30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 12:31

 

Cela faisait un moment que j’avais envie de tester Ever 17 Out of the Infinity. Selon la rumeur spoiler ce visual novel serait même un crime. Pour ne pas me mettre sous le joug de cette malédiction je ne dirais rien malgré l’envie que j’en ais :p. Mais franchement le jeu en vaut la chandelle.

 


 

1e Mai 2017. Kuranari Takeshi a rendez-vous avec ses amis dans un immense parc d’attraction sous-marin du nom de LeMU. Alors qu’il les cherche désespérément dans la foule une alarme retentit. Très vite le premier sous-sol du complexe prend l’eau, le laissant lui et quelques survivants coincés dans les derniers niveaux à attendre du secours. Par chance l’électricité marche encore et il y a assez de nourriture pour tenir un siège. Mais Sora, une des employés de LeMU leur explique très vite que la structure ne pourra pas tenir très longtemps et que s’ils n’en sortent pas avant le 7 mai à 2h du matin, ils se noieront dans l’implosion. Petit à petit l’inondation avale salle par salle et le temps passe malgré tout dans la bonne humeur. Mais le petit groupe se demande pourquoi les secours n’arrivent pas. Ont-ils vraiment été regroupés ici par hasard ? Pour quelle raison les a-t-on enfermé là ? Vont-ils en sortir vivants ? Avec l’aide de Tsugumi, de Sora, You, Coco et d’un garçon amnésique surnommé Kid pour l’occasion, il va tout tenter pour s’enfuir de ce cauchemar. Et si la vérité se cachait derrière cette porte ne s’ouvrant jamais répondant au doux nom d’HIMMEL (paradis en allemand) ?

 

http://img109.imageshack.us/img109/3512/ever1701.jpg

 

 


 

Personnages

Chaque personnage du jeu possède ses secrets qu'il ne dévoile pratiquement que dans sa route (sauf Sora en fait puisque dans chaque route elle explique qui elle est) :

 

http://img156.imageshack.us/img156/2705/tsugumi.jpg

On a Tsugumi, à la fois froide, agressive, douce, indifférente, cachant sa tristesse ainsi qu’un lourd passé et désespérée d’être seule. Elle se montre parfois haïssable par le mépris constant qu’elle montre mais reste un personnage complexe et très attachant (sa fin est bouleversante).  

 

http://img690.imageshack.us/img690/7913/soraf.jpg

Il y a Sora toujours polie et compréhensive mais cherchant un but à son existence atypique.

 

You.jpg

La volcanique You (dont le vrai nom est dur à prononcer) qui dissimule aussi pas mal de choses dont la plus importante n’est d‘ailleurs révélée que dans la True End (je vous conseille donc de faire sa route en dernier).

 

http://img22.imageshack.us/img22/387/saralj.jpg

Une de ses anciennes amies de lycée Sara, hackeur de génie, personnage à la fois comique et tragique.

 

http://img253.imageshack.us/img253/8617/coco03.jpg

Et puis il y a Coco, la mystérieuse Coco. Si au début elle parait tout ce qu’il y a de plus normal du point de vue de Takeshi  (si on oublie le fait que du haut des 14 ans qu’elle ne fait pas, elle se comporte comme une autiste), c’est la clef qui explique tout, et une sorte de présence fantomatique quand on joue « Kid ». D’où le fait que sa route soit la solution du puzzle.

 

Ensuite on a deux personnages principaux : d’un côté Kuranari Takeshi un étudiant banal ayant perdu ses amis dans la pagaille causée par l’accident, et de l’autre « Kid », un garçon amnésique qui ne se souvient même plus pourquoi il est là. C’est par ces deux là qu’on suivra l’histoire pas à pas. La question de savoir qui on va jouer se présente dès le tout début du jeu et n’est pas à prendre à la légère puisque il va y avoir quelques changements. Avec Takeshi on a Tsugumi, Sora, You, Kid et Coco ; avec Kid on a Takeshi, Tsugumi, Sora, You et Sara ; Coco n’étant plus que l’ombre d’elle-même, une sorte de fantôme dont l’absence est tout aussi inexplicable que la présence soudaine de Sara.

