20 mai 2015 3 20 /05 /mai /2015 15:23

 

Il y a un an, je sortais de mon master 2 d’administration publique pleine de désillusions. Il y a un an, je claquais presque la porte de mon stage de fin d’études dans un cadre pourtant très prometteur, usée. Il y a un an, je me disais qu’il me fallait peut-être du temps pour réfléchir, pour retrouver la foi. J’ai l’impression de reprendre au même point aujourd’hui. Le temps a filé mais rien n’a changé. J’ai fini par comprendre : je crois que ça ne sert plus à rien d’attendre. Il paraît que je suis censée entrer dans le monde des adultes et abandonner toute trace d’individualité. Je trouve ça triste de penser comme ça : pourquoi ne pourrait-on pas rester soi-même quel que soit le chemin choisi (ou subi) ?

 

Bref, c’est la fin. Jusqu’à présent j’étais étudiante et vivais grâce à mes bourses, me voilà diplômée pour de bon. Et il me faut toujours payer le loyer, l’électricité ou la nourriture pour continuer à vivre. Vu les conséquences d’un simple job alimentaire sur ma santé, autant dire que je peux faire une croix sur mes différentes activités créatives (ce blog, la création de visual novel)…à moins qu’il n’y ait une alternative.

 

Si je prends la plume aujourd’hui, ce n’est pas pour fermer définitivement la boutique mais tenter une nouvelle aventure (je suis toujours partante pour les trucs hasardeux, c’est souvent les plus marrants) : ouvrir un compte Patreon. En effet, je suis actuellement en pleine période de transition, avec tout ce que ça implique en termes de difficultés financières, et essayer de sortir de ce bourbier me pompe un temps considérable. J’ai donc besoin d’un coup de pouce, que j’espère temporaire, le temps que ma situation devienne plus stable afin de pouvoir continuer les activités en questions et surtout vous accorder plus de ma personne. Cela fait un moment que je ne réponds plus aux commentaires ou aux mails, que je n’ai même plus assez de temps libre pour regarder des animes comme avant, et donc a fortiori d’écrire des articles. Et ça me bouffe. Passer du temps avec mes lecteurs, même juste pour discuter, me manque. En tentant ce nouveau système, j’espère renouer avec vous tout en sortant la tête de l’eau.

 

 

Comment ça marche

Concrètement, Patreon fonctionne avec des pourboires : en faisant donation d’une petite somme d’argent régulièrement, vous soutenez un créateur et lui permettez donc de continuer plus sereinement son travail. Cette somme est délimitée par des seuils et donne accès à une série de privilèges. C’est-à-dire que personne n’est obligé de donner de l’argent, vous pouvez continuer à profiter du contenu gratuit qui est produit, mais que ceux qui le font auront forcément un plus.

 

L’avantage de Patreon c’est qu’il est possible d’arrêter n’importe quand : c’est-à-dire que si j’estime ne plus avoir besoin d’aide, je fermerais mon compte (sauf s’il y a des objections). De même, si vous ne voulez plus me verser d’argent, vous pouvez stopper à n’importe quel moment. Et revenir plus tard si le cœur vous en dit. Aucune obligation ;).

 

Tipeee vs Patreon

J’ai longuement hésité entre Patreon et Tipeee, son homologue français. Plusieurs facteurs m’ont convaincue de passer du côté obscur de la force :

  • Les créateurs de Tipeee sont tous affichés sur une liste et la majeure partie d’entre eux sont en fait des Youtubeurs (très) connus. Cela semble anodin mais je n’aime pas être exposée comme une bête de foire. Le compte que j’ouvre est là pour faire plaisir à mes lecteurs, je préfère donc que l’on soit dans un coin tranquille de l’internet plutôt que dans une gare, a fortiori quand les voisins sont des TGV.
  • L’écosystème. La vertu de Patreon repose en partie sur l’entraide entre créateurs : je peux très bien allouer 1 ou 2 $ de ce que je recevrais à un autre créateur qui en retour fera une donation à un autre, et ainsi de suite. Les artistes sont souvent fragiles et il me paraît juste de ne pas briser les règles du milieu sans une bonne raison.
  • Tipeee est détenu par My Major Company et dirigé par le fils de Jean Jacques Goldman. Vu que c’est un copié-collé de Patreon, ça m’emmerde de filer mon argent (et le votre) à des gens qui sont déjà riches. M’est avis qu’avec 10 millions d’euros de chiffre d’affaire, il n’a pas besoin de mon aide.

