13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 13:20


Les OAVs ont à la fois l’avantage et l’inconvénient de servir de terrain d’expérimentation à tous les savants fous en herbe. Quelques fois on en sort de très belles choses, c’est ainsi que Makoto Shinkai a bâti sa réputation par exemple, quelques fois on sort un peu n’importe quoi, des immondices sans nom comme Mars of Destruction. Les OAVs sont le support privilégié des adaptations  incomplètes, telles Alien Nine, Petshop of Horrors ou encore Please save my earth. Aussi c’est tout naturellement qu’un jour, quelqu’un qui se demandait sans doute « Que se passerait-il si l’on adaptait une chanson en anime ? », décida de sortir un OAV d’une trentaine de minutes basé sur une piste de cinq minutes. Pas un clip à l’instar de ce qu’avait fait Mylène Farmer pour son single Peut-être toi et qui était vraiment joli graphiquement, non, un OAV. Logique.

 

mylene-farmer.jpg

Alors ça c'est du clip cool

 

Dans ma rubrique musicale, j’évoquais à un moment Zektbach, en réalité Tomosuke Funaki, et son premier album, The Epic of Zektbach ~Ristaccia, mélange de fantasy et de techno. La particularité de cet album est qu’un peu à la manière de Sound Horizon il raconte une histoire, sauf qu’elle est ici uniquement perceptible via le livret fourni, ce qui n’empêche pas d’avoir sa propre vision de la musique. L’intrigue se déroule dans un univers fantastique déchiré par les guerres où existent des fragments magiques très puissants nommés Ristaccia. On suit alors divers personnages dans leurs aventures.

 

Un drama CD, The Epic of Zektbach Novel CD Series : Blind Justice, était même sorti pour donner corps à cette intrigue et on y retrouvait des grands noms du doublage tels Aya Hisakawa, Otsuka Akio, Mamiko Noto, Chafurin, Yuu Asakawa ainsi que Akira Ishida et Kana Hanazawa dans les rôles principaux (respectivement Nox et Matin). Le drama CD s’orientait tout particulièrement autour de la piste Blind Justice qui mettait en scène deux jumeaux.

 

Depuis un second album, encore meilleur que le premier, The Epic of Zektbach ~Masinowa, est sorti. Ce style de musique était réellement intriguant et n’a pas dû plaire qu’à moi puisque des apprentis magiciens décidèrent d’en extraire une piste, une seule, sous forme d’OAV : Shamshir Dance.

 

epic of zektbach ristaccia

Vous pouvez pas louper Shamshir, c'est la fille la plus sexy de la pochette...

 

Honnêtement, cette piste est à mes yeux l’une des moins convaincantes du lot. J’aurais nettement préféré une adaptation de Blind Justice (avec les mêmes seiyuus si possible), voire une adaptation de l’histoire de Malchut qui a quand même l’air plus intéressante...

 

Shamshir Dance retrace les péripéties de l’héroïne éponyme, Shamshir, la fille d’un général, elle-même guerrière de renom dans l’armée d’Azuelgatt, un petit pays en mauvaise posture qui doit faire face à l’invasion de son voisin, l’empire de Noigladdo. L’ennemi est largement en surnombre et tout espoir semble perdu lorsque la dernière bataille s’amorce. Or Shamshir possède une épée maudite qui lui accorde une force phénoménale et elle se lance dans une mission kamikaze pour anéantir le général de l’armée adverse avant qu’il ne soit trop tard. Bien évidemment elle triomphe et retourne à la capitale où les véritables ennuis commencent : des meurtres inexpliqués ont lieu dans les rues et pour ajouter à la confusion ils sont perpétrés dans le même style de combat habituellement utilisé par Shamshir...

 

zektbach01.jpg

 

J’avoue ne pas avoir grand-chose à dire sur cet OAV du fait même de sa brièveté.

 

La première chose que l’on remarque et ce dès la séquence d’introduction, c’est que l’OAV est alimentée par une imagerie visuelle  permanente. Que ce soit la lune rouge annonciatrice de malheurs relayée par des corbeaux, l’héroïne qui se dresse en solitaire dans la pénombre, la dance du diable, bon nombre de motifs récurrents et familiers des consommateurs réguliers d’animes sont présents. Et je pense que l’œuvre aurait dû se servir davantage de cette imagerie onirique afin de faire partager son histoire. En d’autre terme, privilégier l’aspect visuel et la musique, plutôt que d’essayer tant bien que mal de créer un anime cohérent avec si peu de moyens dès le départ. Car le souci de Shamshir Dance, comme on pourrait s’y attendre avec une OAV aussi courte, c’est que l’intrigue n’est pas entièrement expliquée. Il y a des blancs, des raccourcis, des passages légèrement confus dans lesquels il faut développer sa propre imagination sans chercher de réponse claire et précise (je pense surtout à tout ce qui concerne l’épée maléfique qui est à la fois le pivot de l’anime et ce qui est le plus laissé dans l’ombre). L’animation est correcte, sans plus. Disons que autant certains passages sont de toute beauté, autant la valse de Shamshir est très mal retranscrite ; c’est censé être un évènement splendide et dévastateur, un peu comme la cérémonie d’envol de Yuna dans Final Fantasy X et on n’a pas vraiment l’occasion de voir la guerrière tournoyer avec grâce (des mauvaises langues disent qu’elle se contente de faire des arcs de cercle de façon répétitive).

