9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 15:30

 

Honnêtement, qui n’a jamais entendu ce nom ? Visual Novel à succès du studio Key déjà connu pour Air ou Kanon, Clannad se devait, tout comme ses frères aînés, d’avoir une adaptation TV. Et c’est le tout aussi fameux Kyoto Animation qui s’en est chargé. Doté d’une réalisation impeccable et de magnifiques graphismes, les deux séries et les 2 OAVs qui s’en suivirent étaient très attendus par les fans. Visiblement ils ont appréciés puisque Clannad After Story a réussi à se placer tout en haut du top des animes les mieux notés de My Anime List, dépassant du même coup Tengen Toppa Gurren Lagann (c’est un classement qui ne prouve rien du tout mais ça laisse entendre une certaine popularité quand même). Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes, donc.

 

Sauf que ce que la plupart des gens ignorent c’est que juste avant que Kyoto Animation annonce leur adaptation de Clannad, la Toei Animation, un studio beaucoup moins récent (ils sont responsables de Sailor Moon pour vous donner une idée), avait sorti sa propre version de l’histoire, une version souvent huée et décriée par tous en ce qu’elle ne ferait pas du tout le poids par rapport à la « nouvelle » version. Pour en savoir plus, quoi de mieux que de vérifier par soi-même =) ?

 

Clannad-001.jpg

 

Le film de Clannad c’est avant tout l’histoire de l’impossible rencontre aux pieds des cerisiers en fleurs d’Okazaki Tomoya, un jeune homme taciturne et renfrogné qui n’adresse que peu la parole aux autres, et de Furukawa Nagisa, une jeune fille optimiste et pleine de fraîcheur. Ce que Tomoya ne sait alors pas encore c’est que cette rencontre va bouleverser sa vie…

 

Graphismes

Commençons tout de suite par le point qui fâche. Clannad le film (Clannad F) est bien en deçà de la série (Clannad S) au niveau des qualités graphiques. Le character design est un peu plus brouillon et certains effets sont franchement cheaps (partage de l’écran en deux quand deux personnages se parlent, ralentis poussifs lors de certaines scènes d’action, etc). En lui-même le film ne serait pas si laid s’il datait de 2001 par exemple, or Clannad F est sorti à peine un an avant Clannad S ! Pour une série datant de 2006-2007, on est en droit de se poser des questions concernant le budget alloué à cette production…

Pourtant, eh oui il y a un pourtant, le film, bien que tout sauf parfait du point de vue des graphismes, possède un certain charme. Certaines scènes sont magnifiques (les cerisiers en fleurs et la scène de rêve par exemple), voire même, à mon sens, plus belles que dans la version Kyo Ani, en ce qu’elles ont un côté beaucoup plus poétique que plastique. Pour tout avouer, je crois même que je préfère ces graphismes là, peut être moins beaux objectivement parlant, en ce qu’ils donnent au film un aspect plus humain. On voit bien que le but n’est pas ici de faire joli mais de coller à l’ambiance de l’histoire.

 

Gagnant : Clannad (film)

Clannad-002.jpg

 

 

Musique

J’écoute assez fréquemment l’OST en 3cds tiré du Visual Novel car j’y trouve quantité de perles, du coup j’avais forcément une certaine attente à ce niveau là. Or il se trouve que le film ne réutilise quasiment aucune des musiques originales. Petite déception donc, quand on voit que Kyo Ani a casé chaque piste au moins une fois dans sa série. Mais ça ne veut pas dire que la bande-son de Clannad F est mauvaise pour autant, elle correspond très bien aux temps forts du film, elle est juste trop discrète, trop timide, pour être notable.

