Mercredi 8 avril 2009 3 08 /04 /Avr /2009 16:26
Un jour que je me baladais sur le net, je suis tombée sur un site, Sleepless Nights, qui encensait un visual novel en le qualifiant d'exceptionnel. Alors, par curiosité, j'ai voulu l'essayer...



Moonshine, ou Tsuki no Terasu, est donc un visual novel linéaire (aucun choix possible) d'un studio que je connais très mal, Sakura Mint, et met en scène un jeune homme, dont on ne connaît pas le nom, qui travaille dans une entreprise lambda, se sacrifiant jour et nuit pour son job. Or un jour il contracte une maladie cardiaque l'empêchant d'être aussi productif qu'avant, sa boîte le licencie donc sans ménagements, le voilà donc sans travail dans une vie dédiée au travail. Comme il se sent inutile à rester chez lui sans rien faire, il part à la recherche d'un autre job, moins contraignant pour sa santé et se retrouve à bosser dans un « New-half pub » qui signifie, selon la note du traducteur :
A bar featuring 'new halfs', a slang term broadly encompassing transsexuals and cross-dressing individuals

En gros un bar où se trouvent des travestis et des transsexuels. Il y rencontre la mystérieuse Mai et ne tarde pas à nouer une étrange relation avec « elle » (à chaque fois qu'il parle de Mai il dit que c'est une « fille » mais toujours entre guillemets).

Alors mon avis ? Le site dont j'ai parlé précédemment ne tarissait pas de louanges sur Moonshine et j'avoue que je ne peux ni être d'accord ni ne pas être d'accord avec ces affirmations, ou plutôt que je suis les deux à la fois.




Graphismes

Certes le character design de Mai est magnifique et certains Cgs sont d'une grande beauté avec une gamme de couleurs pâles et douces seyant bien à son héroïne, mais ils sont rares, la plupart des décors n'étant que des photos pas forcément jolies avec en contraste, la belle Mai par dessus (quand elle est là). Une image fixe avec un ordinateur ou un appartement qui revient tout le temps c'est assez moyen quand même.





Musique

La musique éponyme Moonshine, chantée par Yanagi Nagi et sa version instrumentale sont juste sublimes. La voix qui chante, à la fois douce et caressante, est une véritable berceuse, la musique a plusieurs temps, différents, mais tous très agréables à suivre. Si je trouve un moyen d'avoir cette chanson, je me jette dessus ! Là où le bas blesse c'est qu'elle n'apparaît en entier qu'à la fin ou en bribes, et est vite supplantée par d'autres « musiques » (en réalité juste des boucles de moins de 10 secondes) franchement agaçantes. Au début ça va, pas de problèmes, mais au fur et à mesure que ces mêmes notes passent en boucle encore et encore, il y a de quoi couper le son brutalement au risque de rater la voix de la seiyuu et les émotions qui passent au travers de celle-ci.





Voix

Chouette, de la voix ! La seiyuu de Mai se débrouille bien, sa voix est assez adorable et sait se faire touchante. Mais il n'y a qu'une seule voix...autrement dit dès que Mai s'en va, on se retrouve avec un plan fixe sur une photo bof avec la boucle qui continue de tourner et du texte...du texte.



Histoire

L'histoire en elle-même est vraiment étrange. Par ce qu'on a beau savoir que Mai n'est pas vraiment une fille, on ne sait jamais ce qu'elle est. Ses motivations à venir en ville sont là, l'histoire de son grand-père aussi, mais le reste passe à la trappe, ce qui est bien dommage, on aurait voulu en savoir plus sur des choses peut être un peu plus intéressantes que son futur métier. Sa relation avec le héros est aussi ambiguë : au début on se dit « Ahah, encore un conte de fée moderne, je sais comment ça va finir ! », puis l'histoire avance, rien ne se passe entre eux, alors on revient sur ce qu'on pensait « Tiens, ça a l'air plus compliqué, j'avais tort, alors... » et puis en fait non.
Moonshine réussit le tour de force à être prévisible tout en faisant douter de sa prévisibilité...ce qui est déjà pas mal !



Extra

Après avoir fini le jeu, les extras sont enfin débloqués. Rien de bien extraordinaire : une galerie de CGs un peu courte à mon goût et un jukebox, permettant d'écouter Moonshine à loisir, ce qui est un bon plus.





Général

Au final, je n'arrive pas à situer Moonshine. C'est à la fois une histoire simple mais étrange (je ne suis vraiment pas sûre de tout bien avoir compris) qui suit doucement son cours. Contrairement au site que j'ai vu, je ne dirai pas que c'est un visual novel exceptionnel par ce qu'il ne me parait pas transcendant mais il est agréable à regarder, fait passer une heure ou deux plus rapidement, et touchera peut être les plus sensibles (n'oubliez pas, je suis TRES bon public). Au demeurant c'est une histoire que l'on oublie assez vite...


Par Helia - Publié dans : Visual Novel
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Rechercher

Présentation

Accueil

 

 

Bienvenue dans ma faille spatio-temporelle

Blood
   

  Où me trouver sur l'internet :

Lastfm-kirika2

Twitter-kirika2.jpg

 

MAL-Yuka.jpg


FB.jpg
C'est tout ce que ça te fais quand je te dis qu'on va manger des crêpes ?

Aggregateurs :

samag.jpg

nanami.jpg

Träumendes Mädchen

 

Je fais des visual novel maintenant : 

BB-minicover2.jpg

Ambre-minicover2.jpg

Milk-minicover2.jpg

Membres du PG

Amo.jpgCorti.jpg
Excelen.jpg

Gemini2.jpg

Katua

Kyu


Nemotaku
Rukawa.jpg

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés