15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 21:59

J’interromps ma saga sur le H pour un tout petit billet un peu plus sérieux. Comme vous le savez probablement je suis très intéressée par ce qui touche de près ou de loin la scène des visual novel/eroges. Aussi m’arrive-t-il régulièrement de m’informer sur les projets amateurs qui utilisent ce média. Il existe pléthore de petites productions qui ont du mal à se faire connaître et qui sont souvent sanctionnées à cause de leurs visuels mais aussi de leur trop courte durée. Il se trouve néanmoins des courageux pour persévérer dans le milieu en créant un marché du visual novel anglophone. Car si la plupart des titres fabriqués à ce jour demeurent gratuits, une petite proportion se dirige doucement vers une professionnalisation certaine. La possibilité pour certains artistes de créer une œuvre et de la vendre librement est un phénomène qu’il faut certainement soutenir.

 

remember.jpg

Always Remember Me

 

Il n’y a pas encore grand monde qui puisse se vanter de se professionnaliser dans la création de visual novel (mais ça favorise les échanges, je suppose qu’on se serre les coudes dans le milieu). Dans la liste des élus on trouve le studio Winter Wolves au catalogue plutôt bien fourni, celui-ci comprend du dating-simulation avec Always Remember Me (vous incarnez une jeune fille qui doit faire face à un accident laissant son petit ami amnésique), Love & Order (l’héroïne est l’employée d’un bureau assez louche et il y a plusieurs messieurs ainsi qu’une demoiselle pour combler vos goûts) ou encore The Flower Shop (un dating farming sim puisqu’il faut bien les faire pousser ces plantes) ; mais aussi des jeux un peu plus sérieux comme Planet Stronghold Stronghold. Il y a aussi Tycoon Games qui possèdent des récits plus centrés sur les aventures comme Bionic Heart (science-fiction) et la saga Heileen (qui se déroule autour de la Renaissance), Nekomura Games connu plus particulièrement pour The Stolen Diamond Ring (histoire plutôt policière donc). Zeiva qui a sorti X-note il y a peu, un jeu intriguant au character design bien sympa, ou encore Sakura River qui n’a que Fading Hearts à son palmarès. Plus récemment, un nouveau venu, le studio MoaCube se rajoute à cette petite communauté avec un visual novel du nom de Cinders (détournement de contes de fées) en préparation.

 

x-note.jpg

X-note


J’ai bien évidemment omis de mentionner un nom, celui du studio sakevisual sur lequel j’avais déjà écris tout un article (concernant Ripples, Re : Alistair ++ et la demo de Jisei) et différentes impressions un peu plus mitigées ([text] A summer Story et My Magical Cosplay Cafe). Figurez-vous que sakevisual ne chôme pas puisque plusieurs petits jeux gratuits sont en préparation, et surtout la suite directe de Jisei est enfin sortie. Il semblerait que la série compte plusieurs volets, tous de plus en plus longs. Petit récapitulatif et mon avis sur la demo de Kansei.

 

Jisei.jpg

Dans Jisei vous incarniez un jeune homme sans nom, errant en ville et épuisé qui a la mauvaise idée de s’arrêter dans une boutique boire un café. En allant aux toilettes il découvre le corps d’une des clientes, visiblement poignardé. Evidemment il est surpris dans cette position compromettante et on le prend pour le tueur. Un détective qui était installé sur place en profite pour prendre les choses en mains et vous interdit de sortir tant que la police n’est pas arrivée. Vous aurez alors l’opportunité d’aider le fameux détective pour prouver (ou non) votre bonne foi. Et surtout votre innocence. Là où ça devient tordu c’est que ce fameux protagoniste possède un pouvoir surnaturel : revivre les derniers instants des morts sitôt qu’il les touche.

 

Dans Kansei, vous êtes toujours le même garçon, toujours un peu ballotté par le destin et vous refusez toujours obstinément de donner votre nom aux personnages qui vous entourent. Pire, maintenant que vous avez aidé à démasquer le suspect, vous vous êtes plus ou moins fait enrôlé dans une agence un peu spéciale uniquement composée de gens aux pouvoirs surnaturels comme le votre et menée par les jumeaux (la paire est constituée d’une fille et d’un garçon, je n’en dévoilerai pas plus pour éviter de spoiler Jisei). C’est en leur compagnie et assisté de la petite Li Mei, une demoiselle assez mystérieuse, que vous vous rendez dans la maison d’un riche PDG un peu paranoïaque qui demande un rapport complet des évènements s’étant déroulés dans le fameux café. Vous y retrouvez le même détective, lui-aussi convié à la fête, ainsi que de nouveaux personnages pas forcément sympathiques. Or quelque chose cloche : l’homme que vous deviez voir se terre dans son bureau en refusant de sortir. Mais le pire est à venir…

 

Kansei-01.jpg

Avouez que Gurski a l'air badass quand même...


Pour comprendre Kansei il faut obligatoirement avoir fini le premier opus qui se révèle bien plus complexe que prévu puisque des machinations politiques et économiques s’ajoutent à l’intrigue policière déjà saupoudrée de paranormal. On peut donc s’attendre à ce que ce nouveau jeu frappe plus fort que le précédent, surtout qu’il semble plus long et contient plus de personnages. Rien que la scène d’introduction est pleine de sens : on y voit deux enfants (probablement le héros et sa sœur) qui discutent autour d’un puzzle. La jeune fille mentionne alors haut et fort qu’il faut se méfier des apparences et qu’un fragment peut se révéler appartenir à un tout encore plus large. Le ton est donné.

