8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 15:30

 

Après avoir fini Narcissu premier du nom, j’attendais avec impatience de pouvoir tester le second. C’est maintenant chose faite. « Narcissu 2nd Side tient-il la comparaison avec son aîné ? » était une de mes principales inquiétudes, heureusement non seulement il égale Narcissu, mais il se révèle peut être même meilleur.

 

Side-001.jpg

 

Nous voilà 7 ans avant les évènements de Narcissu. Setsumi est une jeune fille de 15ans qui n’a jamais pu avoir de vie ordinaire à cause de sa condition physique, pourtant elle garde encore un peu espoir de pouvoir, un jour, vivre comme tout le monde. Alors que sa santé s’améliore enfin un peu, elle est libérée de l’hôpital en plein été sans trop savoir quoi faire de sa nouvelle liberté. C’est alors qu’elle rencontre une certaine Himeko, résidente du 7F, qui l’entraîne dans son sillage. Pour Setsumi c’est le début d’une grande aventure mais aussi d’une longue série d’années remplies de larmes. A l’époque où tout était encore possible, quel chemin choisira la jeune fille ?

 

Side-007.jpg

 

Graphismes

Narcissu 2nd Side possède les mêmes graphismes que son dernier volet, rien à y redire, ils sont toujours aussi beaux, aussi lumineux. Mais là encore les illustrations des différents protagonistes se font encore trop rares même s’il y en a plus.

 

Side-003.jpg

 

 

Musique

Mêlant nouveaux thèmes et reprises des anciens, la bande son est toujours aussi belle, restant dans la même veine mélancolique. A noter que Narcissu 2nd Side dispose d’un opening chanté par le groupe eufonius mais qu’on ne verra jamais sous sa forme vidéo dans le jeu. Dommage.

 

 

 

 

Voix

Tout comme son prédécesseur, le jeu possède plusieurs traductions et peut être écouté avec ou sans voix. Si dans Narcissu, le peu de personnages rendait l’expérience intéressante, je dois dire qu’ici j’ai trouvé cette possibilité assez inutile : l’absence de voix embrouille même d’avantage quant à savoir qui parle.

La doubleuse de Setsumi, Rino Ayakawa, est toujours présente et rend toujours aussi bien le détachement de la jeune fille qui a été trop tôt coupée du monde extérieur. Elle est rejointe par des seiyuus allant du connu (Yuko Goto pour Chihiro, Mamiko Noto pour l’enfant malade) au moins connu (Natsumi Yanase pour Himeko, Yukiko Iwai pour Yuka). Petite surprise : Tanaka Ryoko qui double la mère de Setsumi officie sous le pseudonyme de Hikaru Issiki dans des jeux pour adultes tels que Tomoyo After où elle y interprète Tomoyo, mais aussi une certaine Mizuki Kirimiya dans Yume Miru Kusuri.

 

Side-004.jpg

 Chihiro

 

Histoire

Narcissu 2nd Side se montre un peu plus complexe que son premier volet mais garde en gros la même ligne directrice, c'est-à-dire l’histoire tragique de personnes qui doivent faire face à la mort alors qu’ils n’y sont pas du tout préparés. Je crois qu’on peut presque parler d’histoire à trois niveaux :

 

  • D’un côté nous voyons les évènements par les yeux de Setsumi et nous apprenons plus sur son passé, sa façon de fonctionner, ses influences, ses coups durs, ce qui nous amène à mieux comprendre son comportement dans Narcissu et ce avec un enjeu de taille puisqu’à 15 ans, Setsumi ne sait pas encore qu’elle est condamnée, alors que le lecteur lui le sait.

 

  • Or l’histoire principale ici reste celle d’Himeko, comme le montre le prologue (où on la voit vivre normalement, prologue un brin longuet soit dit en passant), de son comportement face à cette mort qui approche à grands pas et face à ses proches qu’elle refuse de revoir, mais aussi face à la religion en laquelle elle a crut pendant des années, étant catholique, et avec laquelle elle entretient un rapport ambigu.

 

  • Enfin la dernière histoire, livrée sous forme de flashback, nous raconte comment Himeko, à l’époque où elle était bénévole au 7F s’est retrouvé à s’occuper d’une petite fille atteinte d’une maladie incurable et les conséquences de cette rencontre sur sa relation avec les autres et avec Setsumi.

