28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 23:17

 

\!/ Attention, risques de spoils \!/



Kannagi épisode 11 à 13 FIN

Avis général : Goddess of fanservice



Les personnages se souviennent enfin qu'il y avait un scénario au départ et commencent à se poser des questions. On comprend vite que cette histoire d'impuretés à chasser était une excuse de Nagi par ce qu'elle ne sait pas elle-même ce qu'elle fait dans cette ville et pourquoi elle est là. Après une dispute, Jin cherche à comprendre auprès du père d'Haruka/Zange-chan puis de cette dernière mais il reste bredouille et tous ceux avec qui il parle semblent ne vouloir que le déstabiliser. Pendant ce temps, Nagi disparaît. On assiste donc à une journée de cours banale...sans Nagi. Ce qui amène Jin à déprimer sec et à la chercher sous la pluie au son de la version instrumentale de l'opening qui est franchement agréable à écouter bien qu'un brin triste. Un épisode vide d'action mais assez poignant donc. Quand Jin retrouve enfin Nagi il rencontre une femme qui lui apporte enfin les preuves que Nagi, surnommée Kannagi-sama, est une déesse. La fin du dernier épisode étant juste priceless : fanservice, fanservice, fanservice. Nagi sous la douche, Zange qui chante, les messages sur le répondeur, Jin qui tombe sur Nagi à moitié nue, Tsugumi qui débarque au mauvais moment, que demander de plus ? Petit bémol : où est la fin ? Dans la seconde saison ?

En conclusion : Kannagi aura été une série sympathique à suivre mais malheureusement assez vide. Il faut sauter de l'épisode 1 à l'épisode 11 pour avoir l'histoire véritable, tout le reste n'étant au fond que du remplissage, du remplissage de bonne qualité certes mais du remplissage quand même. A réserver aux amateurs d'anime tranche de vie ^_^.



Clannad épisode 14

Avis général : Oh not this friendship shit again !


Un épisode qui fleure bon le « Friendship bitch » pour ceux qui connaissent YGO TAS =/. L'amitié c'est ce qu'il y a de plus beau, on t'aime Kotomi, et blablabla... Oui par ce qu'enfin Kotomi s'est décidé à  sortir de son trou pour aller remercier Tomoya d'avoir arracher ses mauvaises herbes (et remis son jardin à neuf accessoirement) et tout le monde lui souhaite un joyeux anniversaire. Et le tuteur de Kotomi demande à la voir. Comme c'est une gamine dans sa tête, on est obligé de le recevoir dans un lieu qu'elle connaît avec tous ses copains pour pas trop l'angoisser la pauvre. Et c'est là qu'intervient le coup de théâtre...ou pas. On vient de retrouver la valise de ses parents, mais que contient-elle ? La thèse sur le « monde caché » ou bien autre chose ? Suspens...qui ne le mérite pas. Ce passage a bien failli me faire verser une larme (je suis TRES bon public) à cause de l'émotion qui régnait mais je dois dire que j'avais aussi un peu envie de ricaner. Cette connerie d'histoire sur le monde caché n'a strictement aucun sens et le coup de « Cette valise a traversé le monde entier, passant de mains en mains » était ridicule. Emouvant mais ridicule. Soyons logique, vous trouvez une valise, vous ne l'envoyez pas en Russie mais à la police, du coup la valise n'a aucune raison de faire le tour du monde et encore moins d'aller en Espagne, aux Pays-Bas, dans le Sahara ou en Sibérie. Et l'arc de Kotomi se termine donc sur cette phrase profonde et métaphysique « Ne vous en faîtes pas, j'ai un très grand jardin » \o/.

Dorénavant je regarderai les épisodes arc par arc, ce sera plus logique. Donc là je coupe à l'arc de Kotomi et je reprendrai au suivant que je conclurai en même temps si tout va bien. J'approche à grands pas de l'After Story, prions pour que le comique perdure encore un peu d'ici là, le tragique est loin d'être le point fort de Clannad.



Mai Otome Sifr OAV 3 FIN

Avis général : Cachez ce sein que je ne saurais voir...ou montrez-en moi plus, au choix.


