enfants, qui semblerait être capable d'émotions. Le tout sur une OST d'Ali Project. En pratique, il ne se passe rien. RIEN. 11 février 2009

 

Rapport de lobotomie à la suite du visionnage des OAVs de Kiss X Sis qui nous comptent la fabuleuse et très crédible histoire d’un lycéen que ses demi-sœurs allument en permanence parce qu’elle veulent se le faire :

Partie 1, Partie 2 et Partie 3 de novembre à décembre 2009

 

Colorful est une petite série de 16 épisodes d’environ cinq minutes s’interrogeant sur le plus grand mystère que l’univers ait porté. Le monstre du Loch Ness ? Non. La création du monde ? Non. Le triangle des Bermudes ? Non, bien mieux que ça : l’anatomie féminine ! Non, vraiment, c’est mauvais... 20 avril 2010

 

Vous pensiez qu'on ne pouvait vraiment pas faire pire en terme d'ecchi et d'obésité mammaire ? C'est sans compter Eiken la pire daube de tous les temps. Les êtres de sexe féminin y sont pourvus d’obus défiant toute concurrence, on a jamais fait mieux depuis. Tellement mauvais que ça en devient drôle ! Article écrit à l'occasion de la semaine thaliste sur Néant Vert 13 mai 2010

 

Les gars je crois qu'on tient notre vainqueur : Abunai Sisters c'est vraiment le meilleur pire anime du monde. L'histoire ? Oh, l'histoire, le vague récit de deux agents secrets pulmonairement très bien pourvus par dame Nature qui folâtrent en mini-jupe. On aura vu plus profond comme scénario... 31 décembre 2010

 

Aperçu de la série Alexander Senki / Reign The Conqueror qui retrace les aventures d’Alexandre le Grand dans un univers de science-fiction à la fois sérieux et loufoque (aucun personnage ne porte de pantalon). Difficile d’en tirer grand-chose tant cet « anime » est difficile d’accès. Ophidiophobes, passez votre chemin sous peine d’expérience traumatisante…18 mai 2011

 

Court-métrage

Parce qu'on ne parle pas assez du court métrage et de ses dérivés, voici une petite sélection de quelques animations touchantes, rigolotes, palpitantes ou étranges.

 

L'été du court métrage :

#1 : Ame to Shoujo to Watashi no Tegami / Born by Myself / Aru Tabibito no Nikki / Oshiruko / Egao 6 juillet 2010

#2 : Fumiko no Kakuhaku / Kobe to Watashi / Doutei Kawaiya / Run / Catblue Dynamite 13 juillet 2010

#3 : Hoshizora Kiseki / Cat Soup / Kikumana / Knyacki / The Tales of Rien Village  25 août 2010

#4 : A  venir

 


 

Manga

Mangas

Image tirée de Lucky Star

 

Pendant des animes, cette rubrique sera cependant assez peu mise à jour puisque je ne lis quasiment pas de mangas, préférant le formant vidéo ou les livres traditionnels.

 

God save the Queen et Le Labyrinthe de Morphée ou la quête existentielle de Michiru Saeba, à l'identité floue et complexe, qui en se perdant des villes étranges et paisibles, coupées de toute civilisation, un véritable jardin d’Eden d’où le bien et le mal ont disparus. Malheureusement pour lui, à peine est-il arrivé que se produit un horrible meurtre. Que se cache-t-il derrière la façade idyllique de ces cités ? 23 mai 2010

 

Présentation de Bousou Shojo, une fille complètement débridée. Derrière ce titre se cache Yayoi Makino, qui, malgré ses formes de rêve, désire...rester vierge jusqu'à ses vingt ans pour une raison tellement obscure et absurde. Le problème c’est qu’elle voit de la perversion partout. Un long combat pour conserver sa virginité débute. 13 juin 2009

 

Mai Otome, le manga : une ode au fanservice, pas si désagréable en fin de compte. Mashiro est un trap envoyée à l’académie de Power Rangers pour jouer le sosie d’une princesse et ça finit en harem. Mais y a de la baston, des culottes et c’est marrant. 12 février 2009

 

Doubt (Rabbit Doubt) : Démythification de ce nouveau manga qu'on nous présentait comme le successeur d'Agatha Christie. Un titre un peu trop lourd à porter. Yuu est un des inconditionnels de Rabbit Doubt, dernier jeu à la mode au Japon. Lui et quelques autres joueurs ont décidé de se réunir pour faire connaissance et s'amuser un peu. Mais étrangement tout ne se passe pas comme prévu et lorsque Yuu se réveille après avoir été assommé par un inconnu, il est enfermé avec ses camarades dans une sorte d'hôpital désaffecté. 11 septembre 2009

 

Premières impressions sur Judge, la "suite" de Doubt qui surfe sur la vague du succès de son aîné. Mais ce second manga propose-t-il véritablement quelque chose de nouveau ? Un jour, Hiro, un adolescent ordinaire, se réveille enfermé dans une sorte de cachot, un masque de lapin sur la tête et des menottes au poignet. Un jeu morbide est sur le point de commencer…28 mars 2011

 

100% Doubt !! : Un shoujo toute somme assez banal mais rafraichissant. Maekawa Ai est une collégienne pas très à l’aise dans sa peau et pas très jolie qui décide brusquement de changer. Après des efforts acharnés pour maigrir et des quantités d’argent phénoménales dépensées en produits contre l’acné, cosmétiques et fringues à la mode, elle entre dans un lycée où personne ne la connaît, bien décidée à changer son image de « jimi » (ringarde). Et donc elle va forcément vouloir draguer le plus beau mec du bahut, c’est forcé... 13 décembre 2009

 


 

Jeux vidéo

Jeux vidéos

Image tirée d'American McGee Alice

 

Je ne joue pas trop aux jeux vidéos, pourtant j’adore ça, cherchez l’erreur. Vu le peu de jeux que compte ma collection et comme ils sont souvent archi connus, je n’en parle pas souvent. Mais il n’est pas à exclure qu’un jour lointain viendra et où cette catégorie explosera sous le nombre d’articles. Si, si, on peut toujours rêver.