 

http://img156.imageshack.us/img156/9277/sara03.jpg

 

 


 

 

Graphismes

Globalement les graphismes d’Ever 17 sont plutôt moyens quand il s’agit des paper dolls (surtout en cas de zoom ou dans certaines positions) mais beaucoup plus jolis quand il s’agit des event CG (ce qui est normal je pense). Disons qu’il n’y a rien à leur reprocher mais que quelques fois, certains détails me chatouillaient un peu les yeux. A noter que comme les personnages évoluent dans un endroit à moitié inondé, il y a un « effet mouillé » sur les paper dolls, et de ce côté-là je suis un peu mitigée, si cela rend assez bien sur les vêtements, les cheveux sont parfois un peu laids, selon leur couleur originelle. Mais on peut largement passer outre, je ne fais que chipoter sur les détails (il faut bien trouver des choses qui ne vont pas, non ?).

 

http://img253.imageshack.us/img253/6953/ever1702.jpg

 


 

Musique

Je couperai volontiers la musique en deux : d’un côté, la musique « joyeuse » qui est beaucoup trop quelconque, trop artificielle et un peu trop répétitive à mon goût, pas assez pour avoir envie de couper le son heureusement mais on sent que cela aurait pu être approfondi ; et de l’autre la musique « triste » ou « mystérieuse/qui fait peur » très réussie.

Parmi mes préférés : IBF Notfall, Tief Blau, Traum in der Dunkelheit, Karma et Drittes Auge nehmen (notez que tous les titres sont dans un allemand approximatif). L’opening (ci dessous) est magnifique, la berceuse, Der Mond Das Meer aussi (dans toutes ses formes), mais je trouve l’ending franchement moche, ça fait La Croisière s’amuse -__-‘.

 

 

 

 



Voix

Chaque personnage est doublé, il n’y a que le héros principal qui perd sa voix après le prologue, dès qu’on le choisi en fait. Les différentes seiyuus font un bon boulot pour retranscrire les émotions et les caractéristiques des personnages. On remarque d’ailleurs que ce sont presque tous des noms relativement connus : Yuu Asakawa pour Tsugumi (Motoko dans Love Hina, Rider dans Fate/stay night), Hiroko Kasahara pour Sora (Ami dans DN²), Noriko Shitaya pour You (Sakura dans Fate/stay night), Kana Ueda pour Sara (Rin dans Fate/stay night, Yumi Fukuzama dans Maria-sama ga Miteru), Hisayo Mochizuki pour Coco (Primera dans Tsubasa Reservoir Chronicle) et Souichi Hoshiro pour Takeshi et Kid (connu principalement pour Maebara Keiichi dans Higurashi no naku koro ni).

 

http://img412.imageshack.us/img412/1314/ever1704.jpg

 


 

Histoire

Le point fort d’Ever 17 reste son histoire en ce qu’elle se révèle être un véritable puzzle à deux niveaux. Quand on joue Takeshi, le but n’est pas tant de sortir de LeMU que d’accomplir « quelque chose » qui est vraiment important pour la suite, tandis que jouer le garçon amnésique revient plus à recoller des fragments pour essayer de comprendre ce qui se passe. Le choix de savoir quel personnage on va suivre n’est donc pas du tout anodin, d’autant plus que les différents protagonistes n’ont pas la même importance selon ce choix : dans le cas de Takeshi c’est Sora et Tsugumi qui prédominent, ce sont les éléments importants, là où ce rôle est d’avantage pris par You et Sara dans le cas de « Kid ». Et dès que chaque fragment est réuni (dès que chaque bonne fin est atteinte), se débloque la vraie route, la solution du puzzle, la route de Coco. Et c’est là que petit à petit tout ce qui se passe, surtout du point de vue du garçon amnésique, prend sens et que les petits indices disséminés ça et là vous sautent à la gorge. Des morceaux des deux points de vue vous sont montrés côte à côte de manière à en accentuer les incohérences et puis vous avez désormais la possibilité d’utiliser ce que vous avez appris de chaque route de manière à avancer beaucoup plus vite vers la vérité (n’oubliez pas que vous avez à peine 7 jours pour vous en sortir).

