7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 09:30

Jeux vidéos

 

Quelques fois, j’ai envie d’écrire plus sur les jeux vidéos. Le souci c’est que souvent un détail en particulier me saute à la tronche dans tel ou tel jeu et que j’ai tendance à disserter dessus pendant des heures sous la douche (je fais des brouillons d’article sous la douche si je veux d’abord !). Inutile de dire que le post potentiel s’en retrouve dramatiquement obèse puisque je passe plus de temps à appuyer sur une poignée de détails qu’à parler du gameplay ou de la réalisation. Et les articles jeux vidéos partent donc dans les canalisations en même temps que l’eau usagée. Ce qui explique l’étrange fossé qui sépare mon activité ludique (je crois que je n’ai jamais autant joué qu’en ce moment) du vide intersidéral que constitue la catégorie JV du blog.

 

Pour me libérer de ce « fardeau », je me dis qu’un petit post concentrant tous ces fameux détails me permettrait peut-être de faire de vrais beaux articles plus tard. Cela ne coûte pas grand-chose d’essayer.

 


 

Kingdom Hearts : Birth By Sleep

KH-1.jpg

 

Small World, Big Troubles

Dans Birth by Sleep, les développeurs ont eu la chouette idée de faire d’un des mondes (Disneytown) un réseau de mini-jeux. Quand tu entres là pour la première fois tu es donc tout impatient en te disant « J’ai envie de faire pleins, pleins de mini-jeux rigolos ! ». Déception immédiate quand on comprend qu’il n’y en a en fait que trois mais bon, la qualité avant la quantité comme on dit. Sauf que la qualité est assez variable.

 

Le jeu du Fruitball est de loin le moins désagréable ; il s’agit d’une sorte de beach-volley avec des fruits géants et un but qui bouge tout seul (mesquin ça !), c’est mignon, un peu longuet mais ça se laisse jouer.

 

Les courses folles c’est déjà un peu plus délicat. Au premier abord, on dirait un énième clone de Mario Kart (le début de la piste est à s’y méprendre quand même), mais il n’en a pas l’étoffe pour la très bonne raison que la maniabilité est casse-bonbon. C’était une bonne idée de transformer la keyblade en vaisseau-moto classe, mais si quand on la conduit, on a l’impression de manier une brique ou une chape de plomb, autant prendre une bonne vieille voiture ou un vélo… Avec le vaisseau-keyblade, c’est bien simple, on se prend les murs, tout le temps et partout. Il est quasiment impossible de freiner et de tourner sans s’enfoncer dans le décor. Ou alors c’est tout une astuce technique. Et moi ça me pompe un peu de devoir préparer mes virages 15km en avance. Il y a d’autres options mais elles ne sont pas très utiles. Quand tu t’appliques à ne pas foirer tes virages, tu n’as pas le temps de transformer  ta moto en fusil pour tenter de tirer sur les vilains Unversed qui ont l’audace de te doubler, surtout que si tu lâches la croix, tu n’avances plus.

 

KH-2.jpg

 

Mais le pire c’est tout de même le troisième jeu : Glace à gogo. Suite au monde relou d’Ariel dans Kingdom Hearts II où il fallait enchainer des jeux de rythmes à base de chansons Disney qui avaient le don de me transformer en pile électrique (une seule erreur au mauvais moment et t’es bon pour recommencer la même chanson en boucle, raaaah), on aurait pu penser que les développeurs abandonneraient peut-être l’idée. Mais non. Glace à gogo est un jeu de rythme. Riri, Fifi et Loulou se dandinent à l’écran sur la fameuse musique de l’attraction des poupées de Disneyland qui prend le chou, et le but est de les aider à faire de la glace. Première difficulté : j’ai mis au moins cinq essais avant de comprendre comment jouer et ce, même après avoir lu et relu les indications. Peut-être parce que j’étais trop habituée au système de KH2. Ou alors parce que je ne joue jamais aux jeux de rythme (normal, je peux pas piffrer ce genre d’exercices). Toujours est-il que je n’arrêtais pas de me vautrer. Lassée, j’ai donc décidé d’arrêter les frais.