 

Myst IV Revelation : Un jeu d'aventure point & click sur PC plutôt sympathique s'il ne possédait pas une difficulté pharamineuse. Atrus, descendant du peuple D'ni, a le pouvoir en se servant de cette écriture ancienne de créer à partir de livres des mondes appelés âges. Pour punir ses deux fils Achenar et Sirrus, qui ont abusé de cet enivrant pouvoir , Atrus se résolut à les enfermer chacun dans deux âges-prisons, deux mondes déserts et désolés. Lorsque Myst IV commence, vingt ans se sont passés et lui et sa femme se demandent si Achenar et Sirrus se sont assagis et s'il est temps de mettre un terme à leur exil. Pour se décider, il vous a appelé et vous demande de l'aide. 11 juillet 2009

 

Présentation de Yume Nikki : un des jeux les plus uniques et perturbés que j'ai jamais croisé. Une véritable expérience, comme une descente aux enfers, un cauchemar dont on ne parviendrait à se réveiller. A se procurer d'urgence ! Est ainsi mise en scène une curieuse fillette du nom de Madotsuki, qui reste enfermée dans sa chambre et refuse d’en sortir. Mais sitôt dans son lit, la voilà désormais dans un vaste labyrinthe peuplé de créatures étranges. Et en supplément quelques théories et discussions autour des mystères qui entourent l’univers.14 & 22 janvier 2011

 

Dans la même veine, .flow se fait le miroir déformé de Yume Nikki avec une ambiance plus glauque et plus poussée. On y suit toujours une jeune fille dans ses rêves détraqués, ici Sabitsuki, mais la solitude laisse place à l’horreur. Du sang coule sur les murs...1e octobre 2011

 

Petit article sur American McGee Alice, un de mes jeux préférés à cause de l'ambiance malsaine et sombre qui s'en dégage, ajoutée à l'univers déjà riche du livre éponyme. Alice est une petite fille à l’imagination débordante qu’un incendie ayant ravagé sa famille laisse seule survivante. Internée à l’asile, allongée sur son lit d’hôpital, le regard vide, la pauvre Alice mène une existence guère enviable jusqu’au jour où son lapin en peluche prend vie et l’incite à le rejoindre au Pays des Merveilles. Après une longue chute dans son inconscient, elle retrouve finalement ce monde fantastique désormais dévasté et cauchemardesque que dirige d’une poigne de fer la terrible Reine de Cœur. 17 juin 2011

 

Quelques impressions sur l’ambiance dégagée par Final Fantasy XIII-2 : des thèmes audacieux et sombres prêtant à jouer sur la sensibilité du joueur finalement édulcorés à cause du poids de la franchise. 28 janvier 2013

 

Critique de Leviathan The Last Day of the Decade : production commerciale russe atypique, Leviathan nous plonge dans un monde dystopique à mi-chemin entre le cyberpunk et la dark fantasy, où les nobles se noient dans les luttes de pouvoir et la débauche. Il ne tient qu’à vous d’enquêter sur votre noir passé. Une vraie perle.  22 août 2013

 

Fragile Dreams : Après la mort de son tuteur, un adolescent erre dans les ruines désertes d’un Tokyo post-apocalyptique à la recherche de ce qui pourrait bien être une survivante. Un périple rempli de poésie…que les développeurs n’ont malheureusement pas su mettre en valeur. 12 juillet 2015

 

Pour aller plus loin :
Comparaison entre Final Fantasy X et Final Fantasy XII : deux mondes opposés, deux visions du jeu vidéo. 2 juin 2010

 

L'art du détail : petites anecdotes et réflexions sur Kindgom Hearts Birth by Sleep, Final Fantasy VII Crisis Core et Disagaea Afternoon of Darkness. 7 janvier 2011

 


 

Visual Novel & Eroge

Pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, petit rappel : Un visual novel est une sorte de jeu populaire au Japon qui ressemble à une sorte de livre interactif  avec des images, de la musique, parfois les voix des personnages quand ils sont doublés, et assez souvent des choix qui vous permettent de fabriquer vous-mêmes l’histoire (à la manière des fameux Livres dont vous êtes le héros), si ce n’est pas le cas on appelle ces visual novel des « kinetic novel ». Le point fort d’un visual novel (ou encore sound novel) reste majoritairement son scénario. Il existe des visual novel à caractère érotique mais là on les appelle des eroge icon_razz.gif (voire la sous-catégorie correspondante).

 

Visual Novel

Visual Novel

Image tirée d'Ever17 ~Out of Infinity

 

Vous trouverez donc ici les reviews des quelques VNs auxquels j’ai pu jouer. Je n’en connais pas beaucoup mais le concept me parait vraiment trop intéressant pour s’arrêter en si bon chemin.