 

zektbach03.jpg

Quand Shamshir dance, le soleil revient. M'est avis qu'elle devrait bosser dans le département métérologique

 

En dehors de cela les doubleurs du drama CD sont visiblement de retour (je ne fais confiance qu’à ma mémoire auditive pour livrer cette information, à prendre avec des pincettes donc) et ce sont des pros, rien à dire là-dessus, sinon que leur travail n’est franchement pas mis en valeur surtout pour Shamshir : en effet cette dernière est complètement dénuée d’expressions. Elle arbore le même air stoïque en permanence. En temps normal on peut tolérer mais quand, sous l’emprise de l’épée diabolique elle se met à massacrer un peu n’importe qui, dont des gens qui lui sont chers, on pourrait estimer une quelconque réaction de sa part quand elle reprend ses esprits. Je sais pas moi, un soupir, un sanglot, un cri, la macarena, n’importe quoi !

 

zektbach05.jpg

Règle n°1 : ne jamais emmerder Shamshir, jamais !

 

L’OAV comporte donc beaucoup de faiblesses (Lala, le moeblob qui s'est gouré d'anime, les chiffres façon Matrix à chaque fois que Shamshir a l'épée Colada en main) malgré un postulat de départ intéressant mais ce qui reste à mes yeux la plus grosse erreur demeure résolument la musique. On est quand même dans le cadre d’une adaptation d’un album de fantasy-techno assez chouette et c’est à peine si on a le droit au fameux thème de Shamshir (et encore, pas en entier ni à pleine puissance, on risquerait de faire plaisir aux fans tiens) et il faut attendre les crédits pour écouter une des pistes tirées de The Epic of Zektbach. Alors je suis bien consciente qu’il était délicat de rajouter de la musique dans la mesure où l’OAV adapte une seule chanson (les autres morceaux racontent donc d’autres histoires) mais c’est un sacré paradoxe tout de même ! A qui s’adresse l’anime ? Prioritairement aux fans, non ? La preuve : qui, cette année a mentionné la sortie de cette OAV (qui date du mois de mars mais je viens juste d’avoir connaissance de son existence) dans le calendrier des nouveautés ? Quasiment personne. Un soin supplémentaire accordé à la bande-son n'aurait pas été du luxe.

 

zektbach04.jpg

Un, deux, trois, running gag : CHAMCHIRU-CHAMAAA

 

En conclusion, ce que je retire de Shamshir Dance (en dehors du fait que l'héroïne est habillée super sexy pour partir au combat, ça doit clairement déstabiliser les soldats adverses, quelle stratégie géniale !) c’est que le studio AIC n’a guère tenté de faire des efforts pour s’en occuper. Certes, les attentes derrière le produit ne devaient pas être phénoménales non plus mais ça aurait pu être l’occasion de quelque chose de bien plus grand. Un anime complet sur l’univers foisonnant de Zektbach aurait pu être une solution (et on a un compositeur tout trouvé d’office), un film à l’instar de ce que les Daft Punk avaient choisi pour Discovery également. Ou alors un vrai beau clip, qui condenserait tout en quelques minutes. Il y avait vraiment matière à réaliser quelque chose de sympathique et au final on se retrouve avec un enfant bâtard qui ne sait pas trop ce qu’il veut être.

 

zektbach02.jpg

 

L’OAV aura au moins permis d’analyser les erreurs à ne pas perpétrer lorsqu’on s’attaque à un album. En capitalisant à fond sur la transmission d’émotions de la musique et sur une imagerie poétique, des symboles à foison, quitte à délayer les interludes entre deux morceaux par un peu de dialogue, Shamshir Dance aurait pu emprunter la route déjà suivie par l’OAV de Clover qui était magnifique (musique composée par Ichiko Hashimoto, c'est un plus) et bien moins rigide. Cela reste divertissant, sans plus, et bien meilleur que le vrai clip, mais à choisir rien ne remplace l’imagination et l’album originel.

