3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 00:35

 

Quoi il est bien mon titre d'abord…

 

Vu la brièveté et la multiplicité des sujets dont j’avais envie de parler, je me suis dis que poster des mini-billets ne serait pas très captivant alors voilà un article un peu fourre-tout sur les « actualités » de ce mois de novembre.

 

[text] A Summer Story

Visual Novel

 

J’ai testé la toute dernière production de sakevisual, un petit Visual Novel très court sobrement intitulé A Summer Story. Leurs précédentes sorties s’étant avérées sympathiques j’y suis allée les yeux fermés et j’avoue avoir été un peu déçue.

 

Au niveau sonore, mise à part White Hill de Susumu Hirasawa qui se déclenche dans le menu, il n’y a aucune bande-son, par contre le visual novel possède une grande de variété de bruitages qui sont plutôt bien utilisés.

Le background composé de photographies de lieux réels est soigné mais l’identité graphique du soft est plutôt à chercher du côté de l’utilisation d’un téléphone portable comme personnage principal, ce qui fait que l’objet relègue souvent le décor au second plan vu que notre regard reste la plupart du temps centré sur le téléphone. Interface originale donc.

 

Summer-01.jpg

 

Rien à redire du côté technique, là où ça pèche un peu c’est justement du côté du scénario et surtout de la notion de « replay ».  L’histoire est la suivante : Une jeune fille du nom de Maya part pour les vacances sur une île rendre visite à son oncle dont la santé s’est dégradée depuis quelques temps. En voulant lui envoyer un sms pour le prévenir de son arrivée, elle va faire connaissance avec un drôle de jeune homme…

 

Summer-02.jpg

 

En lançant le jeu je n’avais absolument aucune idée du genre de récit dont il s’agissait et j’ai donc tout d’abord cru à une bête histoire d’amour, mais en réalité A Summer Story s’apparente plus à du mystère, voire à de l’horreur. Malheureusement le scénario est cousu de nombreuses incohérences et malgré le fait que sept fins soient proposées, on reste toujours sur sa faim même après avoir tout complété. Comme il ne faut pas plus d’un quart d’heure pour finaliser le jeu une première fois, c’est d’autant plus mis en valeur qu’il n’y a pas de happy end non plus (sauf dans les chemins où elle rentre chez elle sans avoir éclairci le « mystère » mais bon).

 

Summer-03.jpg

 

L’autre gros problème vient du « replay ». Il y a pas mal de choix à faire pour obtenir toutes les fins mais ces choix se limitent souvent grossièrement à laisser son portable éteint ou allumé à différents moments de l’histoire. Et c’est chiant. Admettons qu’il vous manque la fin 07. Vous allez recharger votre partie et là, casse-tête, à quel moment éteindre/allumer le portable ? Dois-je le laisser allumer à mon arrivée à l’île, l’éteindre le lendemain et l’allumer le surlendemain ? Dois-je l’éteindre deux jours d’affilée puis le rallumer ? Dois-je l’allumer une nuit de pleine lune ou quand lorsqu’un nain enroulé dans du jambon dansera au milieu des menhirs ? Sérieusement, on s’y perd très vite et avoir le walkthrough en cas de blocage est un grand soulagement.

 

Summer-04.jpg

 

En résumé, A Summer Story est sympathique quand on a un quart d’heure à perdre mais vu le potentiel intéressant de l’histoire, il n’aurait quand même pas été du luxe de l’approfondir un peu, certains évènements paraissent vraiment trop forcés, comme s’ils sortaient de nulle part. De plus la solution de facilité ayant été choisi on sent arriver les choses à des kilomètres à la ronde et ce n’est franchement pas très effrayant pour une histoire d’horreur (à part la fin 04 qui relevait un peu le niveau). Petite déception donc.

 

Je rappelle que [text] A Summer Story se trouve téléchargeable gratuitement ici.

 

 

Facebook

Vie du blog

 

Par un coup de sang inexpliqué, j’ai glissé du côté obscur en inscrivant le site sur Facebook, histoire de voir ce que ça changeait. En fait pas grand-chose, j’aurais vu plus utile dans ma vie. En plus je peux même pas espionner les gens déjà inscris sans profil. Pff, même pas drôle :p. Pour ceux que ça intéresse (s’il y en a dans la salle), c’est par ici.

 

 

Brest Gaming Show

Convention

 

Certains l’ont peut-être lu sur le blog de Nemotaku, mais je me suis rendu au Brest Gaming Show ce week-end en gentille otak’ provinciale que je suis. Le bilan n’est pas bien glorieux.