 

Les coups de coeur

Ever 17 ~Out of Infinity : Une poignée de personnes enfermées dans un parc d'attraction sous-marin s'entraident pour survivre durant le peu de temps qu'il leur reste. Saurez-vous résoudre cet immense puzzle ? 30 décembre 2009

 

Narcissu : Une belle histoire sur deux adolescents condamnés à mourir dans un hôpital et qui décident de prendre le large. Une traduction française est désormais disponible. 2 mai 2009

 

Narcissu 2nd Side : Autre époque mais même combat. Prologue de Narcissu, Narcissu 2nd Side nous entraine plus en avant dans le passé de Setsumi à la découverte de personnages qui ont bouleversés son existence. Qui de la mort ou de l'espoir gagnera au final ? 8 mai 2010

 

Remember11~The age of infinity : Suite au crash de son avion, Fuyukawa Kokoro se retrouve coincée dans un chalet de montage avec une poignée de survivants. Pour couronner le tout, elle se met à échanger de corps avec un certain Yukidoh Satoru, un homme se réveillant amnésique au milieu d’un asile. Par la même équipe qu’Ever17, une intrigue touffue et passionnante, à la fin cependant frustrante. 22 février 2015

 

Les VNs sympas

Planetarian est un petit visual novel linéaire du studio Key se déroulant dans un futur post-apocalyptique. On y suit les aventures du Junker, qui lutte pour survivre, et de Yumeni, un robot à forme humaine à la naïveté déconcertante, à la redécouverte du ciel... 16 mai 2010

 

Petit visual novel amateur, Tokyo Alice se révèle une très bonne surprise, une oeuvre bourrée de charme et de nostalgie. Le mythe d’Alice plus que jamais ancré dans la réalité. 20 novembre 2011

 

Les indies

Critique globale des productions du studio amateur Sakevisual : Ripples, un petit kinétic très bref, Re : Alistair ++, un dating-sim geek à l’intention des filles, et Jisei, une énigme policière à résoudre. La critique de [text] A summer story, court récit d’horreur, est à part, pareil pour My Magical Cosplay Cafe, une parodie qui tombe malheureusement à plat, ainsi que la suite de Jisei, Kansei, qui voit les éléments surnaturels rejoindre les meurtres. septembre 2010 à juillet 2011

 

Critique globale des productions de Christine Love, surtout remarquables pour leur utilisation de l’interface : Digital : A love story se passe dans le passé aux débuts d’Internet et Don't take it personally, babe, it just ain't your story dans le futur, là où l’ère Facebook domine l’intimité de la jeunesse. 1e mai 2011

 

Impressions sur X-Note, visual novel du studio amateur Zeiva Inc, un titre qui possède beaucoup de potentiel et se révèle pourtant extrêmement frustrant dans son gameplay. Depuis la disparition de sa mère, décédée dans des conditions mystérieuses, Essi étouffe ses capacités extra-sensorielles. Du moins jusqu’à l’arrivée de Yuon qui lui propose ni plus ni moins que de résoudre une affaire criminelle en utilisant ses dons particuliers, en échange elle pourra peut-être trouver des indices sur la mort de sa mère, ancienne fondatrice de l’établissement concerné. Essi, déterminée à apporter la lumière sur son passé, va très vite se retrouver tenaillée par des révélations de plus en plus troublantes qui la feront douter. 16 octobre 2011

 

Aperçu des projets de visual novel dits "indie" en préparation pour 2012 : la sphère anglophone ne se tourne pas les pouces et présente un certain nombre de bonnes idées. Au programme : Cinders, Cradle Song, Shock Cocoon, Circum [N]avigate et Rising Angels. Tous n’ont pas vu le jour depuis… 6 novembre 2011

 

             Petit tour d’une poignée de visual novel présentés lors du NaNoRenO 2012 :

  • 1e partie : Si Marijuana ~ The Truth de mugenjohncel et Diving Deeper de Christine Love se révèlent tout sauf recommandables, la démo de Curse of the Caribbean du studio Morishita est une très agréable petite surprise. Quant à celle de Spiral Destiny de NSEY Studios, elle peine à convaincre pleinement tout en offrant de nombreuses possibilités, reste à voir ce que donnera la version finale qui, je l’espère, dispersera les doutes. 4 avril 2012
  • 2e partie : The knife of the traitor de Clua reste mon préféré incontesté du concours grâce à son univers psychédélique soigné et touchant mais Nanolife du studio Pegasi qui traite des MMORPG avec une douceur presque enfantine n’arrive pas loin. Ristorante Amore de Cyanide Tea se montre le titre le plus ambigu avec d’un côté une réalisation gigantesque pour un jeu conçu en à peine un mois, et de l’autre un twist scénaristique génial mais sous-exploité qui plombe un peu l’histoire. 10 avril 2012

 

Juniper’s Knot & The Elevator : Très brefs visual novel, respectivement de Dischan Media (l’équipe derrière Cradle Song) et Cyanide Tea (nous ayant déjà sorti Ristorante Amore un peu plus tôt), qui possèdent globalement des caractéristiques similaires : une très bonne réalisation pour une intrigue sympathique mais qui demanderait à être plus développée. 21 mai 2012

 

Heartful Chance : Conçu quasi intégralement par une seule personne, cet otome game donne dans la comédie romantique simple...et efficace ? C’est la question qu’on pourrait se poser en découvrant l’enrobage graphique un peu trop rose et l’approche très premier degré du sujet. 1e juin 2012

 

Hope ~ Symphony of tomorrow : Quelques mots sur ce projet commercial de visual novel à la japonaise. Beau chara-design, quelques idées intéressantes mais la démo est trop courte pour nourrir la curisoité. 29 octobre 2012

 