La conséquence directe c’est que l’interface de Patreon est en anglais (je communiquerais donc dans les deux langues) et que la devise sera forcément le dollar.

 

Quel est le rapport entre ce requin et cet article ? Vous le saurez un peu plus bas !

 

Fonctionnement général

Plusieurs possibilités sont offertes par Patreon mais je souhaite aller vers la plus simple possible. Les donations s’effectueront donc par mois pour éviter toute mauvaise surprise. Elles seront retirées le 1e de chaque mois…et c’est tout.

 

Pour ce qui est des seuils, j’ai également souhaité faire simple : les prix iront de 5 à 20$.

  • Minimum : Les Patreons ont généralement un seuil à 1$ mais ce n’était franchement pas intéressant dans la mesure où il faut compter : 1/la conversion en euros, 2/la marge de 5% que se fait Patreon et 3/les éventuels frais bancaires ou Paypal (selon votre mode de paiement). Autant dire qu’il ne reste plus rien. Comme je suis maniaque des chiffres ronds, j’ai sauté directement à 5 en essayant de proposer le plus de choses possibles pour que vous en ayez pour votre argent (plutôt donner beaucoup de contenu pour 5$ que de ne rien donner à 1$, comme c’est parfois le cas).
  • Maximum : Et j’ai préféré ne pas monter très haut. Il y a parfois des Patreons avec des seuils « deluxe » à 100 ou 200$...mais honnêtement, qui irait verser autant ? Je trouve que cela détruit le principe même du pourboire : le but est que chaque patron se débarrasse d’une somme indolore tous les mois et que ce soit l’accumulation de ces petites sommes qui permette à l’artiste de vivre dignement. Donc voilà, pas de récompense à 500€ chez moi…qu’est-ce que vous voulez que je vous propose pour une somme pareille franchement 0_o ? Boire un coup avec moi ? Que je vous fasse cuire un gâteau ? C’est toujours cher payé…

 

Ce que je propose

Comme je l’expliquais plus haut, Patreon est un système de privilèges complètement assumé qui fait que les fans les plus généreux reçoivent une contrepartie spécifique pour leur soutien. Dans mon cas, j’ai décidé de mélanger à la fois mon blog perso et le travail au sein de mon équipe. La raison est assez logique : c’est la même personne derrière. Autant tout regrouper sous mon nom que de se disperser.

 

Pour La Mélancolie

J’ai décidé de créer une contrepartie spécialement pour La Mélancolie (5$) qui consistera à avoir accès à mes articles en avance (ils ne seront visibles que pour les patrons). C’est-à-dire que je posterais en priorité sur Patreon, que vous pourrez me faire des remarques pour les corriger ou les améliorer (si je dois ajouter une partie pour traiter un élément négligé, par exemple), et que ce sera seulement ensuite qu’il sera disponible sur la Mélancolie pour tout le monde. J’en profiterais également pour poster sur Patreon du contenu bonus, par exemple des anecdotes, des annexes ou des idées qui ne seraient pas allées dans l’article en lui-même. Et, comme je sais que vous n’attendez que cela, mes patrons pourront me suggérer des thèmes à traiter (suggestion libre ou vote, selon les cas). Je me réserve bien sûr le droit de refuser si je pense que ce n’est pas possible (il peut m’arriver de ne rien avoir à dire ou de ne pas être à l’aise sur un sujet particulier) mais je ferais de mon mieux pour prendre en compte votre avis. Ce sera peut-être l’occasion de faire de belles découvertes ;).