 

Kansei-02.jpg

D’un point de vue technique sakevisual se pose en tant que ce qui se fait de mieux dans le milieu amateur actuellement (avec tous ceux que j'ai cité). Le character-design est fluide, agréable à l’œil, plus élaboré, les décors possèdent quelques défauts aisément perceptibles mais ils sont globalement plutôt bons, quelques animations ont même été ajoutées pour plus de fluidité. Désormais les personnages clignent des yeux en parlant et semblent plus « vivants ». La musique est toujours de qualité même si je la trouve bien moins bonne que dans Jisei et il en va malheureusement de même pour l’opening (qui est visuellement beaucoup mieux par contre). L’ambiance sombre est toutefois très bien retranscrite et les doublages sont assez bons (la plupart des participants sont en effets des comédiens de doublage professionnels, ils connaissent donc leur sujet). Par ailleurs, seul le héros ne possède pas de voix, tous les autres sont aisément identifiables.

 

Kansei-03.jpg

Pour ce qui est de l’histoire, difficile d’en dire grand-chose, le mieux est encore que vous alliez jeter un coup d’œil à la demo. En sachant qu’acheter Jisei et Kansei en même temps vous octroie une petite promotion de 15% (soit une vingtaine d’euros pour les deux jeux réunis). Autant en profiter et soutenir l’initiative c’est d’ailleurs ce que je compte faire).

 

Il ne reste plus qu’à espérer qu’un jour nous verrons émerger un marché français du visual novel amateur similaire. J’ai cru comprendre que la question était revenue sur le tapis récemment. Alors pourquoi pas ?

 

[BTW, j’apprécie beaucoup le protagoniste sans nom et Naoki mais je crois que je viens de me trouver une nouvelle favorite avec Li Mei. Une albinos cooldere avec des mitaines noires ? Cette fille est faite pour me plaire ! Et j’aime beaucoup son pouvoir ; identification quand tu nous tiens X) ]

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Batora07 15/12/2011 13:20

Arf, j'ai pas encore lu ton article sur Jisei >.< Je vais le lire de ce pas !

Batora07 13/12/2011 00:35

Diantre ! J'ai enfin réussi à accéder à la partie commentaire avec ma psp ! (et tout ça bien confortablement au fond de mon lit xD).
J'avais dévoré Jisei lors de sa sortie, cette fois je suis un peu à la ramasse pour Kansei mais j'espère que la suite de Jisei est à la hauteur de mes attentes :)

Helia 15/12/2011 01:00



Batora07 a encore frappé. Nul ne lui résiste, pas même une PSP :p !


 


« J'avais dévoré Jisei lors de sa sortie, cette fois je suis un peu à la ramasse pour Kansei mais j'espère que la suite de Jisei est à la hauteur de mes attentes » = Han, tu as
intégralement fini Jisei et tu n’es même pas venu poser ton avis sur l’article du même nom ? Je suis vexée à vie. Au moins ! Plus sérieusement, je serais curieuse de savoir ce que tu en
as pensé et ce que tu penseras de Kansei une fois terminé =).



Wintermute 19/07/2011 17:02


Bon, faut vraiment que j'en teste un, un de ces jours...
(Quand j'aurai un peu plus de temps^^)

Article intéressant, merci!


Helia 19/07/2011 18:00



Oh, Wintermute le retour =).


 


« Bon, faut vraiment que j'en teste un, un de ces jours... » = Un visual novel ? Ce serait cool d’en tester un avant de mourir en effet. Mais tu as le temps d’ici là, je
pense ;).



Et sinon, quand est-ce que toi tu sors un nouvel article, hun ?



Gen' 17/07/2011 23:29


Li Mei, c'est le nom d'un resto chinois tout près de chez moi... j'ai faim :/


Helia 19/07/2011 18:00



« Li Mei, c'est le nom d'un resto chinois tout près de chez moi... j'ai faim :/ » = Ah tiens, je savais pas qu’il existait un restaurant de ce nom, tu viens de m’apprendre un truc XD.
Après je suppose que le mot doit avoir une signification particulière qui expliquerait la coïncidence.


 


Désolée de te donner faim, je n’en suis pas au même niveau de persuasion que Madlax pourtant (« Je mangerais bien des pâtes, oui, des pâtes ») :p.



Malorie 16/07/2011 19:57


Pardon, je vais essayer d'être plus claire dans ma question : en VN, qu'est-ce qu'une démo ? Pour un jeu, c'est une toute petite partie du jeu, alors ici est-ce que c'est juste un version "bêta" de
la VN ou une version plus courte ?


Helia 16/07/2011 20:13



Je crains que ma réponse ne soit guère séduisante : une démo est…une démo X). Le visual novel est un média un peu particulier mais il fonctionne comme un jeu vidéo donc il n’y a aucune
différence à ce niveau-là. Ici c’est « une toute petite partie du jeu » aussi. Je n’avais même pas pensé qu’il pouvait y avoir des soucis de compréhension tu vois, d’où ma confusion
quant à ta question ^^’.



Présentation

  • : La mélancolie d'une otaku
  • La mélancolie d'une otaku
  • : Le WTF n'a pas de frontières ! Ou de la supériorité de la japanimation sur nos pauvre cerveaux. La mélancolie ? Ce qu'il y a de l'autre côté de la folie...
  • Contact

Accueil

 

 

Bienvenue dans ma faille spatio-temporelle

Blood
   

  Où me trouver sur l'internet :

Lastfm-kirika2

Twitter-kirika2.jpg

 

MAL-Yuka.jpg


FB.jpg
C'est tout ce que ça te fais quand je te dis qu'on va manger des crêpes ?

Aggregateurs :

samag.jpg

nanami.jpg

Rechercher

Patreon

 

Träumendes Mädchen

Catégories