 

La version complète chantée par Mai Nakahara ici

 

Le point le plus surprenant concerne la chanson des Dangos. Ici on a le droit à une toute autre mélodie que celle de l’ending de la série, interprétée par Chata, qui était aussi douce qu’une berceuse. Au début cela choque un peu mais au fond cette version là, bien qu’indéniablement moins belle, a sa signification propre. La chanson des Dangos dans Clannad F est un symbole, celui de la grande « famille » que Nagisa crée petit à petit autour d’elle, c’est donc une chanson conviviale, familiale, évoquant à merveille un de ces vieux génériques de dessins animés qu’on regardait tous étant gosses et dont l’air nous revient parfois encore aujourd’hui. Cependant cette version n’égale que difficilement le côté ultra mignon de l’ending de Clannad S…

 

Gagnant : Clannad (série)

Clannad-003.jpg

 

 

Personnages

Dans Clannad F, l’intrigue étant resserrée à son maximum pour ne durer qu’une heure et demie, beaucoup de personnages secondaires ont été supprimés. Ainsi Fuuko disparaît complètement, Kotomi fait deux apparitions muettes en tant que chef d’orchestre, Ryou n’est pas présente non plus et la plupart des personnages secondaires des arcs du début de l’After Story se sont également volatilisés. Tomoyo est toujours candidate à l’élection de présidente mais Kyou n’est plus présentée que comme son amie (quand on sait qu’elles sont rivales dans la série…). En revanche Akio et Sanae répondent toujours présents et Yoshino Yusuke, Ibuki Kouko et le père de Tomoya ont même un rôle-clé. Ce qui occasionne pas mal de changements.

 

Tomoya est beaucoup moins attrayant dans le film puisqu’il n’est plus simplement cynique mais un peu dépressif (sans virer emo). Il faut dire que c’est le seul personnage qui a un différent seiyuu : Nojima Kenji pour le film, et Nakamura Yuuichi pour la série. Tous les deux font un très bon travail mais c’est vrai que Nakamura Yuuichi rend son personnage un peu moins renfermé et beaucoup plus cynique/farceur, un trait commun à tous les héros des adaptations des VNs de Key par Kyo Ani.

 

Clannad-004.jpg

 

Dans Clannad S, Nagisa était à mes yeux insupportable. Son côté faible/fragile/innocent/moe était tellement accentué à outrance et il y avait tellement mieux à côté (Kyou et Tomoyo par exemple) que je ne pouvais pas la voir. Ses atermoiements me faisant plus pitié qu’autre chose. Ici tout est différent. Nagisa est certes toujours la fille malade, un peu naïve, mais elle a une toute autre dimension. Je ne saurais l’expliquer mais elle m’a paru plus humaine. Non seulement c’est elle qui fait les premiers pas envers Tomoya, n’hésitant pas à insister pour rester avec lui (ce que la Nagisa de la série n’aurait jamais osé faire, et encore moins sans balbultier), pour lui parler, mais en plus, loin de nous faire une crise cardiaque en apprenant que ses parents étaient comédiens, elle leur dédie même sa pièce en hommage. Il émane d’elle quelque chose, comme une aura rayonnante, qui fait qu’on comprend parfaitement pourquoi Tomoya s’y sent irrémédiablement attiré. De plus sa prestation lors du festival était tout à fait dans cet esprit : une Nagisa moins moe (attardée même), mais définitivement plus attirante.

 

Sunohara a lui aussi pas mal évolué et il m’a beaucoup surpris. Dans Clannad S, on a l’habitude le voir confiné dans son rôle de sidekick, de faire-valoir. Ici, Sunohara est certes toujours aussi caricatural dans son attitude (bien qu’un peu moins drôle) mais il arrive à en sortir, à être sérieux quand il le faut. Lorsqu’on le voit se trouver lui-même un travail pour pouvoir continuer à subvenir à ses besoins malgré une situation financière au plus bas, il n’est plus passif mais actif, il va au devant, il surpasse même Tomoya de ce point de vue là. Au moment où il s’inquiète pour son ami, des deux c’est Sunohara qui a le plus grandit, et ça fait plaisir à voir.

 

Gagnant : Clannad (film)

Clannad-005.jpg

Au fait, je vous ais déjà dit que j’aimais beaucoup mieux Nagisa avec son écharpe =3 ?

 

 

Scénario

Durée oblige, Clannad F se doit d’aller au principal, la romance entre Tomoya et Nagisa, d’éliminer tout le superflu et de s’approprier l’histoire pour en faire quelque chose de différent. Le pari était risqué et pourtant…Kyo Ani est définitivement le studio qui colle le plus au Visual Novel, il en a le temps et le budget, mais  les quelques maladresses de scénario de Clannad After Story l’ont montrés, leur production n’est pas exempte de défauts.

