20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 08:30

Musique

 

Depuis que j’ai dû changer d’internat en cours d’années, pour cause de travaux, c’est un peu le bordel, du coup, pour éviter de me farcir d’interminables allers-retours en bus entre le self et le nouveau lieu, j’aime bien trouver des excuses pour filer au centre ville et me prendre des sandwichs. La meilleure des excuses restant « Han y a le nouveau Role Playing Game qui va sortir, vais aller jeter un coup d’œil, voir si je l’achète ce mois-ci :3 ». Y a pas mal de trucs assez cools dans ce magazine : de beaux posters, des OSTs en promotion (le deuxième volume de la bande-son des 12 Royaumes équivalent à 2 cds pour 5 euros de plus c’était vraiment une bonne affaire) et la rubrique Soundtrack. Parce que jusqu’à maintenant je ne connais aucun magazine japanime/jeux vidéos qui puisse se vanter de proposer de petites critiques musicales tous les mois alors que les OSTs occupent une grande place dans l’imaginaire qu’on a d’un anime ou d’un jeu. De plus c’est souvent l’occasion de découvrir de nouveaux trucs (surtout que le mec qui fait la chronique a l’air d’avoir les mêmes goûts que moi =D). Et ce mois-ci, une petite critique attire mon attention avec une jolie illustration et un titre fort plaisant. Belle découverte en prévision.

 

Music for Art est un petit album que Square Enix Music a sorti sur iTunes au concept original puisque tous les compositeurs actuels de la firme (vétérans comme nouveaux venus) disposent d’une liberté presque totale pour créer environ une piste chacun. C’est l’occasion pour certains de faire un peu ce qui leur plait, quitte à ne pas vraiment sortir de leur style habituel et pour d’autres de se lâcher complètement et de surprendre.

 

Comme c’est impossible de trouver l’album en écoute libre et qu’on ne fait pas une critique musicale sans musique, j’ai dû l’uploader moi-même, j’espère que je n’aurais pas de problèmes avec ça…

 


 

01 - Glitz           5/5

Junya Nakano

Oeuvres : Another Mind OST, participation à l’OST de Final Fantasy X

 



Une entrée en matière fort réussie aux allures mystiques qui évoque des éléments rassurants, paisibles, comme l’eau et la lumière. Quand je l’écoute j’ai envie d’aller me coucher =3.

 


 

02 – Pen         3,5/5

Masashi Hamauzu

Oeuvres : Dirge of Cerberus -Final Fantasy VII OST,  participation à l’OST de Final Fantasy X et il y a peu, Final Fantasy XIII OST

 



Vu son travail sur la bande-son de FFXIII on aurait pu s’attendre à une piste plus ou moins dans ce goût là ou qui éclipserait les autres mais pas du tout, Hamauzu choisit ici un air de piano simple et aérien...un peu trop plat à mon goût cependant.

 


 

03 - Red Lights          4/5

Tsuyoshi Sekito :  Metal Gear 2: Solid Snake OST, The Last Remnant OST, guitare dans Final Fantasy VII Advent Children

Yasuhiro Yamanaka : Front Mission 5 Scars of the War OST et Code Age Commanders OST

 



Tsuyoshi Sekito étant membre des Black Mages, la sonorité dynamique et sombre de la piste fait facilement penser à Advent Children. Les effets de chœur sont plutôt réussis mais je trouve que la piste a tendance à s’étirer un peu trop…

 

 


 

04 - Take a Breeze          4,5/5

Kumi Tanioka

Oeuvres : Final Fantasy Crystal Chronicles OST, participation à l’OST de Final Fantasy XI

 



La plus courte piste de l’album est constituée d’un petit air de piano frais et enjoué qui sert un peu d’interlude, de pause, dans la dynamique de l’album.

 

 


 

05 - Max Contrast 2009           5/5

Naoshi Mizuta

Oeuvres : Parasite Eve II OST, participation à l’OST de Final Fantasy XI

 



Une de mes préférées ! Max Contrast 2009 réussit à mettre la bonne humeur avec un piano endiablé et des sons plus électroniques donnant un ensemble assez surprenant qui fait un peu penser au style des OSTs de Persona 4 (en moins répétitif ).