Les méchants s'enfuient avec Sifr au moyen d'une fusée et vont...dans l'espace 0_o. Dis donc, ils font une fixette avec l'espace ou quoi les Mai Otome ? Surtout qu'y a rien là haut en fait. Du coup les gentilles otomes dont Rena, enfin de retour, avec sa nouvelle GEM pourchassent les méchants dans le vaisseau spatial pendant que Sifr essaie de se faire la malle pour les retrouver. Mais Rena est prise à part par le robot blanc qui déchire et elles s'entretuent. A un moment, M-09, l'androïde, lui déshabille le sein (fanservice powaa) et sa marque façon My-Hime apparaît, lui accordant momentanément des ailes, mais ça n'a pas l'air de lui plaire alors elle hurle. Sifr manque de se faire tuer par une des otomes de Garderobe qui s'incruste mais se fait finalement sauver par Elliot et Raquel avant que le vaisseau ne s'autodétruise. Rena poutre M-09 et tout le monde rentre sur la Terre, on pourrait s'attendre à un happy end...s'il ne restait pas 10 minutes. Ben oui, les otomes de Garderobe débarquent, désarment tout le monde et propose d'exterminer « pacifiquement » Sifr. Ben voyons... Mais comme Rena est du genre rebelle elle appelle ses ailes magiques et récupère sa robe...en plus sexy. It's time for moar fanservice ! Du coup non seulement elle se dédouble mais en plus elle est méga rapide. C'est beau la nouvelle technologie ! Petite apparition anecdotique de ce qui semble être le père de Nagi. Tout rentre dans l'ordre. Happy end. Et en bonus, des images de l'After Story en guise de générique, elle est pas belle la vie ?

Bon bah c'est du Mai Otome, hein ! WTF un jour, WTF toujours, mais au moins là le côté « mais qu'est-ce qui se passe ? » n'a pas été trop pénalisant. On ne comprend rien des origines de Sifr ni du super pouvoir de Rena mais c'est quand même intéressant à suivre, y a de l'action, des larmes, des rebondissements. A se demander pourquoi Mai Otome Sifr n'a que trois OAVs là où Mai Otome hérite de 26 épisodes et 4 OAVs. Une petite série de 13 épisodes, voire moins si il faut, aurait été bien plus appréciable au vu de l'état un peu brouillon du scénario, concentrer autant de choses en trois fois 25 minutes étant loin d'être simple. Au final Mai Otome Sifr c'est incroyablement sympa pour du Mai Otome. Franchement Arika, tu ne vaut pas ta mère, ni en tant qu'héroïne qui poutre, ni au niveau du potentiel de fanservice. Rena nue elle, elle est sexy, mince quoi !



Sora wo kakeru shojo épisode 3

Avis général : Sunrise je vous aime !


On s'était arrêté au moment où Akiha,l'héroïne envoyée aveuglément en mission quelque part, se trouvait face à face avec l'inspectrice de police sexy...et un monstre nommé Nerval (ce serait trop facile sinon). Heureusement sa « coéquipière ? » la cooldere est là ! Genre on vient de lui sauver la vie juste pour qu'elle vole un truc et sa première réaction lorsque Imou-chan sa copine la pomme de terre parlante vient se fourrer dans sa poitrine en soupirant c'est de dire « On a pas fini de jouer aux voleuses ». It's serious buisness girl ! T'es dans l'espace en combinaison rose, c'est pas un jeu bordel !

Lorsqu'Akiha apporte l'objet volé à Leopard, toujours aussi fun à entendre, au nez et à la barbe de la police, on entend une musique...vraiment étrange. Comme une secte en train de faire un chant tribal 0_o. Par contre la musique celtique juste après est belle, dès que l'OST sort, j'y jette un coup d'oreille è__é !

Bon, c'est encore le bordeleuh, qu'on y comprend rien du tout ! L'inspectrice sexy, Kannagi, dégoûtée de la corruption qui couvre le fatras, veut enquêter toute seule et se fait attaquer par...Bougainvillea et Mintao (WTF ?), deux filles avec des masques ridicules. OMFG, je crois qu'on a atteint le fond. Ah ben non, les deux connes paniquent par ce qu'en fait Kannagi serait déjà morte, butée par sa propre chef, et veulent appeler la police (assez ironique puisqu'elles étaient là pour tuer un officier de police). En fait non, Kannagi n'est pas morte, elle se déguise pour...aller dans la même classe qu'Akiha et Kawai, sa copine cooldere qui vraiment a des problèmes d'esthétique. Quand elle est habillée normalement, son bonnet avec des oreilles de chat est mimi, mais avec son uniforme, c'est franchement moche. Bref, Kannagi est une très mauvaise comédienne, c'est assez épique à voir « Je dois devenir une amie proche et en apprendre plus sur toi ». Ok, c'est on ne peut plus clair que tu es en planque là XD. « Oui mais je peux pas devenir ton amie si tu agis comme ça, c'est louche, tu me caches quelque chose » « Ah bon ? Alors je me déshabille, comme ça tu sauras que je ne te cache vraiment rien ». Et maintenant Kawai se déguise en voleur avec juste une cape et un masque (méga crédible) pendant que Kannagi lui court à près à moitié nue avant que chacune d'elle se prenne un coup dans la tronche par Akiha et que Kannagi...laisse tomber sa perruque. Un jour et on a déjà repéré ton déguisement, record battu !