 

A choisir, je préfère largement le film. La façon dont est décrite l’histoire, ce rêve mystérieux que fait Tomoya toutes les nuits, la relation qu’il entretient avec Nagisa, la représentation du club de théâtre, leur amour bien moins prude, le tragique, le rayon de soleil final avec l’Arbre de la Promesse, tout a acquis une profondeur que n’a pas, à mon sens, la série. Ce côté poétique, symbolique, cette chaleur humaine, voilà ce qui manquait à Clannad S. Alors c’est vrai, le film est au fond amputé de toute sa partie comique. Mais tout dépend de ce que vous cherchez. Si c’est les larmes, la joie, l’espoir, alors le film s’y prête très bien. Si c’est un harem, du rire et des références otakus, vous frappez à la mauvaise porte.

Il n’empêche que j’ai beau m’être spoilé l’intrigue comme une porc, avoir vu deux fois la fin de l’After Story, le film a quand même réussi à me faire pleurer une nouvelle fois toutes les larmes de mon corps.

 

Gagnant : Clannad (film)

Clannad-006.jpg

 

 

En conclusion, le visionnage de Clannad F m’a moi-même énormément surprise. Je m’attendais, tout comme la première version de Kanon, à un anime plutôt laid, pas insipide mais pas très captivant non plus ; je m’attendais à dire « La version de Kyo Ani est la meilleure mais au moins maintenant je sais pourquoi ». Je me suis trompée. C’est au final cette version là que je préfère, une version épurée de toute fioriture mais non pas dépourvue d’une âme.


Grand gagnant : Clannad (film)

 

Hélas je sais que peu de monde appréciera ce film et la raison est évidente. Kyo Ani nous a pondu une série la plus proche possible de l’originale, en réutilisant toutes les musiques, avec des génériques très chouettes, des graphismes à tomber par terre, les références obligatoires à d’autres animes/jeux et du moe à outrance. C’est une version clairement destinée à un public otak’, destinée à combler toutes ses attentes. La version de la Toei est beaucoup plus simple, plus familiale, et donc moins ambitieuse. Dans dix ans, on l’aura probablement oubliée. Mais entre un cadeau moyen emballé somptueusement et un cadeau somptueux emballé de manière modeste, mon choix est fait. Après tout, n’est-ce pas pour l’histoire que l’on regarde un anime ?

 

Clannad-007.jpg

Enfin un sourire qui ne me donne pas envie de lui arracher ses organes…

 

Le dernier point qui joue en la défaveur du film c’est qu’on ne peut le conseiller à personne. Le regarder après la série le tournerait en ridicule et il serait très difficile de l’apprécier à sa juste valeur. Mais le regarder avant, bien qu’il prenne une route alternative, risque tout de même de spoiler certains éléments. C’est bien cette impasse crée par l’existence d’un support concurrent à si peu d’années de distance qui fait le plus tort à la version de la Toei. Ce qui est dommage ; le film et la série Clannad sont au fond complémentaires…

 


 

Je sens que je vais me faire des amis avec tout ça =D. La suite du dossier Kara no Kyoukai très bientôt...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Panuulrom 06/11/2012 11:08

Je vais mettre mon avis, mais ce n'est que le mien, je ne force personne à le partager.
L'ordre dans lequel j'ai vu Clannad, c'est Série -> Film.
Je suis tombé dessus par hasard, et j'ai vraiment eu un coup de coeur. Habituellement, je ne regardais que des animés avec de l'action, maintenant je cherche beaucoup à regarder ce genre (je suis
peut-être un peu trop sensible).


Graphismes :
Au niveau de la lumière et tout ça, le film est beaucoup mieux. Mais pour les personnages, je préfère la série.