Cinders : Quelques mots sur ce VN commercial ambitieux et novateur reprenant l’histoire de Cendrillon avec un ton moderne et féministe. Malgré le léger bémol que représente le design très occidental, on ne peut qu’applaudir les finitions des aspects graphiques, interactifs et musicaux. Un exemple à suivre. 29 octobre 2012

 

Après une longue attente, plusieurs créateurs commencent enfin à proposer des visual novel français à l’occasion de la Japan Expo ! Au programme la critique de Faith/Puella, puis de la démo de Catharsis et de Système Isolé. 30 juin 2013

 

Critique d’Always the Same Blue Sky, un petit visual novel commercial sans prétention avec un scénario un peu boiteux par moments mais possédant une ambiance graphique et musicale somptueuse. 9 août 2013

 

              Petit tour d’une poignée de visual novel présentés lors du NaNoRenO 2013 :

  • 1e partie : fournée du malaise avec le très stéréotypé My Teacher où vous incarnez Super Nanny en plus jeune, Left of Center de Twinturle Games où personne ne semble doué de bon sens, le très chouette A Troll’s Fairytale par le Studio Morishita où il est question de trouver l’amour lorsqu’on ne rentre pas dans les normes, et le très bizarre Zayay. 11 novembre 2013
  • 2e partie : petit goût d’inachevé devant d’autres VNs comme Days of the Divine du Circle Pegasi qui se montre décevant, Chronicles of Mars qui est difficile à finir à cause de son gameplay un peu lourd, Poyo Yo ! Demon Preview qui n’est malheureusement qu’une ébauche incomplète, The Insidious Manipulation of Mr.Jones qui tente de déconstruire les choix dans les jeux-vidéo avec une argumentation perfectible et le sympathique Witch/Knight de Cyanide Orphans qui propose une héroïne badass essayant de faire revivre sa petite amie décédée…au prix d’un sacrifice. 26 novembre 2013
  • 3e partie : brève critique des jeux du PPHS Jam ayant eu lieu juste après le Nanoreno comme A Very Splendid Otome Game, Jurassic Heart, Night at the Hospital ou encore Magical Maiden Madison de Christine Love. J’embraye ensuite sur les jeux assez moyens de Twinturle Games produits à l’occasion d’autres Jams : Milk of Human Kindness sur la maternité dans un couple lesbien et Magical Majorette Drummer Garnet! Handsome Boy Blues, une parodie de magical girl. 20 décembre 2013

 

Les insignifiants

Moonshine : Un petit visual novel obscur et doux sur la question de l'identité sexuelle. C’est court, il ne se passe pas grand-chose et on ne comprend pas bien où l’auteur veut en venir non plus. 8 avril 2009

 

Tokoyo no Hoshizora / Red Shift est l'unique visual novel de la team Extra, un groupe japonais amateur, ainsi qu'une des rares traductions françaises existantes. Si l'histoire est sympathique, soutenue majoritairement par son héros, le tout demeure assez convenu. Rien de transcendantal. This is how the most selfish girl in the world and the most selfish boy in the world make peace. 22 août 2011

 

Pour aller plus loin :

Quelques théories sur la fabrication d’une histoire d’amour à l’usage des futurs créateurs de visual novel amateurs. 27 juin 2011

 

\!/ Alerte pavé \!/ Best of OELVNs

Analyse des meilleurs visual novel amateurs de 2012 sous forme de classement (scénario, graphismes, musique, etc) et réflexion sur l’évolution du média en cette année charnière.

Sont mentionnés : Katawa Shoujo, Analogue, Cinders, Pirate Mermaid, les jeux Nanoreno, Touhou Mecha, Coming Out on Top, The Loop, Locked-in, entre autres. 26 février 2013

 


Eroge

Eroge

Image tirée de Saya no Uta

 

Le pendant érotique/mature du visual novel (voir plus haut). Le concept même de l’eroge me fascine et me fait hausser les sourcils tout à la fois, je ne peux donc pas résister bien longtemps au « plaisir » de me plonger en terra incognita. A savoir que la plupart des eroges ne servent généralement qu'à un but d'onanisme mais qu’il en existe aussi des très bons qui méritent attention. Toutefois il est déconseillé de mettre cela dans toutes les mains et dans tous les yeux. Comme pour le hentai, j’essaye d’être soft mais certaines images risquent de montrer des bouts de peau par ci, par là (jamais bien plus).

 

Les coups de cœur

Un exemple d'eroge à la fois un peu gore et philosophique avec le très bon Saya no Uta, une sorte de fusion improbable et envoûtante entre La Reine des Neiges d’Andersen et le mythe de Cthulhu. Fuminori Sakisaka, étudiant en médecine ordinaire, voit sa vie bascule lorsqu’il est victime d'un accident de voiture. Pour le sauver, le corps médical lui opère le cerveau de manière assez expérimentale. Il s'en sort mais non sans effets secondaires particulièrement atroces. Désormais ses sens sont complètement déboussolés et le monde devient un véritable cauchemar : les êtres humains sont des monstres défigurés, les rues couvertes d'organes, la nourriture a un goût répugnant et même les fleurs sentent la pourriture. Et puis un jour il rencontre Saya, seule figure humaine de son nouvel univers. 26 juillet 2009 mais complètement remanié le 27 novembre 2011

 

Un autre eroge qui vaut le coup d'oeil, le fantastique  Yume Miru Kusuri (A drug that makes you dream). Kouhei Kagami est un étudiant modèle mais sa vie lui parait terne, vide, il se sent transparent, distant auprès de tous, même de sa propre famille, et cela fait des années qu’il a la même hallucination, encore et encore, le bruit d’un train qui passe, comme pour lui rappeler à chaque instant combien il est étranger à lui-même. Or au même moment trois filles autour de lui arrivent à un tournant de leur existence, trois filles qui appellent muettement à l’aide. Il ne tient plus qu’à Kouhei de basculer le cours de son existence ennuyeuse en décidant de suivre l’une d’elles…pour le meilleur et pour le pire. 7 février 2010