 

Pour l’équipe Träumendes Mädchen

Etant très présente avec mon équipe, il me paraissait inenvisageable de ne rien proposer en rapport avec la création de visual novel. Le principe sera donc très similaire. Dès le 1e pallier (5$), les patrons auront accès à mon fil d’activité (invisible pour les autres) où je posterais de manière plus informelle que sur le devblog (et plus succincte) des rapports d’avancement sur mes différents projets, le tout assortis d’illustrations en cours ou d’anecdotes diverses et variés sur les coulisse (on dit des fois beaucoup de bêtises). Il est bien entendu qu’il m’arrivera de dévoiler des projets sur le fil Patreon qui ne seront pas annoncés avant plusieurs mois, c’est aussi le but de la manœuvre. J’en profiterais aussi pour réaliser des fonds d’écran de nos jeux que vous pourrez utiliser sur votre ordinateur.

 

Le pallier supérieur (10$) est un peu plus poussé puisque vous pourrez avoir accès à tous les futurs jeux de l’équipe avant tout le monde (encore une fois, le contenu est invisible aux non-patrons). Je viendrais vous sonder pour savoir le stade de complétion que vous préférez. Vous pourrez aussi me suggérer des idées d’articles pour le devblog, si vous voulez me voir évoquer un aspect particulier de la création, par exemple. Last but not least, vous aurez la priorité sur les précommandes de goodies. C’est-à-dire que si je m’apprête à mettre en vente une nouveauté (au hasard l’artbook censé sortir pour la Japan Expo qui arrive) et qu’elle est en nombre limité ou suspecté de vite partir, vous aurez la possibilité de réserver en premier. Pour la réception de la marchandise en question, vous aurez d’ailleurs le choix entre venir la récupérer sur notre stand ou que je vous l’envoie par la poste

 

Le dernier pallier (20$) est un peu spécial mais je pense que ça vaut le coup : il s’agit de me demander conseils pour vos propres projets narratifs. Je reçois régulièrement des questions de personnes qui aimeraient que je lise leur livre ou que je leur donne des astuces pour qu’ils puissent créer un visual novel. Et à chaque fois, j’ai vraiment envie de répondre, d’en discuter, et je me retrouve coincée par d’autres obligations qui sont censées avoir la priorité. Je voudrais remédier à ça en offrant mes services de manière personnalisé (et dans la mesure du raisonnable, je peux conseiller mais la décision vous appartient). Ayant malheureusement trop peu de temps à consacrer à cette activité, je limite cette offre à deux personnes simultanément pour le moment et j’ajouterais des créneaux au fil du temps (les patrons seront de toute façon prévenus dès l’ouverture d’un nouveau créneau).

 

Pour tout le monde

Histoire d’effacer tout doute, il est bien évident que vous pouvez profiter à la fois du contenu relatif à La Mélancolie et à la fois au contenu relatif à Träumendes Mädchen, ce serait trop bête sinon ! Une donation de 5$ vous donne en fait le droit aux deux contreparties à ce prix en même temps, la séparation est là uniquement à des fins d’organisation. Donc, si un patron verse 10$ tous les mois, il a le droit à tout ce qui est en dessous aussi. Et comme je vous adore, vous aurez tous le droit à une photo de remerciement mettant en scène, Same-san le requin en peluche (il me fait trop marrer, désolée). La photo en question sera postée sur le fil Patreon de manière régulière…et ptet bien que je me cacherais derrière Same-san de temps en temps.

Si vous pensez qu’il y a autre chose que je devrais proposer, n’hésitez pas à me le dire ! Les récompenses sont là pour vous faire plaisir, je suis donc ouverte à toute proposition.

 

Mes buts dans la vie

Comme Patreon est visiblement fait par des anglosaxons et qu’ils ont la manie de faire des tas de schémas managériaux en Anglosaxonie, je suis censée me fixer des buts à franchir. J’en ai mis quelques uns mais honnêtement c’est difficile de savoir quel sera son pas de course quand on ne s’est pas encore lancé et je vais probablement ajuster ça progressivement.

 

Dans les trucs que j’aimerais bien faire si vous me donnez plein d’argent (au-delà du fait de rester vivante, ce qui est déjà super chouette) :

  1. écrire plus souvent, que ce soit pour vous ou pour le plaisir, parce que ça me manque cruellement,
  2. me déplacer en convention plus régulièrement pour pouvoir discuter avec vous en live,
  3. m’offrir un site tout neuf pour déménager La Mélancolie parce qu’Overblog m’emmerde profondément et que j’aimerais ranger tout ce bordel (certains articles n’ont plus d’images et j’aimerais en améliorer d’autres). Comme cela va me prendre un temps fou, je ne pourrais me permettre ce dernier but que si vous m’encouragez très fort.