Musique :
La musique du film est bien, mais beaucoup trop discrète et peu diversifiée.
En ce qui concerne la musique Dango, celle de la série est beaucoup mieux, je peux l'écouter pendant des heures sans arrêt sans problème alors que celle du film, une fois me suffit.
La musique de la série retransmet beaucoup plus d'émotions.
Les musiques suivantes sont les meilleures selon moi, elles sont pleines d'émotions (encore plus quand on sait à quoi elles sont liées) :
-Dango Daikasoku (avec et sans paroles)
-Nagisa (Dango Daikasoku avec une instrumentation légèrement différente)
-Roaring Tides I et II
-Shining in the Sky
-The Place Where Whishes Come True I et II
-The Girl's Fantasy
-Town Flow of Time People
-Snowfield
-The Palm of a Tiny Hand
-Illusion I et II

Personnages :
Je trouve que le film ne développe pas assez les personnages secondaires. Ils me paraissent vraiment très secondaires, voire inutiles (sauf Sunohara et Akio).

Scénario :
Personnellement, j'ai préféré la série, je trouve que 1h30 ce n'est pas assez long pour tout raconter.
Au début du film, c'est une histoire normale en train de se dérouler, puis d'un coup ça devient le passé raconté par Tomoya.


/!/!/!*Attention, spoils à partir d'ici*/!/!/!
/!/!/!*Attention, spoils à partir d'ici*/!/!/!
/!/!/!*Attention, spoils à partir d'ici*/!/!/!
/!/!/!*Attention, spoils à partir d'ici*/!/!/!
/!/!/!*Attention, spoils à partir d'ici*/!/!/!


J'ai tendance à me mettre à la place des personnages quand il se passe des choses dramatiques ou heureuses, et là, la série m'a beaucoup plus affecté que le film. Seule la mort de Nagisa était
mieux foutue dans le film, de peu.
Malgré le happy ending de la série, repenser à ce qui est arrivé à Tomoya et cie fait encore verser des larmes.

Un truc qui m'a gêné dans le film, c'est quand Tomoya dit à Nagisa qu'il l'aime après la pièce, J'ai eu l'impression que c'était du genre "On fait le même rêve depuis tout ce temps, on est fait
l'un pour l'autre, donc je l'aime !"

Et il ne faut pas oublier l'autre monde. Cette partie de l'histoire est beaucoup mieux dans la série. Dans le film, ce n'est qu'un rêve partagé, qui ne m'a pas marqué du tout. Dans la série, c'est
une chose qui m'a beaucoup marqué. J'ai vraiment eu de la peine pour la fille et la marionnette, surtout quand la neige arrive. Je me suis souvent imaginé dans un monde comme ça, tout seul (chose
qui pourrait être vraiment bien dans les périodes de déprime).

otaku no ishizoku 22/06/2011 14:32


je ne suis pas vraiment vexer je ne fais pas de réel effort, enfaite mais j’essaierais .

ce que j'ai détester chez clannad c'est l’ambiance lourde et lente je suppose, mais dans after storyle rythme s’accélère surtout dans dernier épisode .

en général je n'aime pas ce type s’anime .
j'arrive toujours pas a terminer le premier épisode de air .


Helia 26/06/2011 14:14



[L’espace d’un instant j’ai cru que c’était quelqu’un d’autre vu que tu avais modifié ton pseudo X’) ]


 


« ce que j'ai détester chez clannad c'est l’ambiance lourde et lente je suppose, mais dans after storyle rythme s’accélère surtout dans dernier épisode » = Hum, pourtant le début de
l’After Story est aussi assez lourd et lent. En fait c’est le passage en revue des différents arcs qui plombe un peu le récit je suppose puisqu’on s’écarte de l’histoire principale pour parler
des différents héroïnes et sous-héroïnes (genre Fuuko et Kotomi, leurs arcs sont un peu longuets). Une fois qu’on se concentre réellement sur la relation Tomoya/Nagisa (c'est-à-dire dès qu’ils se
mettent ensemble), ça devient beaucoup plus fluide mais c’est justement pour ça que je préférais le film puisqu’il ne s’embarrassait pas de toutes les routes subsidiaires.

« j'arrive toujours pas a terminer le premier épisode de air » = T’as essayé le film de la Toei, voire =O ? Ptet que ça passerait mieux.



kuroko 21/06/2011 22:53


après avoir commencer a regarder les premiers épisodes de clannad je me suis vite lasser .
je n'aime pas le caractère des perso cependant après avoir terminer la série j'ai beaucoup aimée le senario a su mettre en valeur le moe de la plus part des fille et le coté dépressive de tomoya la
plus part des personage de la plupart des personnage mais après avoir vu clannad after story j'ai adorer j'ai vu le film après la fin de after story mais je préfère comme même la série elle est
mieux développée je trouve.
et l'ost est manifique !!