 

http://img109.imageshack.us/img109/3691/coco01.jpg

 


 


Extra

En plus d’un jukebox assez sympa qui débloquera les dernières pistes au fur et à mesure de votre avancée et de la galerie de CGs traditionnelle (classée par personnage), le jeu vous propose quelques bricoles, comme un « System Voice » où vous pouvez entendre vos personnages préférés dire que vous avez un mail ou d’autres trucs dans le genre. Pas forcément très utile mais assez rigolo (et au fond je ne serais pas contre avoir Tsugumi dire que j’ai un message en guise de sonnerie sms). Il y a aussi des informations sur les routes que vous avez réussies à atteindre, celles qui vous restent et un endroit où vous pouvez directement revivre des fragments du jeu (comme telle ou telle fin) dès que vous les avez débloqués.


http://img412.imageshack.us/img412/903/you01.jpg

 


 

Général

Si Narcissu était mon visual novel « kinetic » préféré, celui là sera mon visual novel « à choix multiples » préféré. Pour un bon paquet de raisons… L’ambiance nous plonge directement dans un univers extrêmement bien fouillé et il faut reconnaître que le synopsis a du charme, l’histoire de chaque personnage a quelque chose d’émouvant et d’attachant, les fins sont toutes superbes, et puis la construction même est franchement bien pensée. On voit que le jeu a su exploiter l’essence même de ce qu’est un VN en nous poussant à nous leurrer nous-même. Par exemple, du fait que c’est un VN, on ne voit les choses qu’à la première personne, on ne voit donc pas vraiment à quoi ressemble le personnage que nous jouons (même dans les CGs). Ainsi dans le prologue ce que vivent Takeshi et Kid finissent par s’emmêler de telle manière qu’on ne sait plus qui est qui ni qui vit quoi sur fond de panique générale. Le jeu joue sur les conventions et pousse même le vice jusqu’à nous faire participer dans la vraie fin en brisant allégrement le quatrième mur.

 

Par rapport aux VNs dont je parlais dans d’anciens articles, vous ne pourrez finir le jeu complètement qu’au bout de plusieurs jours si vous êtes vraiment à fond dessus, ou d’une bonne semaine en y allant doucement. Oui c’est assez long mais ça passe comme une lettre à la poste quand on est dedans. Je vous conseillerais d’ailleurs de bien compléter les routes de Takeshi (mauvaise fin + fin de Tsugumi + fin de Sora) avant d’entamer celles de Kid (une bonne et une mauvaise fin pour chacune des deux filles, You et Sara) et si vous avez à peu près la même vitesse de lecture que moi vous devrez avoir fini la route de Coco en 4h supplémentaires à peu près (chiffre approximatif je sais).

 

http://img692.imageshack.us/img692/6374/ever1703.jpg

 

Bref si vous avez, comme moi, une semaine à passer en famille quelque part pour les fêtes, que vous vous ennuyez ou si vous êtes malade, emmenez Ever 17, ça vous occupera de manière fort sympathique ;).

 


 

Tout ceci mis à part, je tiens juste à annoncer que je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour (elle était facille celle-là) . Mes vacances auront été bien relous, mais heureusement le visual novel encensé ci dessus m' a permis de survivre avec un gros rhume dans ce milieu hostile qu'on appelle "repas en famille". C'était terrifiant =O.

 

Comme on en est là, je finis le déménagement avec un outil bizarre qu'on appelle "page" et qui sert à faire des trucs variés, dans le cas présent sont au programme un "endroit où je raconte ma vie parce que j'aime ça moi raconter ma vie", un "je tease à mort en essayant désespérément de faire passer mes caprices loufoques pour des idées vachement bien réfléchies" et un "suivez le guide". Voilà. Et puis je suis une quiche en bannières mais j'ai envie de faire des en-têtes alors ça promet...

 

http://img24.imageshack.us/img24/8273/codegeasstw.jpg

 

Sur ce je vous souhaite de joyeuses fêtes =). Et une mauvaise année 2010 (parce que moi je suis une rebelle, je souhaite pas une bonne année, je souhaite une MAUVAISE année, quelle originalité profonde).

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

yuki 08/03/2013 16:49

bonjour!
au risque de passer pour une kikoo-kevin-stupide
on le telechage/achete ou? et pour quelle plateforme?
en espere une reponce o/
bonne journée!

Helia 31/03/2013 15:56



Il me semble que la compagnie qui avait édité Ever17 en anglais a fait faillite, il va donc être difficile d’acheter le jeu. Quant au téléchargement illégal, je préfère ne pas donner de lien sur
mon blog, désolée, mais je suis sûre que tu trouveras en tapant quelques mots-clés dans ce bon vieux Google ;).