 

Déceptions

Critique de la version complète de Katawa Shoujo, un visual novel très particulier, qui raconte le quotidien d’un adolescent souffrant d’une maladie cardiaque dans un institut japonais parmi pléthore de jeunes filles handicapées (aveugle, sourde, amputée, victime de brûlures). Une réalisation impressionnante...pour un scénario qui l'est beaucoup moins.13 janvier 2012

 

Homeward est un eroge amateur mettant en scène un adolescent, fils de diplomate, retournant au Japon après des années d’absence et essayant de se construire une vie. Le sujet est intéressant mais étouffé par pléthore de stéréotypes et la réalisation, plutôt moyenne, se retrouve complètement massacrée lors des scènes de sexe, aussi forcées qu’invraisemblables. 30 juin 2012

 

Grisaia no Kajitsu : Quand un jeune homme peu ordinaire enrôle une école privée constituée d’élèves peu ordinaires, ça fait beaucoup de passés tragiques réunis dans la même pièce. Le résultat ? Une œuvre démesurément longue qui veut être plus qu’un jeu léger sans jamais réussir à décoller de son modèle. Rajoutez à cela une quantité écœurante de blagues sexuelles pas drôles et vous avez un premier opus moyennement convainquant.  7 février 2014

So bad it's good

Killer Queen : Si Battle Royale était adapté en visual novel, ça aurait pu donner Killer Queen ou l’histoire d’une dizaine de personnes enfermée dans un complexe et forcée de s’entretuer pour survire. Sauf que draguer des filles moe au milieu du champ de bataille c’est quand-même vachement plus marrant. Un doujin game au potentiel massacré par des priorités incompréhensibles. 22 octobre 2014

 

Matériel purement masturbatoire

Rondo Duo ~Yoake no Fortissimo : Une sombre histoire de pénis maudit qui n’est qu’un prétexte pour débaucher un troupeau de jeunes filles bien loties par Dame Nature. Avec ses graphismes somptueux et ses animations soignées, Rondo Duo est l’eroge idéal pour les amateurs de futa. Si vous cherchez du fap, vous trouverez difficilement mieux ailleurs ! 11 novembre 2014

 

Sugar’s Delight : Bref jeu amateur à la réalisation correcte mais au scénario frivole, prétexte à du yuri sur fond de pâtisseries. Restera dans les annales pour l’aberration que représentent certains fantasmes déployés (le gâteau...). 30 juin 2012

 

Le joyeux monde des eroges japonais : Autant j'apprécie énormément les jeux matures avec un réel scénario et des personnages attachants, autant les eroges crées uniquement pour le plaisir masturbatoire des joueurs me laissent souvent pantoise tant le scénariste semble avoir été inspiré. Petit best of de ce que j’ai pu croiser au cours de mes pérégrinations sur VNDB.  27 novembre 2010

 

Gibo : Stepmother's Sin : Je crois que tout est dans le titre et que ça n'ira pas plus loin... Yusuke Yagami, après avoir surpris sa mère en train de coucher avec un autre homme que son père, se met à considérer toutes les femmes comme des garces nymphomanes. Et justement, un jour, son père, qui est tout le temps en déplacement à cause du travail, se remarie. Il va donc faire la connaissance de sa nouvelle « maman », Misako, et de sa fille, Shiina. On parie combien qu’il va en faire ses esclaves sexuelles ? 1e mars 2009

 

Come See Me Tonight : Ryoichi Sakaki découvre un jour en rentrant chez lui que ses parents se sont faits la malle pour « exaucer leurs rêves » (hahaha). Evidemment il n'est pas très jouasse de voir à quel point ses parents n'en ont rien à faire de lui, mais heureusement sa tante maternelle Chidori qu'il ne voit jamais passe par là par un étrange concours de circonstances totalement fortuit. Atterrée, elle lui propose de vivre chez elle avec ses trois filles. Etant patronne d'un gentil petit restaurant, elle lui offre du même coup un job. Sympa, la tante quand-même... 28 février 2009

 

Come See Me Tonight 2 : Ne jamais laisser un (très) jeune homme en bonne santé s'occuper d'un temple...  Kensuke Tsukikage va succéder à son grand-père afin de diriger le temple Tsukikage et devenir prêtre. Mais pour cela il lui faut accomplir une cérémonie de danse particulière impliquant un être de sexe féminin qui se déroule tous les ans ; en effet pour que la cérémonie se déroule selon la tradition le prêtre doit coucher avec la princesse du temple devant Dieu. Petit problème : il y a quatre candidates qui, oh quel hasard, sont prêtes à n'importe quoi pour réaliser leur rêve et devenir princesse. Le « pauvre » Kensuke va donc devoir choisir entre quatre bombasses qui en veulent toutes à son petit corps. 11 février 2009

 

Pour aller plus loin :

Parce quand les jeux matures réservent des bonnes surprises musicales il faut aussi le mentionner : c'est le top 20 des meilleurs openings d'eroges où je parle aussi, entre autre, de GWAVE. 9 décembre 2010

 


 

Hentai

Hentai2

Image tirée d'un artwork de Tony Taka

 

Haaan, c’est pas bien, bande de pervers ! Comment ça c’est ma faute ? Je…euh…non. Cette catégorie n’existe qu’à des fins ethnologiques sur l’étude des comportements humains et…Bon ça va, j’avoue, j’aime me moquer du hentai parce que c’est fichtrement rigolo pris au trentième degré. J’essaye d’être soft donc seules quelques images pas trop compromettantes traînent.