 

Brest-Gaming-Show.jpg

 

L’évènement ciblait très clairement le grand public : la publicité était limpide de ce point de vue-là, mais du coup pour tout geek de plus de 13ans, il n’y avait pas grand-chose à faire sinon zoner du côté de l’association BulleJapon qui organisait heureusement toutes sortes de quizzs conviviaux pour combler l’ennui général.

 

 

Sur la scène : Il y avait seulement deux conférences de prévues sur toute la durée de l’évènement et à des heures pas pratiques, je n’ai donc pas pu y assister, ni non plus au concert de musique de jeux vidéos parce que les organisateurs avaient eu la lubie de la mettre le dimanche et que je n’avais pas très envie de refaire le voyage juste pour ça. A part des épisodes de Boufbowl (sport éminemment lié à l’univers Dofus/Wafku si j’ai bien compris, ce qui ne m’intéresse donc pas) aucune série n’a été diffusée, ce qui est assez dommage. Le reste du temps la scène servait à des « animations » se limitant à l’animateur tout seul essayant désespérément de faire son boulot dans l’indifférence générale. Pas énormément de cosplays mais les rares qu’il y avait étaient pas mal.

 

Salon du Jeu Vidéo - Brest Gaming Show ! (2/4)
envoyé par basquin

 

Dans les villages : des espaces disposés un peu partout permettaient aux plus jeunes de s’amuser devant des jeux globalement suffisamment variés (jeux de danse, de voiture, de combat, retrogaming, Mario Kart, le machin où il faut faire bouger une bille dont j’ai oublié le nom), il y avait aussi des petits stands assez discrets qui n’avaient pas l’air de faire beaucoup de recettes comme celui de calligraphie ou d’arts martiaux. On notera la présence assez étrange du magasin de bonbons local qui prouve une fois de plus qu’on s’adresse surtout à des familles avec enfants.

 

 

Les dédicaces : Vaste blague puisque personne n’a eut la bonté d’écrire sur le site du Brest Gaming Show qui étaient et ce que faisaient ces fameux invités aux pseudonymes inconnus. Forcément ça n’aide pas beaucoup.

 

Bref, pas mal d’idées louables mais globalement il n’y avait vraiment pas grand-chose à y faire, le tour des stands se réglant en 10/15min top chrono (et il n’y avait que deux boutiques présentes pour acheter des jeux). En tout cas il y avait vraiment beaucoup plus d’enfants que de geeks, je ne sais pas si c’est réellement rassurant. Pour 5euros l’entrée, il valait mieux ne pas s’y rendre seul au risque de sévèrement se faire ch***…ou kidnapper par un journaliste de Ouest-France au choix.


 

Merci à Nemotaku et Gib, les deux thalistes bretons, qui ont été suffisamment courageux pour tenter cette expérience hautement kamikaze. En espérant que Brest s’améliore avec le temps parce que cette exposition locale était quand même bien tristounette (et je ne parle même pas de la pluie).

 

 

Ongaku #1.5

Musique

 

Un petit coup de cœur assez surprenant vu la *qualité* de l’anime qui s’y rattache, ahem.

 

 

Cet air de flûte, comme une voix suraigüe, m’a définitivement séduite, je ne saurais pas dire pourquoi, j’aime cette sonorité. L’ensemble de la mélodie en lui-même est plutôt convainquant : un joli début au piano, des passages plus forts marqués par des chœurs et des sons tribaux et une ou deux emballées au violon achèvent de rendre le tout convainquant.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Faf 08/11/2010 23:03


Voilà j'ai testé [text] A Summer Story et je rejoindrais assez ton point de vue.
Les bruitages sont pas mal mais il manque vraiment une bande son. Heureusement que l'histoire ne dure pas trop longtemps sinon ce serait horrible.
L'histoire aurait en effet mérité d'être approfondie et il manque une fin avec des réponses bon sang :(

"poster des mini-billets ne serait pas très captivant"
Ne pas répondre, ne pas répondre, ne pas répondre, ...

Sinon "Dai Kama" est magnifique.


Helia 10/11/2010 00:20



Je n’ai pas dis qu’une bande-son manquait parce que je trouvais que les bruitages comblaient bien (et puis de toutes façons moi je mets automatiquement ma propre musique par-dessus XD) mais ça se
tient sans problèmes ^^. C’est surtout l’histoire qui pêche à mon avis. Ce n’est qu’une ébauche au fond, il manque une vraie fin en effet =/.