Helia 22/06/2011 01:04



« Après avoir commencé à regarder les premiers épisodes de Clannad je me suis vite lassé.
Je n'aime pas le caractère des perso cependant, après avoir terminé la série, j'ai beaucoup aimé. Le scénario a su mettre en valeur le moe de la plupart des filles et le côté dépressif de Tomoya
et de la plupart des personnages. Mais après avoir vu Clannad After story j'ai adoré. J'ai vu le film après la fin de After Story mais je préfère quand même la série, elle est mieux développée,
je trouve. Et l'OST est magnifique ! »


 


J’ai pris la liberté de réécrire entièrement ton commentaire. N’y vois pas une marque de mépris mais un texte sans aucune marque de ponctuation est une torture pour mes yeux et pour mon
entendement (les phrases finissent par se mélanger, je comprends plus rien). Ce serait vraiment sympa qu’à l’avenir, tu mettes des points et des virgules dans tes commentaires =/. Un peu de
compassion quoi, siouplaît !


 


(De toute façon depuis quelques temps je commence à prendre la manie de « traduire » ce que me disent les autres…)


 


Sinon, je n’ai toujours pas saisi ce qui t’a finalement fait aimer Clannad. Le côte très ouin-ouin de l’After Story, je suppose X).



X4713R 14/04/2010 21:50


J'avais lu quelque part qu'il était long, j'ai pas compté le nombre de lignes mais ça m'a paru effectivement long.

Déjà si tu veut débloquer l'After Story tu doit finir toutes les routes "School life", dont les scénars du début de l'AS anime (qui passent mieux en jeu je trouve, surtout l'arc de Yukine carrément
hors de propos dans l'anime, l'arc de la zoophile passe mieux aussi), PLUS Kappei (spoil, spoil pas?), PLUS le vieux prof (bon c'est pas vraiment une route, plutôt une bad end).
Après ça dans AS tu doit te farcir l'apprentissage du métier d'électricien version longue. Joie.
Ai-je mentionné les histoires d'Akihiko (une histoire de prise d'otage... wut?)et Sanae (résumé : -"Non Sanae tu ne doit pas arrêter d'éduquer les 'ti n'enfants!
-lol 'k)?
Et là je viens de me rendre compte en regardant le guide qu'il y a encore un truc, "Jet Saito" (facultatif), que j'ai pas fait. Oui c'est assez long.

Tiens un truc que j'ai bien aimé dans l'anime AS par rapport au jeu c'est qu'elle est un peu moins conne et décide d'aller à l'hôpital pour accoucher alors que dans le jeu elle reste butée. 'fin
bref.


Acanthe 14/04/2010 12:33


Je me suis amusé à chercher un dvd du film sur amazon.co.jp, l'Amazon de là-bas.
Je n'ai pas trouvé !
A moins que je n'ai pas bien vu, un dvd du film doit être très dur à trouver.
Je sais que ces dvd existent, il n'y a qu'à voir sur le site officiel... Mais il n'y pas de lien vers un site vendeur a priori.
Et puis amazon.co.jp est visiblement le seul site de vente japonais à proposer la langue anglaise.
Dommage.


Présentation

  • : La mélancolie d'une otaku
  • La mélancolie d'une otaku
  • : Le WTF n'a pas de frontières ! Ou de la supériorité de la japanimation sur nos pauvre cerveaux. La mélancolie ? Ce qu'il y a de l'autre côté de la folie...
  • Contact

Accueil

 

 

Bienvenue dans ma faille spatio-temporelle

Blood
   

  Où me trouver sur l'internet :

Lastfm-kirika2

Twitter-kirika2.jpg

 

MAL-Yuka.jpg


FB.jpg
C'est tout ce que ça te fais quand je te dis qu'on va manger des crêpes ?

Aggregateurs :

samag.jpg

nanami.jpg

Rechercher

Patreon

 

Träumendes Mädchen

Catégories