 

Haru wo Daiteita, une rencontre désastreuse avec le yaoi : Les relations hommes x hommes, ce n'est définitivement pas pour moi. Kyosuke Iwaki et de Yoji Kato, sont deux acteurs pour films pour adultes. Ils se retrouvent sur le casting pour l'adaptation d'un roman au cinéma et ce casting déterminera qui détiendra le rôle principal. Tous les deux vont alors vivre une relation très particulière et fusionnelle. 14 mars 2009

 

Une étude presque sérieuse sur l'empiètement progressif des animes ecchi sur le territoire du hentai... La question suivante s'impose : Cela ne risque-t-il pas de causer la disparition de ce dernier ? Des tas d’images graveleuses, tellement d’images graveleuses à l’infini. 6 juin 2010

 

Attention, âmes sensibles s'abstenir, nous tenons ici un chef d'oeuvre, oui, vraiment, je n'ai jamais vu un hentai cumuler autant : Boku no Pico (et ce qui s 'en suit), ou l'histoire de petits garçons même pas pubères qui font de drôles de choses même pas dans le noir, c'est glauque, pas très moral, et ça devient vite n'importe quoi...14 août 2010

 

Les Chroniques Hentai de l'Eté

Critiques mi-subjectives, mi-objectives de quelques titres du genre, garanti SFW et avec du naouak dedans.

 

#1 : Samayou Midara no Lunatics / 15 Bishoujo Hyouryuuki / Cafe Junkie / Sono Hanabira ni Kuchizuke wo : Anata to Koibito Tsunagi  8 juillet 2011

#2 : Stepmother's Sin / Renketsu Houshiki / Miyazaki Maya Daizukan / Ane to Boin  23 juillet 2011

#3 : Milk Money / Princess Lover OAV / Oppai no Ouja 48 / Marine A Go-Go  2 août 2011

 


 

Musique

Musique

En tant que mélomane, je ne peux pas y couper et vous y aurez le droit un jour ou l’autre. A noter que j’écoute principalement des Original Soundtrack d’animes, de jeux-vidéo et de visual novel.

 

Rétrospective sur Sound Horizon, le fantasy band, un groupe très peu connu possédant un style très particulier : chaque album retrace une histoire différente et chaque piste comprend donc à la fois des passes chantés, de la narration et des bruitages. 9 mai 2009

 

SQUARE ENIX MUSIC presents Music for Art : un petit album intrigant réunissant tous les compositeurs de la firme éponyme. De belles envolées d’originalité au programme. 20 mars 2010

 

Petite découverte en la personne de Missa Johnouchi, compositrice japonaise de musique New Age : voyage dans un paysage musial des plus intriguants.  30 mai 2010

 

Analyse de la bande-son du très particulier Drakengard, un jeu atypique aux mélodies étranges et fascinantes. Ainsi la majorité des pistes sont des collages de boucles de musique classique agencées de manière à donner une impression de brutalité et de violence. 16 septembre 2011

 

Analyse du 7e album de Sound Horizon, le magistral Märchen : contes de fée détournées et expérimentations musicales de haute volée forment un concentré de qualité rare, que demande le peuple ! 29 janvier 2012

 

Le secret des compositeurs, ou comment j’analyse un certain nombre de pistes grâce au phénomène des samples de choeurs grégoriens (Kyrie Eleison, Miserere, Agnus Dei, etc). Les coulisses ne sont plus très loin. 1e spetembre 2011

 

Ongaku

Rubrique de critiques musicales diverses et variées

 #1 : Innocence, piste tirée du Songbook Vol.2 de Cécile Corbel

Unlimited Saga OST Disc 2 de Masashi Hamauzu

Last Ranker OST de Yoko Shimomura

Sound Horizon - Ido e Itaru Mori e Itaru Ido (analysé en profondeur dans l’article sur Märchen)

Final Fantasy VII – Crisis Core OST de Takeharu Ishimoto

Kingdom Hearts Birth by Sleep OST de Yoko Shimomura

Critique complète de Lord of Vermilion II OST d’Hitoshi Sakimoto  15 octobre 2010

 

 #1.5 : Coup de coeur pour Dai Kama de la bande-son d'Ookami Kakushi  3 novembre 2010

 

#2 : The Epic of Zektbach – Ristaccia de Zektbach

Shikkoku no Sharnoth OST par Blueberry&Yogurt

Square Enix Battle Tracks Vol.2 Square 1996-1998

Final Fantasy XIII OST PLUS de Masashi Hamauzu

Shiki Mini Album Rouge & Noir de Yasuharu Takanashi

Panty & Stocking with Garterbelt OST 4 février 2011

 


 

Culture

Littérature

Image tirée de Read or Die

 

J’étais en prépa littéraire puis en lettres modernes donc les livres ça me connaît. Mais pour cela il y a les cours donc vous m’excuserez si le weekend c’est pause. Catégorie majoritairement fourre-tout.