Ce sera tout pour l’instant et c’est déjà pas mal ! Faites-moi savoir s’il y a quelque chose que vous souhaiteriez.

 

 

Tl;dr

Voilà, voilà. En résumé, je me lance dans du financement participatif à petite échelle pour pouvoir reprendre l’écriture et reprendre contact avec vous tous, tout en essayant de stabiliser ma situation financière. Il est bien évidemment que je ne vous en voudrais pas si vous choisissez de ne pas participer (pour une raison X ou Y). Reste que je remercie du fond du cœur tous ceux qui me feront une petite donation et que je leur devrais une gratitude éternelle >___<. Je ferais une annonce sur le devblog de l’équipe dans les jours qui suivent mais je tenais à ce que vous soyez les premiers au courant. C’est ma façon de vous remercier pour ces années de loyauté ^^.

 

Note : Je suis ouverte aux remarques constructives et aux critiques faites dans l’intention de m’aider. Par contre, les avis se limitant à « Le financement participatif c’est le MAAAAAAAL » ne m’intéressent pas, aussi je ne prendrais même pas la peine d’y répondre. Je ne suis pas là pour débattre du bien-fondé d’un système qui heurterait des sensibilités sous prétexte que la nouveauté c’est forcément mal. Merci de votre compréhension.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Leina 21/10/2015 23:42

"Il paraît que je suis censée entrer dans le monde des adultes et abandonner toute trace d’individualité." Qui c'est, l'ahuri qu'à dit ça ?
Si le monde des adultes se résume pour certains à se fondre dans la masse, je reste une môme (une ado, au moins), merci !
N'ayant pas un rond, je vais me contenter d'agiter de petits drapeaux d'encouragement... :x
Puis bon courage pour la santé aussi... (ça fait bateau comme phrase, je sais, mais étant moi-même dotée d'une santé résolue à me casser les pieds, je pense savoir ce que ça fait d'être emmerdée au quotidien par ça). Chaque fois que je reviens ici, je suis soulagée de voir que ce blog n'a pas disparu ! (plein de bons souvenirs)

Helia 22/10/2015 14:25

C’est une vieille légende transmise de génération en génération et…non, disons que c’est l’impression que me donne parfois le fonctionnement actuel de la société. On te force à rentrer dans un moule ridiculement étroit qui est celui de la « normalité » et si tu dépasses un peu, tu es forcément stigmatisé à un moment ou à un autre. Je supporte pas ça, je préfère rester fidèle à moi-même (quitte à agir comme une gosse aussi :p) et tracer ma propre voie. Mais c’est forcément plus compliqué…

Merci, ça me fait déjà très plaisir :3. Et si ma santé pouvait être moins capricieuse, ça me faciliterait la vie aussi XD.

Le blog n’est pas encore mort. Je n’ai plus le temps ni la motivation d’être très régulière mais j’apprécie toujours d’écrire de temps en temps. J’espère pouvoir continuer encore un peu !

Kapalsky 02/07/2015 11:10

Bien que je me tâte encore personnellement sur le financement participatif (et que je kickstarte très rarement certains projets), je salue ta décision d'y avoir recours. Je pense d'ici peu de temps contribuer à ton Patreon, et suivre la suite de tes aventures sur ton blog :D

Helia 08/07/2015 17:50

Le financement participatif c’est tout un débat X’D. Perso, je vois ça comme un nouvel outil. Et comme tout outil, on peut très bien en faire de très belles choses ou en abuser. J’espère arriver à apprivoiser tout ça ^^.

En tout cas, merci. Ce serait un plaisir que de te compter parmi mes « patrons » ;).