 

Side-005.jpg

 La petite fille


Narcissu 2nd Side c’est le récit d’un héritage, l’héritage des fameuses règles du 7F qui se passent de patients en patients, de l’héritage spirituel aussi, de la petite fille à Himeko et d’Himeko à Setsumi, pour finir dans Narcissu par celui de Setsumi au protagoniste. Ce fil rouge qui unit tous les personnages est donc bien celui du souvenir. Contre la mort, ces êtres condamnés à être effacés par le temps, par leurs proches, qui n’appartiennent déjà plus au même monde, par la société, par la vie, ces êtres sans avenir arrivent à exister encore un peu dans la mémoire de leurs successeurs. D’où, sans doutes, cette phrase que Setsumi adresse à Chihiro, la petite sœur d’Himeko, qui ne comprend pas pourquoi celle qu’elle a soutenu pendant tant d’années refuse de la voir alors que cette petite écolière, cette inconnue, a le privilège de lui rendre visite tous les jours : « Parce que nous sommes différentes ». Chihiro, Yuka, la mère de Setsumi, tous ces gens appartiennent à la vie, alors qu’Himeko et bientôt Setsumi (mais à l’époque elle est encore prisonnière entre les deux), elles, appartiennent déjà à la mort, elles ont un pied dans la tombe, elles ne sont déjà plus des êtres humains mais des cadavres, et par là, quelqu’un qui vit ne peut plus les comprendre. Même en essayant très fort (le fameux exemple des frites que la mère de Setsumi lui prépare amoureusement à chaque repas alors que cette dernière déteste ça mais ne peut se résoudre à le lui avouer), les vivants ne peuvent plus les voir, elles sont déjà loin, trop loin, elles sont déjà parties par l’esprit.

 

Side-002.jpg

 

Extra

Rien de spécial à signaler sinon la présence du jukebox des deux opus permettant d ‘écouter toutes les musiques avec plaisir. A noter également que les deux jeux, Narcissu 2nd Side et Narcissu, sont présents sur cette édition, ce qui est une initiative plutôt agréable. Toujours pas de galerie de CGs malheureusement .

 

Side-006.jpg

 

 

Général

Narcissu 2nd Side me semble indispensable pour tout fan de Narcissu qui se respecte ou même pour n’importe quel amateur de visual novel qui aurait envie de découvrir une petite histoire (comptez environ quatre heures pour la finir si vous êtes rapides) sans prétention. Les larmes sont une nouvelle fois de rigueur tout au long du récit même si le final perd en majesté (celui de Narcissu reste définitivement plus marquant), ce qui est au fond assez normal pour un prologue.

 

La sublime chanson qui sert de générique de fin

 

Et devinez quoi ? La Kawa Soft qui s’est déjà occupée de traduire Narcissu en français a justement annoncé comme projet celui de s’occuper de Narcissu 2nd Side. C’est l’occasion idéale pour se jeter dessus.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Normand 16/10/2011 00:38


En fait c'est de ma faute, je n'avais pas mis l'option pour qu'un commentaire soit mis par tous XD

Oui Boulet, on peut le dire ^^ Maintenant ça devrait etre beaucoup plus facile!


Normand 14/10/2011 23:12


Je ne dis pas que c'est le meilleur VN de tous les temps, simplement c'est un bon scénario qui mérite de figurer dans une "VNthèque" (d’ailleurs je lui préfère largement des Tsukihime, G-Senjou no
Maou ou encore Ever 17) ^^

Il faut toujours appâter le client, surtout pour un demarrage! ;)

Je ne doute pas un seul instant que cela prenne un temps fou, mais j'attend de voir avec grand interet ce que cela va donner ^^

Bon courage a toi en tout cas!


Helia 15/10/2011 13:16



« Je ne dis pas que c'est le meilleur VN de tous les temps, simplement c'est un bon scénario qui mérite de figurer dans une "VNthèque" (d’ailleurs je lui préfère largement des Tsukihime,
G-Senjou no Maou ou encore Ever 17) » = Je n’ai jamais prétendu le contraire :p. Je me contentais de faire ma Helia en pondérant mes propos. D’ailleurs de gros VNs super longs sortis
par des studios avec un certain bagage ne peuvent pas être comparés à un kinetic crée par un groupe doujin.



« Il faut toujours appâter le client, surtout pour un démarrage! » = Je ne suis pas difficile à appâter :p. Il suffit de savoir appuyer sur les bons boutons et pof, une Helia
sauvage apparaît !