Sirius 02/11/2010 21:10


Ben dans le menu d'accueil sous "special" -> "clear list" c'est marqué "endings cleared -> 1/11". Mais ils comptent peut-être les mauvaises dans le tas.

Sinon merci d'avoir relancé ma motivation !


Helia 03/11/2010 21:01



« Ben dans le menu d'accueil sous "special" -> "clear list" c'est marqué "endings cleared -> 1/11" » = Ah oui, je ne me souvenais plus de ce détail tiens…En fait je crois qu’il y
a des morceaux qui sont comptés comme des fins comme le petit bout qui apparaît à la fin du scénario de Takeshi une fois que tu as fini le jeu (jamais compris pourquoi ça apparaissait là comme ça
mais bon) mais qui n’en sont pas vraiment. Bref, c’est pas très important X).


 


« Sinon merci d'avoir relancé ma motivation ! » = De rien, ça fera juste 550 euros la séance (multiplié par le nombre de commentaires bien sûr) :p.



Sirius 02/11/2010 11:22


Oui, je suis un peu le genre inconditionnel de la linéarité dans le récit. D'ailleurs c'est pour cela que j'ai pas trop goûté à la fin de Clannad et que je ne compterai jamais voir la seconde
adaptation de FMA. Mais là il faudra à tout prix que je m'y fasse car je sens aussi que je risque de passer à côté de quelque chose. Je pense que je fais un break et que j'essayerai de m'y remettre
plus tard, histoire de laisser passer la pilule. J'ai remarqué la présence de raccourcis dans l'accueil (1-2-3 mai) : ça permet déjà de ne pas tout reprendre à zéro... Advienne que pourra... Et
j'ai quand même complété avec brio une des 11 fins =p


Helia 02/11/2010 20:39



Comme on l’aborde très justement dans la route de You, la linéarité c’est bien, mais le fait de pouvoir mettre plusieurs plans en perspective (le 3e œil) c’est quand même quelque chose
^^. Evidemment c’est plus facile si l’histoire n’emprunte qu’un seul chemin, on s’y repère mieux, n'empêche qu'une histoire avec des ramifications ça a du charme aussi :3.


Ever17 a quand même la particularité de mêler ses différents plans en un seul à la fin, ce qui devrait peut-être t’aider à ce niveau là, puisque tout ce que tu auras fais dans chaque route te
servira pour la true end, ce qui n’est pas toujours le cas dans les VNs.


 


« Je pense que je fais un break et que j'essayerai de m'y remettre plus tard, histoire de laisser passer la pilule » = Vu la longueur de l’histoire (moi j’ai dû la finir en une petite
semaine et je ne faisais que ça de ma journée :x), je pense que c’est une sage idée =).


 


« Et j'ai quand même complété avec brio une des 11 fins =p » = 11 0_o ? Il n’y en a que 8 pourtant (si on compte la true end)… M’enfin oui tu en as complété une, ce qui est déjà
pas mal. D’ailleurs si tu as bien sauvegardé ta partie, je suis sûre que tu peux obtenir la bonne fin de You sans trop te casser la tête ^^.



Sirius 02/11/2010 07:51


T'as raison il faudrait revoir ma manière de sauvegarder. Là je le fait sur un slot comme quand je joue à un RPG. Mais encore faudra-t-il savoir jusqu'où revenir en arrière?

D'ailleurs tu me parles du code. Ben non, j'ai pas trouvé. Et on s'en formalisait pas plus que ça il m'a semblé... Par contre tu penses que ça aurait suffit? A lire GameFaq j'ai l'impression que
j'aurai dû faire plus d'une trentaine de choix précis pour avoir une chance... Genre si j'ai pas dit "It was the tanuki" au début et que je ne visite pas les lieux dans un ordre précis à un moment
c'était déjà foutu? o_O

Mais t'as raison : c'est un manque d'habitude et avec du recul ma réaction me fait penser à celle de Satou dans NHK quand il demande à son pote pourquoi il n'a pas eu sa scène de cul à la fin de la
partie. Même si c'est pas vraiment le sujet dans Ever 17 ^^' J'ai vraiment bien aimé l'expérience et je voudrai pas non plus abandonner à ce stade...