 

cover.jpg

 

Je tiens à signaler par ailleurs que The Epic of Zektbach ~Masinowa est une vraie perle. On y trouve des morceaux bien plus calmes, plus traditionnels que le premier, mais toujours avec cette petite touche électro charmante. C’est un peu la rencontre entre l’OST des Douze Royaumes, Akiko Shikata (elle répond toujours présente pour une poignée de pistes) et un DJ farceur. Il me paraît un peu plus instrumental aussi. Entre Masinowa, l’intro très orientale, la très éthérée Junaguni Ruins, l’OVNI un peu étrange qu’est Wenkamui, la très électrique Raison d’être, la merveilleuse berceuse qu’est Malchut (le passage à partir de 2 :30 est à arracher des larmes), la paisible The Sealer qui renvoie à l’image du jardin originel, la rythmée L’avide avec ses passages à sonorité presque celtique, il y a beaucoup de bonnes surprises. Et je n’ai pas encore évoqué les reprises orchestrales de certains titres précédents comme Zeta (toujours aussi sublime), Turii ~Panta rhei (mais si, vous savez, cette chanson), ainsi que Malchut (deux pistes du même nom sur le même album ça peut porter à confusion). A défaut de pouvoir y consacrer une rubrique complète je vous conseille fortement d’y prêter une oreille.

 

Non, l'OAV n'était pas du tout un prétexte pour parler de Masinowa, je proteste.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dri 16/08/2011 23:39


Les flux RSS de Mononoke-bt m'ont avertis de sa disponibilité, oui. Ceci dit je serais passé complètement à côté si j'avais pas lu ton article sur l'album, ça n'a pas fait beaucoup de vagues comme
sortie.
(Après j'avoue que d'une façon générale je ne suis pas trop au fait de l'actualité en matière de sorties...)


Helia 17/08/2011 12:25



« Les flux RSS de Mononoke-bt m'ont avertis de sa disponibilité, oui » = Oh, d’accord. Moi je me renseigne toujours manuellement quand quelque chose m’intéresse (d’où les fails
réguliers) et je ne m’approche jamais des sites de torrent :x.


 


« Ceci dit je serais passé complètement à côté si j'avais pas lu ton article sur l'album, ça n'a pas fait beaucoup de vagues comme sortie » = C’est un peu ce que je
disais précédemment : personne n’en a parlé ou presque X).



« Après j'avoue que d'une façon générale je ne suis pas trop au fait de l'actualité en matière de sorties... » = Je ne le suis pas forcément beaucoup plus mais quand je suis piquée par
la curiosité, la blogosphère est là pour ça :p. Tu trouves régulièrement des résumés de la saison un peu partout (Anime-kun en français, Random Curiosity en anglais) et les gens sur Twitter
ou sur les forums ne se lassent pas d’évoquer le sujet non plus (rediffusion des plannings, premières impressions, etc). Globalement j’ai plutôt tendance à me protéger de tout ce raffus mais ça
ne m’empêche pas de sélectionner les informations intéressantes ^^.



Dri 15/08/2011 19:54


Tu m'avais déjà fait découvrir Ristaccia que j'avais beaucoup aimé et j'avais mis l'OAV dans ma file d'attente. Mais du coup je pense que je vais passer mon chemin... pour mieux profiter de
Masinowa :)


Helia 16/08/2011 12:25



Oh, tu étais donc au courant de la sortie de cet OAV ? J’ai été à la ramasse sur ce coup-là aussi, j’avoue X).


Je suis bien contente d’avoir pu faire découvrir Zektbach à ceux qui ne connaissaient pas, son style mérite l’intérêt ^^.


 


Sinon tu me rappelles que j’avais lu le début de ton histoire mais que je n’ai pas eu le temps de continuer. Il faudrait que je trouve un moment =/.



phatkap 14/08/2011 05:58


J'aime beaucoup l'illustration de la pochette.
Certains morceaux sont très sympa. Je ne suis pas fan de tout, mais j'aimerai bien écouter ça plus attentivement, genre dans les transport en commun (j'ai toujours du mal a ne faire qu'une chose a
la fois quand je suis sur mon ordi :p)


Helia 15/08/2011 10:55



 « J'aime beaucoup l'illustration de la pochette » = Celle de Masinowa je présume ?



« Certains morceaux sont très sympa. Je ne suis pas fan de tout, mais j'aimerai bien écouter ça plus attentivement, genre dans les transports en commun » = Disons que certains sont très
apaisants et seraient parfaitement adaptés pour une écoute le soir, avant de se coucher (testé et approuvé), sinon c’est un peu de la musique d’ambiance, à l’instar des OSTs. Ou en tout cas le
feeling est un peu le même pour moi. Tu as une préférence dans le lot ^^ ?