« Ne pas répondre, ne pas répondre, ne pas répondre » = Gné 0_o ?

« Sinon "Dai Kama" est magnifique » = Contente qu’elle plaise autant =).



Pukun 04/11/2010 21:57


Je me suis inscrite sur la page facebook 8D

Et la chanson coup de coeur déchire sa grand-mère *ç*


Helia 10/11/2010 00:20



J’aime beaucoup ton expression :p



Acanthe 03/11/2010 12:21


"inscrivant le site sur Facebook" Noooooooo, Helia, reviiieeeeeennnnnnnns ! Dx

Huhu, de mon côté j'ai été au Paris Games Week, et c'était... PIRE ! Le royaume de la Wii, de Léa Passion, de rap machin, de truc hero, etc... T_T


Helia 03/11/2010 21:25



Tout va bien Acanthe, c’est le site qui est inscrit pas moi, je tiens à garder ma pureté :p. D’ailleurs c’est marrant mais j’ai jamais autant trouvé Facebook relou que depuis que j’y suis,
preuve en est que mes convictions ne changent pas \o/.


 


« Huhu, de mon côté j'ai été au Paris Games Week, et c'était... PIRE ! » = J’ai cru le comprendre en effet. Je ne sais même pas si je dois m’en étonner. Le Brest Gaming Show c’est un
peu différent, c’est chiant, mais je suppose que si on y emmène son petit frère/sa petite sœur pour le/la pervertir, on s’y amuse plus XD (c’est ptet ce que j’aurais dû faire d’ailleurs) !



Kyu 03/11/2010 10:46


Je plussoie pour la musique de la fin : y'a un petit truc, le petit truc, qui donne une certaine dimension à la musique et crée une ambiance profonde... je sais pas si tu vois ce que je veux dire,
mais en tout cas j'adore =D Mais l'anime est pas bon =/?


Helia 03/11/2010 21:25



Je vois ce que tu veux dire, il y a un « truc » impossible à définir mais qui fait toute la différence ^^.


 


« Mais l'anime est pas bon =/ ? » = Euh…joker XD. Il y a des chances que j’en parle une fois la série finie (j’en suis à la moitié environ) mais je peux d’ors et déjà te dire que c’est
un beau, un énorme, un magnifique navet X) ! 



Gen' 03/11/2010 10:39


Helia, reporter sans frontières ! Heureux que tu sois revenue saine et sauve de ce salon du casual gaming, c'est qu'on aurait pu demander une rançon en échange de ta libération o/

J'aime assez l'OST d'Ookami Kakushi aussi, c'est sans doute la seule qualité de la série (ce mélange traditionnel/moderne, miam).


Helia 03/11/2010 21:24



Ahah, reporter sans frontières, mais bien sûr XD. Je n’accepte ce titre qu’à la condition que la mention « extraterrestre » y soit ajoutée :p.


[La rançon a été payée d’une certaine manière puisque toute ma famille m’a vu dans le journal et mes bienveillants géniteurs y sont tous allés de leur petit commentaire perso, ce qui ne me
fait pas du tout me sentir gênée, non, non, non. Si c’est pas de la rançon ça :x !]


 


« J'aime assez l'OST d'Ookami Kakushi aussi, c'est sans doute la seule qualité de la série (ce mélange traditionnel/moderne, miam) » = J’ai été agréablement surprise l’autre jour en
arrivant dans un des rares moments d’action de l’anime de tomber sur des pistes plutôt jolies, mais qui ne se montrent malheureusement pas assez souvent je trouve. L’autre versant de l’OST est
bien moins original, je trouve que c’est trop connoté « stéréotype de la série en milieu scolaire » et c’est pourtant celui-là qu’on entend le plus, sic =(.



Présentation

  • : La mélancolie d'une otaku
  • La mélancolie d'une otaku
  • : Le WTF n'a pas de frontières ! Ou de la supériorité de la japanimation sur nos pauvre cerveaux. La mélancolie ? Ce qu'il y a de l'autre côté de la folie...
  • Contact

Accueil

 

 

Bienvenue dans ma faille spatio-temporelle

Blood
   

  Où me trouver sur l'internet :

Lastfm-kirika2

Twitter-kirika2.jpg

 

MAL-Yuka.jpg


FB.jpg
C'est tout ce que ça te fais quand je te dis qu'on va manger des crêpes ?

Aggregateurs :

samag.jpg

nanami.jpg

Rechercher

Patreon

 

Träumendes Mädchen

Catégories