 

Analyse autour des contes de fées et de leur adaptation Disney : J’ai été nourrie et élevée par les contes de fées depuis que je suis en âge de lire et encore aujourd’hui le sujet me fascine. Malgré le fait que j’ai une certaine préférence pour raconter de vieilles histoires un peu oubliées ; j’apprécie bien sûr énormément les classiques popularisés par Disney que tout le monde connaît mais je ne connaissais la « trinité » que via les frères Grimm ou Charles Perrault, aussi je dispose d’une vision assez particulière en la matière. Et, après visionnage récent des contes de fées adaptés par Disney, j’ai pas mal à dire sur le sujet. 7 février 2012

 

Mauvaise expérience avec Les Thanatonautes de Bernard Werber :  Michael Pinson, jeune homme simple menant une vie assez solitaire, est brusquement dérangé dans sa paisible existence par le retour de son meilleur ami, Raoul Razorbak, qu’il n’avait pas revu depuis des années. Mais Raoul n’est pas là pour discuter du passé, il a besoin de lui pour une raison très précise : visiter le continent des morts. C’est ainsi que Michael mets le doigt dans un engrenage qui l’entraînera au-delà de toute imagination. 27 décembre 2009

 

Le top 10 des livres qu'il faudrait vraiment, vraiment, adapter en animes un jour. La conciliation de la littérature et de la japanimation me vend du rêve... 7 novembre 2010

 

Analyse tout sauf sérieuse du clip d’introduction au film bollywoodien Dhoom. Avec un effet de vent dans les cheveux. Beaucoup de vent dans les cheveux. 19 avril 2012

 

Le coeur a ses raisons : Ce n'est pas un livre mais une série télé hilarante qui nous vient du Québec et qui parodie allègrement les soap-opéras. Impossible de rester de marbres devant cette pluie de gags intempestifs. Article écrit à l'occasion du quartier libre chez Concombre Masqué 18 mai 2011 

 

La grande saga comique sur 26,5 auteurs qui n'existent pas mais qu'il faut absolument avoir lus :

1 : Andrea Di Cerrano & Jean-Louis-Truffat & Ye Shen Huang

2 : Seraphin de Boisjoly  & Honoré M'Buba M'Baka & Nadine Saïd Martin

3 : Sir Charles Cunningham & Kentaro Yukimura & Michel Saint-Pierre

4 : Benoît Guerits & Madeleine de la Motte Prune & Sergueï Petrov

5 : Yaël Vitkine & Thomas Tilby Mac Daniel & Firmin Lavigne

6 : Gontran de Sainte Luce & Gottfried et Gudrun Von Lunen  & Adrienne Chauvin 

7 : Vaclav Venceslas & André Chevalier  & éléments de « riposture »  mars - avril 2010

 


 

3615 My Life

Prepa

Image tirée de Lucky Star

 

Quel titre explicite ! Eh oui, de temps en temps j’aime raconter ma vie absolument passionnante (si, si). Mais comme je suis gentille, j’essaye de faire en sorte que ça n’arrive pas trop souvent ou d’agrémenter ça de petites Bds absolument immondes (puisque je n’ai pas le temps de dessiner correctement), d’anecdotes rigolotes ou alors je me contente de me plaindre en disant combien je suis super occupée en prépa et je fais un énième article pour m’e excuser. 

 

Pour suivre la mode des harems 11 février 2009

Où je fais des rêves franchement bizarres 6 mars 2009

Où j'ai pas le temps à cause de la prépa 1 ; 2 ; 3 ; 4 ...et d'une bande de mioches (féroces ces bêtes là) mars à octobre 2009

Avis sur le Brest Gaming Show 2010, un fabuleux moment de...de quoi déjà ? 3 novembre 2010

Si on me donnait des milliards de budget et que j’avais carte blanche pour réaliser ce que je veux (ce qui n’est qu’un pur fantasme), voilà tous les animes qui sortiraient4 juin 2011

Description du dilemme du littéraire et de ses implications avec du racontage de vie 7 septembre 2011

Les tremblements de la mélancolie : ça va pas toujours fort… 25 septembre 2014

 

\!/ Important \!/

La disparition de la mélancolie ? Pourquoi le blog ne sera quasiment plus mis à jour à partir de la rentrée 2012. 14 septembre 2012

I’m still alive : petits soucis logistiques temporaires mais lente mais sûre reprise d’activité sur le blog à partir de l’été  7 juin 2013

Soubresaut : des difficultés d’écrire quand on est fauchée et recours à Patreon 20 mai 2015

 

Prépa

J’y expose mes déboires dans cette jungle hostile remplie d’animaux féroces. Pour ceux qui ne connaissent pas, faites comme les prépaistes cyniques et surnommez avec nous le plus affectueusement du monde la prépa du doux sobriquet « d’enfer ».

 

Chronique d'une lobotomie #1 (mon incroyable prof de géo), #2 (les différents cours + concours blancs) mars-avril 2009

La rocambolesque et joyeuse aventure du choco-cornet  7 mai 2009

Bilan de ma première année : 1e partie (la copie de la mort), 2e partie (citations en folie) juin - juillet 2009

Bilan définitif de la prépa avec du drama en bonus  16 juin 2010

 


 

Vie du blog

Vie du blog2

@encore merci à zratul pour l'image ;)

 

Quand il y a des news, des updates, de changements, des déménagements, des hiatus, de par ma grande bonté vous êtes tenus au courant. A noter que la catégorie peut aussi servir pour souhaite divers trucs (genre Noël, Pâques ou je sais pas quoi), pour faire chier Miruku ou pour l’anniversaire du blog. Tous les trucs importants risquent donc d’être ici…ou pas.