 

 


 

06 - Translucent Louise          4/5

Masayoshi Soken

Oeuvres : participation à Front Mission 5 Scars of the War OST

 

 

Translucent Louise est une piste aux accents jazzy qui nous plonge dans une profonde mélancolie.

 



07 – 2099          4/5

Keiji Kawamori

Oeuvres : basse dans Final Fantasy VII Advent Children et dans pas mal de jeux Final Fantasy

 


 

Autre membre des Black Mages, Keiji Kawamori joue sur la même corde que Tsuyoshi Sekito tout en alternant avec quelques passages plus calmes.

 

 


 

08 – L&L III          4/5

Hidenori Iwasaki

Oeuvres : série des Front Mission

 



Démarrant de manière un peu énigmatique à coup de guitare et de batterie, la piste trouve par la suite une envolée beaucoup plus jazzy et chaleureuse.

 


 

09 – Flow           5/5

Ryo Yamazaki

Oeuvres : Front Mission 4 OST, participation à Dirge of Cerberus -Final Fantasy VII OST

 


Encore une de mes préférées ! Si le début ne laisse rien présager de particulier, la suite laisse dévoiler un chant en anglais aussi doux que touchant avec quelques notes électroniques ci et là. Un vrai bonheur pour les oreilles…et le moral.

 

 


 

10 - The Razzle-Dazzle          4,5/5

Takeharu Ishimoto

Oeuvres :  Before Crisis -Final Fantasy VII OST, Dissidia Final Fantasy OST

 



Probablement le mélange le plus incongru du lot : ça commence comme du gospel, ça finit comme du reggae et entre temps on passe par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. On ne peut pas dire que le compositeur n’aura pas innové… A noter qu’il s’agit de la deuxième piste avec voix de l’album.

 

 


 

11 - OMNI         3,5/5

Hirosato Noda

Oeuvres : participation à Hanjuku Hero 4 ~The 7 Heroes

 


Plus électro que les précédentes compositions, OMNI porte bien son nom (Objet Musical Non Identifié ?) avec ses faux airs de Serial Experiments Lain, un peu creux cependant.

 

 


 

12 - Essential Singularity          4/5

Tsuyoshi Sekito :  Metal Gear 2: Solid Snake OST, The Last Remnant OST, guitare dans Final Fantasy VII Advent Children

Yasuhiro Yamanaka : Front Mission 5 Scars of the War OST et Code Age Commanders OST

 


Les deux compères de Red Lights sont de retour avec Essential Singularity, assez semblable à OMNI sur le début, avant de repartir vers des terrains plus habituels à base de chœurs, de guitare électrique et de batterie.

 

 


 

13 - Flying Universe          5/5

Mitsuto Suzuki

Oeuvres :  participation à Final Fantasy Fables: Chocobo Dungeon et Dissidia: Final Fantasy

 



Flying Universe, la plus longue piste de l’album, a la lourde tâche de le conclure. En parallèle de Glitz, cette musique se veut tout aussi calme, fraîche et rassurante. Idéale pour s’endormir.

 


 

Voilà, j’espère que ce petit intermède musical vous aura fait plaisir en attendant mon prochain article (qui aurait dû arriver aujourd'hui mais j'ai été touché par un mal mystérieux appellé flemme, ce sera donc pour un peu plus tard :p).

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Helia 26/03/2010 21:39


Jack = Amusante coïncidence :).
Oui, j’avais aussi remarqué, que ce soit avec FFX, FFXIII ou les KH, on n’aime jamais les mêmes pistes et pourtant on trouve toujours tous les deux que ce sont de belles OSTs XD.
Mais de rien ;).

Kaïl = De rien, le but était bien de partager =). Je fais pas trop de billets musicaux mais si tu as envie de découvrir des trucs particuliers (vu que j’ai cru comprendre que tu aimais bien la
musique), n’hésite pas à frapper à ma porte (j’allais dire sonner à mes cheveux mais ça c’est les gamins en centre aéré qui le font, ahem).

Han direct la police, quelle virulence XD (remarque, si ça se trouve, ils seront sous le charme :p). Nan c’est pas ça que je craignais, j’ai juste pas envie qu’on me supprime mes vidéos («
conditions d’utilisation », gnagnagna), ce qui est de plus en plus courant et bien relou. Bon c’est pas comme si je m’étais vraiment cassée la tête mais j’aurais la flemme de les remettre, voilà
tout ^^.