Helia 02/11/2010 10:39



Généralement je fais des sauvegardes à chaque fois que je me retrouve dans un choix qui me parait important (pas quand on te demande de faire une patrouille et de visiter les différents lieux par
exemple). D’ailleurs souvent les VNs ont pas mal de slot de disponibles donc vaut mieux en profiter pleinement ^^. Généralement aussi tu devines jusqu’où il faut revenir en arrière (et dans le
doute vaut mieux remonter un peu plus que pas assez).


 


« D'ailleurs tu me parles du code. Ben non, j'ai pas trouvé. Et on s'en formalisait pas plus que ça il m'a semblé... Par contre tu penses que ça aurait suffit? » = Ah bah voilà
^^ ! Si tu recharges ta partie juste avant d’obtenir le code je pense que tu peux peut-être avoir la bonne fin. C’est assez piégeux en fait parce que le jeu te propose plusieurs solutions
mais si tu ne trouve pas la bonne réponse au bout d’un moment, il te fait jeter l’éponge. Dès que j’ai vu ça j’ai tout de suite senti l’arnaque et j’ai rechargé ma partie parce que je me doutais
que la bonne réponse se trouvait à la fin de la longue liste : ça n’a pas loupé :p. Le coup du code est véritablement important oui puisque la route de You est celle qui te donne le
plus d’informations sur la solution de l’énigme générale pour peu que tu arrives à déchiffrer ce fameux code.


 


« A lire GameFaq j'ai l'impression que j'aurai dû faire plus d'une trentaine de choix précis pour avoir une chance... Genre si j'ai pas dit "It was the tanuki" au début et que je ne visite
pas les lieux dans un ordre précis à un moment c'était déjà foutu? o_O » = GameFaq te donne le moyen le plus rapide et le plus précis de parvenir à la fin de ton choix mais quelques fois
plusieurs réponses sont possibles pour y parvenir donc ce n’est pas du tout un problème si tu as répondu dans un autre ordre pour des choix mineurs (visiter les lieux c’est pas important). Et
comme le jeu te demande de choisi entre deux narrateurs après l’intro, toutes les réponses que tu as faite auparavant ne comptent pas ou presque pas (sauf dans le scénario de Takeshi).


 


« J’ai vraiment bien aimé l'expérience et je voudrais pas non plus abandonner à ce stade... » = Ce serait un peu dommage de ne pas avoir la solution de l’énigme je trouve. Après c’est
toi qui vois si vraiment le côté « replay » te repousse ^^.



Helia 01/11/2010 22:52


En gros ce qui te dérange c’est de devoir refaire l’aventure plusieurs fois, c’est cela ? Mais avec la fonction « skip » tu peux zapper tous les dialogues déjà vus pourtant, ce qui devrait
t’enlever une sacré épine du pied. Et puis tu sauvegardes régulièrement, non ? En associant ces deux choses le principe de replay est quand même bien plus léger.

« Et surtout : comment des choix si anodins peuvent influencer à ce point le déroulement des choses !? » = C’est le principe même du VN et encore, moi je trouve les choix d’Ever 17 plutôt sensés.
Si vraiment ça te dérange, tu peux toujours te rabattre sur les kinetic, là au moins tu ne seras pas encombré par les choix ^^’.

D’ailleurs je suis surprise que tu sois tombé sur la bad end de You. Tu n’as pas réussi à trouver le code secret ? Ou alors tu parles de la mauvaise fin du scénario de Takeshi peut-être ?

« RIP mon expérience du VN ? » = Ce serait dommage quand même =/. Mais je me demande si tes soucis ne viennent pas plus du fait que tu n’aies pas encore bien l’habitude des VNs plus que des VNs
eux-mêmes (j’ai eu du mal aussi au début et j’en connais qui ont déjà fait une partie complète sans sauvegarder une seule fois XD).


Présentation

  • : La mélancolie d'une otaku
  • La mélancolie d'une otaku
  • : Le WTF n'a pas de frontières ! Ou de la supériorité de la japanimation sur nos pauvre cerveaux. La mélancolie ? Ce qu'il y a de l'autre côté de la folie...
  • Contact

Accueil

 

 

Bienvenue dans ma faille spatio-temporelle

Blood
   

  Où me trouver sur l'internet :

Lastfm-kirika2

Twitter-kirika2.jpg

 

MAL-Yuka.jpg


FB.jpg
C'est tout ce que ça te fais quand je te dis qu'on va manger des crêpes ?

Aggregateurs :

samag.jpg

nanami.jpg

Rechercher

Patreon

 

Träumendes Mädchen

Catégories