9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 01:35

(Je comptais encore parler d’anime mais puisque j'y suis, autant rester dans le domaine des eroges)

 

Musique

 

Après mûres réflexions et surtout beaucoup de découvertes musicales, j’en suis venue à trouver mon précédent top bâclé et il ne me convient plus du tout. Du coup j’ai pris le parti d’en refaire un puisque je sais que si j’édite mon ancien article, il n’aura aucune visibilité et que probablement personne ne s’en rendra compte.

 

GWAVE POWER

Ce qui a motivé cette réédition est avant tout une découverte, celle de GWAVE. Derrière ce nom bizarre et pas très évocateur se cache en fait une idée assez bienvenue, celle de rassembler tous les openings d’eroges d’une année dans des compilations. Il sort deux albums de ce type par an et ce depuis 2003, mais en légèrement décalé, c'est-à-dire qu’en décembre 2010 sortira 1st Grace qui comporte toutes les pistes de la première moitié de 2010 et il faudra attendre juin 2011 pour la seconde moitié. Evidemment, le problème majeur d’une compilation GWAVE c’est que la plupart des titres se ressemblent énormément (comme la plupart des openings d’animes actuellement j’ai envie de dire) et qu’écouter tout un album d’une traite donne la vague impression de s’enfiler des litres de soupe en intraveineuse (au propre comme au figuré). Par contre à petite dose, ça passe sans aucun souci et il y a tout de même quelques perles à dénicher ça et là.

 

GWAVE-01.jpg

 

Si comme moi vous êtes tombés un jour, par hasard, sur l’opening d’un eroge, et en aviez des étoiles dans les yeux depuis tellement ça vous a plu  tout en sachant que vous ne trouverez la piste nulle part, GWAVE est la solution. Par ailleurs, il est étonnant de constater que pas mal d’artistes répertoriées ne sont pas des noms si inconnus que ça : d’Haruka Shimotsuki à Chata (mais oui la même qui chante la chanson des Dangos !) en passant par Mitose Noriko (qui interprête certains titres issus du jeu Ar Tonelico avec la même Haruk Shimotsuki ou encore Shikata Akiko) ou Fripside, c’est fou toutes ces chanteuses qui ont fais leurs débuts (ou font encore leur carrière) dans l’industrie de l’eroge.

 

GWAVE-02.jpg

 

Rappel de l’épisode précédent

Donc voilà, les eroges ont parfois des openings franchement sympas et à part certains titres archi-connus (et surtout pour leur adaptation en anime), il est assez difficile de se procurer ces bandes-son (merci GWAVE de remédier à ça). Un article pas du tout inspiré de mes folles nuits à chercher partout comme une malade des musiques qui sont tellement pas connues que pour les avoir sur son MP3 va falloir se lever de bonne heure. Evidemment c’est un classement purement subjectif et qui se base presque uniquement sur la musique. Je rappelle à cet égard que je ne compte pas les openings qui sont entièrement « animés » parce que j’estime que dans ce cas, les eroges « normaux » seraient totalement défavorisés.

 


 

20

Nursery Rhyme

True my heart - Sakura Saori

 

 

  Une piste entraînante et sucrée. A consommer avec modération. A noter qu’un MAD sur Code Geass vachement bien foutu a été posté avec cette chanson, pour ceux qui ont toujours rêvé de voir Lelouch en héros de harem, c’est l’occasion.

 

19

Canvas 3

Eufonius - Kono Koe Ga Todoitara

 


 

C’est tout doux, tout mignon et les graphismes sont absolument superbes mais la chanson met un peu trop de temps à démarrer (1 minute presque), ce qui est assez dommage. Surtout que les effets de pastel sont drôlement chouettes.

 

18

Tomoyo After ~It's a wonderful life~

Light colors – Lia

 

 

  Les openings de Key sont globalement assez cools au niveau acoustique. Celui-là est le mieux foutu du lot je trouve, mais j’aime un peu moins la chanson que pour les autres titres du studio, elle me parait un poil plus fade.

 

17

Kurai Mirai 4

KEEP OUT – Marica

 

 

  Marica, la même qui a interprété Sekai ni Sayonara (voir plus loin), et l’équipe de Funczion Sounds remettent le couvert avec un titre beaucoup plus rock’n’roll. A noter que la série des Kurai Mirai/Crime Rhyme est loin d’être reconnue pour son histoire gentillette, donc fondamentalement la musique ne correspond pas trop mal et les petits riffs de guitare électrique sont bienvenus. Par contre l’opening est incroyablement statique, ce qui est un peu dommage avec un titre qui bouge autant.