Kaïl 26/03/2010 15:52


On va commencer par les pistes qui m'ont déplu : Glitz (J'attendais mieux d'un morceau d'introduction.), Take A Breeze (Anecdotique.), Transluscent Louise (Je n'ai pas été transporté.), Flow
(J'aime la mélodie et pas le chant.) et The Razzle-Dazzle (Il lui manque un petit quelque chose, un comble vu que cette composition est hétérogène.).
Le reste fut agréable, mention spéciale à Red Lights, Max Contrast 2009 qui m'a fait me dandiner sur ma chaise, Essential Singularity qui aurait gagné à avoir une envolée lyrique à la Nightwish et
Flying Universe qui m'a fait dodeliner de la tête pendant six minutes et dix-neuf secondes.
Merci d'avoir partagé cet album Helia. Je contacte de ce pas la police pour leur suggérer de prêter une oreille attentive au contenu de ce billet (Mais non, tu n'auras pas de problèmes, qu'est-ce
que tu vas imaginer ?).


Jack 21/03/2010 21:33


C'est marrant que tu parles de cet album, car quand il est sorti j'avais prévu d'en faire un article, mais j'ai un peu zappé après coup xD. Un petit constat amusant : j'ai remarqué qu'en général on
écoutait souvent les mêmes OSTs, mais que bien souvent même si on apprécie tous deux une même OST, on n'a pas du tout les même goûts (ou presque) pour ce qui est des pistes qui les composent
(dernier cas en date : l'OST de FFXIII) xD. Pour cet album, ma piste préférée est "L&L III" (hé non, ce n'est pas celle d'Hamauzu tiens :p)qui est très jazzy et fait un peu penser à du lounge
^^.

Ah, j'oubliais : merci pour le petit link ;).


Kiddy 20/03/2010 10:33


Au mon Dieu : Enssential Singularity et Red Lights sont les pistes que je préfère de loin ! J'adore le côté un peu "fin du monde" qu'elles donnent :)


Helia 20/03/2010 13:46



J’en déduis que tu as tendance à préférer les musiques bourrins :p. Personnellement je n’ai rien contre (elles me font vraiment penser à l’OST de Final Fantasy VII Advent Children que j’aime
bien :3) mais le duo guitare électrique/ batterie a vite tendance à me lasser XD. Et dire qu’IRL on me prend pour une métalleuse…



kyn 20/03/2010 10:24


moi qui suis une fan des OST (que ce soit jeu ou animés et même dramas) j'ai adoré ton article ^^
c'est clair que trouvé un mag qui en parle doit relever de la recherche du Graal :p
comme quoi ... tout est possible !!


Helia 20/03/2010 13:44



Etant également fan d’OST, je ne peux qu’approuver les innovations de Role Playing Game =O. Je veux dire, avec tous les magazines qu’il y a sur le sujet sur le marché, c’est un des plus récents
et c’est celui qui prend paradoxalement le plus de « risques » ; cf les opérations « Un OST pour 5 euros de plus » qui sont de bonnes occasions pour découvrir des
musiques qu’on aurait peut être pas été écouter dans d’autres conditions.


Après c’est pas le Graal non plus XD. La rubrique Soundtrack est toute petite (2-3 pages) et c’est parfois un peu frustrant de ne pas voir de critiques un peu plus approfondie (en même temps,
c’est dur de commenter la musique =x), genre un petit mot sur chaque piste au lieu de juste mentionner les meilleurs.



Présentation

  • : La mélancolie d'une otaku
  • La mélancolie d'une otaku
  • : Le WTF n'a pas de frontières ! Ou de la supériorité de la japanimation sur nos pauvre cerveaux. La mélancolie ? Ce qu'il y a de l'autre côté de la folie...
  • Contact

Accueil

 

 

Bienvenue dans ma faille spatio-temporelle

Blood
   

  Où me trouver sur l'internet :

Lastfm-kirika2

Twitter-kirika2.jpg

 

MAL-Yuka.jpg


FB.jpg
C'est tout ce que ça te fais quand je te dis qu'on va manger des crêpes ?

Aggregateurs :

samag.jpg

nanami.jpg

Rechercher

Patreon

 

Träumendes Mädchen

Catégories