Bourgit 22/05/2015 20:52

Le financement participatif c'est le MAAAAAAL!! xD
Pour ma part je préfère le système de don, plus ponctuel contrairement au patronage qui est continu (même si on est libre de le stopper). J'ai déjà donné des petites sommes d'argent mais j'ai jamais patronné, j'aime pas trop le concept. En revanche, c'est vrai que pour le système de privilèges c'est nettement plus facile. Bonne chance pour ta campagne, j'adore ce que tu fais, et le blog a déjà beaucoup de contenu donc pour le manque de publication c'est pas un problème pour moi. Je suis toujours entrain de découvrir plein de choses en te lisant (d'ailleurs je viens de finir Serial Experiments Lain : de la bombe :D). Et enfin un grand merci de toujours prendre le temps de répondre ça fait plaisir d'avoir un interlocuteur ^^

Helia 23/05/2015 14:59

Comment je me fais taquiner !

Ma foi, le problème avec un système de don ponctuel, c’est que les bénéfices sont assez maigres pour l’artiste et qu’il n’y a pas vraiment de contrepartie visible, là au moins les termes du contrat sont clairs. Et comme tu le dis, il est possible d’arrêter à n’importe quel moment donc ça peut très bien être ponctuel. En tout cas, si tu désires tester le système un jour, je serais ravie d’être ta première ;).

Serial Experiments Lain c’est le bien ! Et de rien, j’essaye du moins de répondre (avec un résultat aléatoire) =’).

Wendy 21/05/2015 07:36

Je trouve ta démarche courageuse. Par contre, je ne pourrai pas t'aider financièrement car moi aussi c'est un peu la galère financièrement parlant x) C'est un constat généralisé chez beaucoup de gens malheureusement. Il y a des tonnes de projets que j'aimerai aider sauf qu'à la suite, ces petits dons représentent une somme importante >_>. Courage !

Helia 21/05/2015 18:30

Y a pas de souci, j’ai bien dit que j’en voudrais à personne. Et je comprends totalement ceux qui sont aussi dans la galère, le but c’est pas de vous ruiner pour mes beaux yeux XD.

En tout cas, merci beaucoup, et bon courage à toi aussi !

Rukawa 20/05/2015 22:58

yo.
même si je ne te lacherai pas un franc, je poste juste pour dire bon courage.
et être dans la merde financièrement, c'est fun, çà te change plusieurs habitudes. tu peux même te rendre compte que tu peux bouffer des repas sans viande et ne pas boire d'alcool pendant un mois, c'est possible.
en gros, tu fais le careme chrétien mais plus souvent :)
bon c'est pas pour autant que tu gagneras ta place au paradis, mais l'enfer peut te changer une personne.
(Juin va être mon 1er mois de 2015 où je ne serais pas à découvert)

Helia 21/05/2015 18:30

Ouah, ça faisait un bail que t’étais pas passé sur le blog, je savais même pas que tu continuais à me lire (malgré la fréquence de publication plus que réduite) !

Je crois que la dèche est une expérience qui forge les esprits, tu vois tout de suite la différence de comportement quand quelqu’un a déjà eu à galérer dans sa vie ou non X). Et puis, si une relation perdure malgré les temps difficiles, tu peux te dire que t’es tombé sur des gens biens et qu’il n’y a pas de raison qu’ils te lâchent une fois les jours meilleurs.

Concrètement, j’ai jamais été bien riche mais ça faisait quelques années que j’arrivais lentement à aller un peu mieux et là, paf, c’est reparti pour un tour. C’est ça qui m’énerve le plus, je crois…

Merci pour les encouragements, je te souhaite d’avoir plus de mois comme celui de juin alors ;).

Présentation

  • : La mélancolie d'une otaku
  • La mélancolie d'une otaku
  • : Le WTF n'a pas de frontières ! Ou de la supériorité de la japanimation sur nos pauvre cerveaux. La mélancolie ? Ce qu'il y a de l'autre côté de la folie...
  • Contact

Accueil

 

 

Bienvenue dans ma faille spatio-temporelle

Blood
   

  Où me trouver sur l'internet :

Lastfm-kirika2

Twitter-kirika2.jpg

 

MAL-Yuka.jpg


FB.jpg
C'est tout ce que ça te fais quand je te dis qu'on va manger des crêpes ?

Aggregateurs :

samag.jpg

nanami.jpg

Rechercher

Patreon

 

Träumendes Mädchen

Catégories