 


« Je ne doute pas un seul instant que cela prenne un temps fou, mais j’attends de voir avec grand intérêt ce que cela va donner » = Cette PRESSION =’(.

Du coup je suis bien contente que tu répondes ici parce que j’ai essayé plusieurs fois de mettre un commentaire sur ton blog et que ça a pas l’air de marcher du tout. J’ai peur de spammer (j’ai
dû l’envoyer 4 ou 5 fois >__

Normand 09/10/2011 03:16


Je suis assez d'accord avec toi, même si les raisons de ma convergence d'opinion se trouve sur mon blog ^^

Effectivement, tout fan de VISUAL NOVEL qui se respecte se doit de lire Narcissu 2nd, ne serait-ce que pour se faire une opinion!

En attendant impatiemment le trial de ton jeu! Surement l'objet d'un article ^^


Helia 12/10/2011 21:06



« même si les raisons de ma convergence d'opinion se trouve sur mon blog » = J’ai lu ton article en entier, je n’y vois à aucun moment un quelconque désaccord. D’ailleurs, tu sais,
quand un lecteur met le lien de son blog je passe toujours jeter un coup d’œil, il n’y a donc pas besoin de m’appâter comme ça :p.


 


« Effectivement, tout fan de VISUAL NOVEL qui se respecte se doit de lire Narcissu 2nd, ne serait-ce que pour se faire une opinion! » = (Oh attention, visual novel écrit en caps lock et
tout, c’est serious business dis donc XD) Bah je sais pas si on peut dire ça comme ça. Narcissu demeure un des VNs les plus courts, accessibles et efficaces donc pour quelqu’un qui souhaite
débuter c’est l’idéal, à mon sens. Après j’irais pas jusqu’à dire que c’est le meilleur de tous les temps ^^.



« En attendant impatiemment le trial de ton jeu! Surement l'objet d'un article » = Ola, il sortira pas avant un moment (s’il réussit seulement à voir le jour), c’est que ça demande du
temps et de l’énergie ces conneries X) !



Emelikku 28/12/2010 03:48


Narcissu 2nd Side fini il y a 15 min. Pas grand chose à ajouter au vu de ton article. Je pense exactement pareil. Une petite merveille, qui tient la route par rapport au premier opus : OST
magnifique, persos travaillés en profondeur etc...
J'ai vu dans les notes, que finir les deux Narcissu débloquait une sorte de grand final, ou quelque chose du genre ? Vu que j'ai déjà fait le premier, je le recommencerai pas tout de suite sur
cette version.
A moins que j'ai mal compris. (j'espère d'ailleurs...)
En espérant que le troisième et dernier Narcissu soit aussi bon. =)


Helia 29/12/2010 22:26



« finir les deux Narcissu débloquait une sorte de grand final » = Ah, je n’en avais jamais entendu parler =O. Quand j’ai testé Narcissu 2nd Side, j’avais déjà fini le premier
donc forcément je ne l’ai pas recommencé. Enfin ça me parait quand même assez peu crédible =/.


 


« En espérant que le troisième et dernier Narcissu soit aussi bon =) » = Je n’ai pas encore testé Narcissu 3rd Die Dritte Welt mais le changement d’artiste pour le chara-design me
refroidit un peu. J’aimais bien les premières illustrations, moi =(. Et puis le souci c’est surtout que je ne vois pas trop ce qu’ils pourraient dire de plus. Comment conclure l’univers Narcissu
avec une nouvelle histoire et de nouveaux personnages ?


Wait & see comme on dit ^^.



Acanthe 10/05/2010 22:13


Oh que oui, je sais que je vais pleurer, pleurer, pleurer et encore pleurer.
C'est normal quand on lit des histoires tristes, tragiques.
J'en ai besoin, parfois.


Présentation

  • : La mélancolie d'une otaku
  • La mélancolie d'une otaku
  • : Le WTF n'a pas de frontières ! Ou de la supériorité de la japanimation sur nos pauvre cerveaux. La mélancolie ? Ce qu'il y a de l'autre côté de la folie...
  • Contact

Accueil

 

 

Bienvenue dans ma faille spatio-temporelle

Blood
   

  Où me trouver sur l'internet :

Lastfm-kirika2

Twitter-kirika2.jpg

 

MAL-Yuka.jpg


FB.jpg
C'est tout ce que ça te fais quand je te dis qu'on va manger des crêpes ?

Aggregateurs :

samag.jpg

nanami.jpg

Rechercher

Patreon

 

Träumendes Mädchen

Catégories