 



Hitode 13/08/2011 22:37


Je me demande quand même pourquoi avoir choisir "Shamshir Dance" parmi toutes les autres pistes, "Turii ~Panta Rhei~" ou "Blind Justice" auraient pu être plus intéressant, je pense, même si je dois
dire que j'ai un gros coup de cœur pour "Zeta", qui est parfaite qu'on je dessine :3

Je viens de voir l'OAV, et je dois dire que je suis un peu déçu, je m'attendais à quelque chose de plus... artistique ? Un espèce de long clip d'une vingtaine/trentaine de minutes, mais non
:x...

(Olalala, mon premier commentaire sur ce blog, depuis le temps que je lurke par ici, je commençais à avoir mauvaise conscience !)


Helia 15/08/2011 10:51



« Je me demande quand même pourquoi avoir choisir "Shamshir Dance" parmi toutes les autres pistes » = Parce que Shamshir est la plus sexy/moins habillée du lot =D ?


 


« "Turii ~Panta Rhei~" ou "Blind Justice" auraient pu
être plus intéressant, je pense » = A qui le dis-tu ! J’ai cru comprendre qu’il serait possible que surgissent d’autres adaptations de chansons mais ça m’étonnerait que ça se
réalise : l’accueil des fans a été très mauvais de ce que j’ai pu lire X).


 


« même si je dois dire que j'ai un gros coup de cœur pour "Zeta", qui est parfaite qu'on je dessine :3 » = J’aime bien Zeta aussi, surtout son passage calme.


 


« Je viens de voir l'OAV, et je dois dire que je suis un peu déçu, je m'attendais à quelque chose de plus... artistique ? Un espèce de long clip d'une vingtaine/trentaine de minutes, mais
non :x... » = C’est un peu ce que j’explique dans mon article, l’OAV est trop sérieux avec trop peu de moyens, ils auraient dû rechercher davantage la matière artistique et proposer quelque
chose d’un peu plus symbolique.



« Olalala, mon premier commentaire sur ce blog, depuis le temps que je lurke par ici, je commençais à avoir mauvaise conscience ! » = Je ne te savais pas dans mes lecteurs tu vois, ça
me fait plaisir =).



MKS 13/08/2011 21:37


*a eu une crise cardiaque en lisant Zektbach*
J'écoute Ristaccia (et Piano Collection, si tu ne l'as pas écouté je te le conseille) en boucle ces derniers mois.
Et tu m'apprends quelque chose, cet OAV a du passer vraiment mais alors vraiment inaperçu o_ô
Enfin, j'y jetterai un coup d'oeil si jamais je m'ennuie xD

Ils auraient du faire un OAV sur Turii~Panta Rhei~ ou même sur Ristaccia tout court :x


Merci de me donner des pavés à lire quand je m'ennuie en plein mois d'août.


Helia 15/08/2011 10:50



« *a eu une crise cardiaque en lisant Zektbach* » = Je ne savais pas qu’il existait autant d’autres fans de Zektbach tapis dans l’ombre, c’est cool ^^.


 


« et Piano Collection, si tu ne l'as pas écouté je te le conseille » = C’est le seul que je n’ai pas testé et j’avoue qu’il me branche très très moyennement :x.


 


« Et tu m'apprends quelque chose, cet OAV a du passer vraiment mais alors vraiment inaperçu o_ô » = Complètement inaperçu en effet. Il faut dire que généralement on trouve des
descriptifs des dernières nouveautés de la saison partout mais que les gens évoquent très peu le format des OAVs.

« Ils auraient du faire un OAV sur Turii~Panta Rhei~ ou même sur Ristaccia tout court » = Sur les chansons phares quoi XD. Et Turii ~Panta rhei, c’est l’histoire de Malchut (qu’on
retrouve au premier plan dans les pistes de Masinowa).

« Merci de me donner des pavés à lire quand je m'ennuie en plein mois d'août » = Oh c’est pas un pavé ça, c’est un tout petit article composé de paragraphounets XD. Pis, si je n’étais
pas si occupée à en écrire ailleurs, il y en aurait bien plus ici des pavés =

Présentation

  • : La mélancolie d'une otaku
  • La mélancolie d'une otaku
  • : Le WTF n'a pas de frontières ! Ou de la supériorité de la japanimation sur nos pauvre cerveaux. La mélancolie ? Ce qu'il y a de l'autre côté de la folie...
  • Contact

Accueil

 

 

Bienvenue dans ma faille spatio-temporelle

Blood
   

  Où me trouver sur l'internet :

Lastfm-kirika2

Twitter-kirika2.jpg

 

MAL-Yuka.jpg


FB.jpg
C'est tout ce que ça te fais quand je te dis qu'on va manger des crêpes ?

Aggregateurs :

samag.jpg

nanami.jpg

Rechercher

Patreon

 

Träumendes Mädchen

Catégories