 

16

Ryoujoku Gakuen Chou Dorei Club

Insanity – Aoba Ringo

 

 

  Je n’ai jamais pu retrouver la video de l’opening (m’enfin vu la jaquette du jeu, je crois que ce n’est pas plus mal) donc je ne jugerai que sur la musique. Après quelques notes au piano on plonge directement dans un son plus électronique et plus noir et wow, l’instrumental est assez dément, rythmé à souhait, mais avec toujours ce piano qui revient de temps en temps. La voix de la chanteuse, bien sombre pour l’occasion, colle parfaitement et n’a rien de désagréable. Vu la tête du peu d’images que j’ai pu trouver de l’eroge, à mon avis Insanity est la meilleure chose à en retirer.

 

15

Kanon

Last Regrets – Ayana

 

 

  Des visuals novels de Key, celle-ci est ma chanson préférée mais malheureusement l’animation ne suit pas vraiment. Disons que rester trop longtemps sur l’image des héroïnes casse un peu le tout, sans compter le fond blanc. C’est assez classique…

 

14

Sora wo Tobu, Nanatsume no Mahou

Kimi kara Hajimaru Kiseki – Aina Kase

 


 

 D’un eroge bien obscur comme il faut naissent parfois de très bons openings…mais qui forcément auront du mal à passer la postérité. Kimi kara Hajimaru Kiseki est de ceux-là. Là encore, impossible de mettre la main sur une vidéo, mais tant pis. Se posant au départ comme une chanson très calme, presque une berceuse, la mélodie décolle à intervalles réguliers avec un mélange de beat et de violon strident assez intéressant. C’est à la fois très doux et très rythmé, une excellente surprise.

 

13

Air

Tori no Uta – Lia

 

 

  Là encore j’aime beaucoup la chanson mais rester, montre en main, près de 45 secondes sur le même paysage en guise d’introduction ça donne pas très envie. Bon point à 2 :10 pour l’effet pastel/crayon de couleur sur la fille aux cheveux blonds (Misuzu si je me souviens bien).

 

12

Shirokuma Bell Stars

Winter Bells – Chata

 

 

  Un eroge mettant en scène de jolies mères Noël, voilà qui n’est pas commun, et l’opening prend le parti de coller à l’ambiance au maximum avec un petit air chaleureux qui n’est pas sans rappeler les fêtes. Petit bonus avec le « Ding Dang Dong » que l’on entend régulièrement…c’est juste adorable (surtout avec la voix de Chata) :3.

 

11

AliceParade ~Futari no Alice to Fushigi no Otometachi

Sweets Parade – Bery Very Rabbits

 

 

  Celui-là, je l’avoue, c’est un peu mon péché mignon. Alice au pays des merveilles étant mon livre préféré, il était difficile de ne pas se laisser tenter par la version du conte sauce japonaise agrémentée du chara-design impeccable de Noizi Ito. Et la musique a l’horrible propriété de rentrer dans le crâne à une vitesse affolante, impossible de s’en défaire. Les paroles sont martelées avec tant de conviction que ça donne envie de chanter…

 

10

Secret Game

Torawarebito – YuNa

 

 

  Ce que je préfère dans cet opening c’est sa partie instrumentale et rythmée. La chanteuse se débrouille très bien aussi mais c’est vraiment ce passage là qui m’a marqué par sa sonorité électronique endiablée. Graphiquement ce n’est pas fameux (notamment à cause du chara-design qui est plus que minimaliste) mais le jeu entre les couleurs noir/rouge et noir/blanc est bien trouvé.

 

9

Shikkoku no Sharnoth ~What a beautiful tomorrow~

Dorchadas - Rita

 

 

Une chanson qui, au premier abord, fait beaucoup plus penser à de la musique traditionnelle qu’à un eroge. Lente et calme, elle ne se révèle véritablement que lors des envolées de l’accordéon accompagné de claquettes. Et l’identité graphique assez particulière du jeu est un plus non négligeable. C’est beau, tout simplement.

 

8

Kara no Shoujo

Azure Bird/Ruri no Tori - Haruka Shimotsuki

 

 

  Avec un parti pris graphique, audacieux et épuré, la ballade d’Haruka Shimotsuki se retrouve véritablement sublimée. Le paradoxe repose sur le fait que cette chanson douce et paisible parcouru par un saxophone représente un jeu orienté sur le mystère et le meurtre. Un contraste assez saisissant et original.