Omg Oo. Non mais c'est tellement ridicule (volontairement) que ça en devient drôle XD. Want moar nonsense ! Si les prochains épisodes sont aussi fun, je prends XD !



Melancholy of Haruhi-chan Suzumiya épisodes 9 à  12

Avis général : Attention mesdames et messieurs, atterrissage forcé


La dernière fois j'avais l'impression que finalement Haruhi-chan finissait enfin par décoller et du coup je suis déçue par les derniers épisodes. Visuellement c'est sympathique mais les scénettes ne font même pas esquisser un sourire et certaines font plutôt hausser les sourcils(quoi que Kyon et Itsuki en beaux gosses, ça se discute). Il y a aussi une dernière chose qui m'embête et qui vaut pour Churuya-san, à peine mis sur Youtube, un épisode est automatiquement effacé une semaine (à peu près) après sa sortie, ce qui oblige à regarder les épisodes tout de suite et maintenant et c'est assez lourd. J'aimerai bien regarder ce que je veux et quand je veux quoi =/.
Du coup je ne sais plus très bien si j'ai envie de regarder, je me sens un peu « forcée » par ce que les épisodes disparaissent et en même temps la qualité n'est pas forcément toujours au rendez-vous. Si ça se dégrade encore un peu j'abandonne.



Nyoron Churuya-san épisodes 5 à 6

Avis général : Nyoreron


Comme pour Haruhi-chan, je me sens un peu oblige de regarder la suite mais je crois que je ne vais pas durer très longtemps comme ça. A part pour le « nyoron » à répétition que je ne me lasse pas d'entendre, il n'y a que la brièveté qui rend cette parodie attrayante. Je crois qu'il vaut mieux que je fasse un mini fichier mp3 du « nyoron », ça sera plus agréable =(.



Zettai Shougeki ~Platonic Heart~ OAV 5 FIN

Avis général :
~Yanmani yanmani yanmani yanmani ahiha
Tamashii no hanashi wo kikasete yo
Hitomi wo sorasazu mitsumete yo...~ Comment ça, je me trompe de série ?



OMG, mais...mais...mais 0_o ! Après avoir vaincu la méchante avec la robe chinoise qui lit l'avenir avec sa boule de cristal ridicule grâce à ses pulsions bestiales notre héroïne, provisoirement en état sauvage, retrouve Miko (si vous vous souvenez bien elle était en train de perdre la dernière fois, c'est fou ce que les choses peuvent changer en 30 secondes chrono). Mais tout ne se passe pas comme prévu, Miko, apparemment de mèche avec les méchants, montre à Aya toutes les filles qu'elle a vaincu et qui sont à présents réduites à des animaux de compagnie, bavant, à quatre pattes ou enchaînées. Les méchants débarquent alors et étranglent Miko qui a le culot de supplier de l'aide alors qu'elle vient d'insulter sa copine mais en fait c'est pas les vrais méchants. Et puis ça devient n'importe quoi, en fait Miko, la meilleure amie de l'héroïne et son frère étaient les vrais méchants veulent la tuer et lui balancent un flingue pour qu'elle se suicide sous leurs yeux (euh...et si elle l'utilise pour les buter ?). Ah non en fait le flingue était vide et ils en profitent pour torturer Aya un peu avant que sa maman, présentement experte en arts martiaux, n'arrive sous les flammes (Madlax non, pas toi !) et leur torde le cou (littéralement). L'immeuble explose et Aya se traîne en sang dans les ruelles. La mère de son ex-meilleure amie étripe ses photos quand tout à coup la porte s'ouvre. Fin. Non mais...mais...WTF ? Cette série d'OAVs était vraiment n'importe quoi du début jusqu'à la fin et les révélations finales ne font qu'amplifier le non-sens du tout, ça m'apprendra à regarder n'importe quoi aussi !



[OSEF] Bon, j'entame la dernière grosse semaine avant les vacs, la semaine des concours blancs, et après, promis, je concocterai plus d'articles et de meilleure qualité en négligeant ostensiblement ma dissert de philo de m****  :D ! [/OSEF]

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La mélancolie d'une otaku
  • La mélancolie d'une otaku
  • : Le WTF n'a pas de frontières ! Ou de la supériorité de la japanimation sur nos pauvre cerveaux. La mélancolie ? Ce qu'il y a de l'autre côté de la folie...
  • Contact

Accueil

 

 

Bienvenue dans ma faille spatio-temporelle

Blood
   

  Où me trouver sur l'internet :

Lastfm-kirika2

Twitter-kirika2.jpg

 

MAL-Yuka.jpg


FB.jpg
C'est tout ce que ça te fais quand je te dis qu'on va manger des crêpes ?

Aggregateurs :

samag.jpg

nanami.jpg

Rechercher

Patreon

 

Träumendes Mädchen

Catégories