 

Mon premier post  11 février 2009

Où j'explique quel sera mon rythme d'écriture 22 février 2009

Le déménagement sur Over-blog  6 décembre 2009

Premier Blindtest pour agrémenter l'été   2 août 2010

Résultats du 1e Blindtest  30 août 2010

Dans l'atelier du blogueur : Les curieux peuvent désormais savoir comment je fais mes articles 2 octobre 2010

Noël 2010 : 1) Faire sa rebelle 2) Tenter d'attenter à la vie du Père Noël 3) ??? 4) PROFIT 24 démbre 2010

Sondage inutile donc indispensable pour élire le meilleur article de la période avril 2010 - mars 2011 en vu de participer au concours des Sama Awards  22 mars 2011

 
Anniversaires

Anniversaire

Un blog qui dure ça se fête, c'est donc l'occasion de faire des billets un peu spéciaux à base de mot-clés fumeux, d'annonces tonitruantes ou bien de jolies images, au choix.

 

1 an : c'est déjà un bon bout de chemin...et encore plus de travail grâce à un projet supplémentaire  février 2010

2 ans : "toujours plus loin, toujours plus haut" j'ai envie de dire. Le projet Milk avance lentement mais sûrement. février 2011

3 ans : récapitulatif de tout ce temps passé à bloguer et nouvelles de Milk.  février 2012

5 ans : c’est la fin d’une époque, le début d’une nouvelle… 2 mai 2014

 


 

Poubelle

 Quel nom inspiré, n’est-il pas ? Ici gît tout ce dont je ne sais que faire, les articles que je juge trop mauvais principalement. Un peu comme dans une grande décharge.

 

Impressions sur des animes

part 1 Clannad / Zettai Sougeki ~Platonic Heart

part 2 Kannagi / Skip Beat / Clannad / Zettai Shougeki ~Platonic Heart

part 3 Kannagi / Clannad / Niju Mensou no Musume / Zettai Sougeki ~Platonic Heart

part 4 Kannagi / Clannad / Sora wo kakeru Shoujo / Mai Otome Sifr

part 5 Clannad / Mai Otome Sifr / Sora wo kakeru Shoujo / Melancholy of Haruhi-chan Suzumiya / Nyoron Churuya-san

part 6 Kannagi / Clannad / Mai Otome Sifr / Sora wo kakeru Shoujo /  Melancholy of Haruhi-chan Suzumiya / Nyoron Churuya-san / Zettai Shougeki ~Platonic Heart

part 7 Higurashi no naku koro ni rei / Tsubasa Shunraiki / Clannad / Skip Beat / Sora wo kakeru Shoujo / Melancholy of Haruhi-chan Suzumiya / Nyoron Churuya-san / Nouveautés que je ne regarderai pas

part 8 Higurashi no naku koro ni rei / Clannad / Skip Beat / Nijuu Mensou no Musume / Pandora Hearts

part 9 Clannad Another World : Tomoyo Special / Sora wo kakeru Shoujo / School Days Magical Heart Kokoro-chan / School Days Valentine Days / Nijuu Mensou no Musume / Pandora Hearts

part 10 Higurashi no naku koro ni rei / Tsubasa Shunraiki / Clannad Ater Story / Sora wo kakeru Shoujo / Pandora Hearts

part 11 Apparté sur l'adaptation des animes / Clannad After Story / Clannad Another World : Kyou Special / Higurashi no naku koro ni rei / Sora wo kakeru shoujo / Nijuu Mensou no Musume / Kanon (2002) / Mushi Uta / Ga-Rei Zero / Suzumiya Haruhi no Yuutsu 2009

part 12 Kämpfer / Queen's Blade Rurou no Senshi / Queen's Blade Rurou no Senshi Specials / Zan Sayonara Zetsubou Sensei / Tengen Toppa Gurren Lagann / Umineko no naku koro ni

 

Interlude sur le "Hype" :Parce que je suis un peu stupide sur les bords et sur le milieu, j'aime bien le dire à tout le monde

Dossier éclair sur l'inceste dans la japanimation. Pour tout dire je n'en suis pas très satisfaite mais comme je ne suis jamais satisfaite, il faut bien passer outre et se lancer un peu...

 

En vrac

Un truc marrant sur Dragon Ball Evolution

Envie de souhaiter un bon Halloween

Han, et si on faisait un monde rempli de Bisounours ?

Ou comment se traumatiser à vie avec Barney le dinosaure glauque

Pirates II : Stagnetti’s Revenge nous prouve qu’on peut produire un film pornographique sans sexe (sauf si vraiment vous insistez :p) mais avec humour.

Mes mascottes Miruku et Kurumi

On a tous des passions (coup de gueule envers l'intolérance)

Le débat du samedi soir : ça sert à quoi d'avoir un blog ?

Billet rapide et imagé sur le phénomène de "l'autoplagiat" dans l'oeuvre de Yuki Kajiura et les ressemblances étranges entre diverses bande-sons animes/JV  (expliqué plus en détails après coup dans cet article)

Moi, j'aime rien

Lassitude de la blogosphère

 

Partager cette page

Repost 0
Helia

Présentation

  • : La mélancolie d'une otaku
  • La mélancolie d'une otaku
  • : Le WTF n'a pas de frontières ! Ou de la supériorité de la japanimation sur nos pauvre cerveaux. La mélancolie ? Ce qu'il y a de l'autre côté de la folie...
  • Contact

Accueil

 

 

Bienvenue dans ma faille spatio-temporelle

Blood
   

  Où me trouver sur l'internet :

Lastfm-kirika2

Twitter-kirika2.jpg

 

MAL-Yuka.jpg


FB.jpg
C'est tout ce que ça te fais quand je te dis qu'on va manger des crêpes ?

Aggregateurs :

samag.jpg

nanami.jpg

Rechercher

Patreon

 

Träumendes Mädchen

Catégories