 

7

Flyable Heart

Flyable Heart – KIYO

 

 

   Il y en a qui connaissent Noizi Ito via ses illustrations de light novel comme Shana ou Haruhi mais moi ce qui me vient directement à l’esprit en mentionnant cette artiste ce sont ses travaux sur Nanatsuhiro Drops, Alice Parade et Flyable Heart. J’aurais l’air fine en séance de dédicace, c’est sûr X). L’opening de ce dernier jeu est un régal pour les yeux avec ces couleurs chatoyantes et ces paillettes de partout, mais il est aussi musicalement très additif. Je ne saurais l’expliquer mais la mélodie rythmée met de bonne humeur avec son alliage de beat et de piano.

 

6

Sengoku Rance

Sengoku Rance - Shade

 

 

Piste instrumentale avec un moment reposant mais plutôt rythmée dans l’ensemble, ce qui donne une dimension épique à l’opening déjà bien orienté guerre. L’animation suit, seul défaut : la baisse de tension à la fin qui ne conduit pas à l’apothéose voulue. Le Gurren Lagann des eroges.

 

5 ~ Egalité

Sekien no Inganock -What a Beautiful People // Hikari no Valusia -What a beautiful hopes

Adenium // Tistrya – Rita

 

  
    


 J’ai longuement hésité entre ces deux là pour la bonne raison qu’ils se ressemblent énormément : même série de jeux ( tout comme Shikkoku no Sharnoth ~What a beautiful tomorrow) donc même compagnie, même graphismes magnifiques, même chanteuse et mêmes sonorités orientales. A partir de là le choix était presque impossible et il valait mieux les présenter comme un ensemble.

 

4

Touka Gettan

Main Theme - KIM's SOUNDROOM

 

 

Encore une piste instrumentale mais à l’opposé de Sangoku Rance, ici tout n’est que douceur et mélancolie. Je trouve la musique absolument envoûtante, ça donne envie de pleurer, comme ça, sans raison. Alors le tout assortie de belles images, que demander de plus ? Seule ombre au tableau : l’introduction un peu longue (sur un opening qui dure déjà 4 minutes). Un voyage féerique…

 

3

Gun – Katana

Raison d’etre - Denshiki Karen Ongaku Shuudan

 

 

  Oubliez tous les openings d’eroges mièvres que vous avez pu voir avant, parce que là ça dépote. Entrez dans un univers sombre et malsain des plus intrigants.

 

2

Boku no te no naka no rakuen

Papiliones – Kanako Ito

 

 

Alors là,  rien à dire, je suis tombée amoureuse de la musique, lente et rythmée à la fois, comme j'aime. Comme les graphismes sont pas trop mal, voire pas mal du tout, forcément je le place haut. Bon point pour les papillons.

 

1

Yume Miru Kusuri

Sekai ni Sayonara – Marica


 


 

Bien que j’adore toujours Papiliones, je crois qu’avec le temps c’est quand même Sekai ni Sayonara que je préfère. Tout y est. C’est doux, mélancolique, un peu triste, mais en même temps on a l’impression de s’envoler et on en prend plein les mirettes et plein les oreilles. Et la thématique des paroles est juste trop signifiante et trop bien liée à la musique. Graphiquement c’est loin d’être à la ramasse donc…au final c’est Yume Miru Kusuri qui, pour moi, possède l’un des meilleurs openings.

 

 

Mentions spéciales à :

 

Catégorie « Rena Ryuugu » de l’opening qui encourage le massacre de bonne humeur

 


Kurukuru Fanatic pour son opening plus que déjanté avec des tas de yandere qui pètent un câble de partout. C’est le genre de truc complètement inclassable et loufoque que tu  peux adorer ou détester mais jamais entre les deux. Ressemblance avec IOSYS ?

 

 

Catégorie « Excel Saga » du débit de paroles épileptique


 

Rajout d’un petit nouveau qui mérite deux-trois mots à son sujet. PrincessParty ~Seishun Kinshi Rei, interprété par Ayu + miru + Ru + Yukaina na Kamatachi, fait énormément penser à l’opening de Lucky Star par sa structure. Par-dessus un fond sonore composé d’une musique dance/techno se déverse un flot de paroles mi-sérieuses, mi-absurdes, qui se moquent des eroges en général tout en offrant le fanservice nécessaire. La répétition presque conpulsive du « Kinshi » est définitivement marquante.

 


 

Je pense que le tour d’horizon aura été instructif pour tout le monde vu que cette fois-ci, je n’ai pas hésité à taper dans les titres les plus obscurs et méconnus qui soient, et je le juge beaucoup plus représentatif de la production d’eroges en général. Donc j’espère avoir fait découvrir des morceaux sympas (même si la bonne moitié est déjà connue suite au précédent article).

 

Encore un article très musical…Mais quand vais-je donc réussir à placer l’article que je veux sur un anime ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Likhos 29/03/2012 22:28

j'ai beau chercher pas le moindre patch.
merde je vais devoir deviner l'histoire alors.

Helia 02/04/2012 14:50



Je voulais te prévenir mais il n’y a pas de traduction anglaise pour Kurukuru Fanatics, donc c’est pas la peine de chercher...


 


Et concernant tes sources, je crois qu’on a les mêmes ^^.



Likhos 29/03/2012 19:23

Disons que j'ai pigé que le héros crève au début et qu'on lui propose de revenir à la vie moyennant quelques "faveurs".
Le pauv' gars fait en fait réalité un tour dans le passé pour trouver qui est son assassin.

ça je le tiens d'un blog que j'ai feuilleté.

Après je suis en train de chercher un patch anglais donc je met le jeu à plus tard. (j'ai la série des hanabira a downloader, et quelques jeux touhou, et mes devoirs à faire... bref... que du fun.)

Likhos 28/03/2012 22:43

J'ai perso commencé Kurukuru fanatics, au delà du fait que je pige que pouick au japonais je peux dire que ça à l'air funky. (surtout quand on a maté certains de Cgs du jeu.)
Ps: la musique de l'opening est aussi celle du menu, paroles comprises, première surprise du jour ^^.

Helia 29/03/2012 17:04



Et tu arrives à comprendre quelque chose sans lire le japonais XD ? Parce que ça doit pas être évident. J’ai le droit à quelques spoils pour savoir ce qu’il se passe :3 ?


(C’est spécial ça, de laisser la musique de l’opening dans le menu en version parlée, généralement on utilise plutôt des thèmes instrumentaux)



grobourrin 24/12/2010 04:25


Ce serait une très bonne idée, surtout que j'ai passé pas mal de temps à trouver la solution, et j'ai pas envie de laisser tout mon travail aux oubliettes.

Pour CSMT, les voix du jeu sont dans un format datant des années 80 et les codecs récents à partir de XP Service Pack 2 sont incapables de le lire. Pour régler ça, il faut les remplacer par les
anciens, ce qui est presque mission impossible sur Seven. Normalement en faisant un peu de recherche, on tombe vite sur la solution pour XP, mais pas pour Seven.

Par contre, l'ajout des doublages n'a rien changé à l'ennui mortel qu'on est obligé de subir.


grobourrin 20/12/2010 20:27


Il faudrait créer un concours pour trouver comment faire fonctionner tes eroges, je suis sûr que ça marcherait. J'ai même réussi à régler ce *&@ç%$ de problème de compatibilité ADPCM qu'on
retrouve sur certains eroges, comme les Come see me tonight. En plus, ça fonctionne miraculeusement sur tous les systèmes d'exploitation.

Concernant les nouveaux openings du classement, je suis particulièrement attiré par les 3 de Liar, qui laissent présager que du bon, et aussi par la 10, la 8 et la 7.


Helia 23/12/2010 22:48



« Il faudrait créer un concours pour trouver comment faire fonctionner tes eroges » = Un concours pour que les lecteurs m’aident à faire fonctionner mes jeux XD ? C’est pas bête
mais pas sûr qu’ils se laissent faire gentiment :p.


 


Y a un problème de compatibilité avec les Come See Me Tonight 0_o ?



Présentation

  • : La mélancolie d'une otaku
  • La mélancolie d'une otaku
  • : Le WTF n'a pas de frontières ! Ou de la supériorité de la japanimation sur nos pauvre cerveaux. La mélancolie ? Ce qu'il y a de l'autre côté de la folie...
  • Contact

Accueil

 

 

Bienvenue dans ma faille spatio-temporelle

Blood
   

  Où me trouver sur l'internet :

Lastfm-kirika2

Twitter-kirika2.jpg

 

MAL-Yuka.jpg


FB.jpg
C'est tout ce que ça te fais quand je te dis qu'on va manger des crêpes ?

Aggregateurs :

samag.jpg

nanami.jpg

Rechercher

Patreon

 

Träumendes Mädchen

Catégories