 

Or, et c’est là que ça devient rigolo comme tout, saviez-vous que pour finir le monde de Disneytown, il faut obligatoirement terminer le mini-jeu correspondant au personnage incarné ? Terra doit arriver premier aux courses folles (ce qui n’est pas insurmontable, même en jouant comme un manche, j’ai réussi du premier coup : il suffit de toujours prendre le raccourci), Aqua doit battre deux vilains Unversed au Fruitball…et Ven doit obtenir un certain score à Glace à gogo. Score mauvais ? Tu recommences. Score bon ? Tu recommences. Score excellent ? Ah, là tu peux passer. Et je ne parle même pas du score parfait.

 

Tu peux finir tous les mondes à côté de Disneytown, buter des gros monstres à la pelle, tant que tu n’as pas eu le score excellent à Glace à gogo, tu ne peux pas accéder au monde du niveau suivant. BANDE DE SADIQUES. Si je joue à un action-RPG, c’est peut-être parce que j’ai envie de me défouler, pas de remuer le popotin en rythme avec Riri, Fifi et Loulou (qui peuvent crever d’indigestion de glaces, je m’en tamponne les oreilles). J’ai mis des heures avant de parvenir à la fin de It’s a small world. Et je crois que je n’ai jamais été aussi heureuse de sauvegarder de ma vie…

 

KH6.png

 

C’est la fête au village

Ce qui est cool dans KH BBS, c’est que tu peux combiner tout un tas d’attaques pour en former d’encore plus puissantes et rendre ton personnage bien badass comme il faut. Du coup quand tu débloques une attaque que tu ne connais pas, tu te fais plein de films dans ta petite tête en te demandant à quoi ça peut servir. Et c’est là que le jeu te fournit une récompense de folie : les attaques bonus complètement inutiles à visée purement esthétique. Le meilleur exemple c’est quand même Confettis et Feu d’artifice. Description : Cela vous mettra peut-être de bonne humeur. Euh, oui, tout à fait 0_o. Effet : lancer des confettis mignons ou un feu d’artifice tout joli. Evidemment aucune incidence sur les ennemis, ça ne sert strictement à rien. C’est gentil tout ça mais qu’est-ce que j’en fais moi de ces attaques là ? Je ne vais quand même pas me casser la tête à les faire monter de niveau pour les combiner avec des choses utiles…

 

Le clou est atteint lorsque, dans ma partie avec Aqua, et après avoir fini le jeu, je découvre, grâce à mes nouvelles compétences, un coffre auparavant impossible à atteindre. Dedans, une nouvelle attaque : Courte Pause. Je l’essaye donc immédiatement. Et là, surprise, Courte Pause est un…mini-jeu de rythme (même principe qu’avec Glace à Gogo en plus) ! Oui, vous avez bien entendu, grâce à cette « attaque » révolutionnaire, Aqua peut danser en plein milieu d’un champ de bataille ! Mais qu’elle réussisse ou non sa superbe chorégraphie, j’ai une mauvaise nouvelle pour vous : les Unversed ne restent pas regarder gentiment, ils vous sautent dessus. On a donc l’air complètement stupide à danser pendant que ça grouille de vilains monstres partout. Absolument magnifique…

 

Messieurs les développeurs, c’est gentil de faire partager votre passion pour les jeux de rythme, mais vous n’êtes pas obligés d’en foutre partout ; ça commence à devenir légèrement redondant !

 


Final Fantasy VII : Crisis Core

CC-1.jpg

 

Le pouvoir du couloir

J’ai moins d’anecdotes pour Crisis Core mais il y a quand même un truc qui m’a marqué : la félonie des concepteurs à systématiquement mettre des coffres dans ton dos. En incarnant Zack, on va régulièrement en mission dans des endroits plus ou moins divers et variés. Généralement en consultant la carte on se rend compte que la surface de jeu disponible n’est pas des plus vastes.

 

Lors de mes premières missions j’explorais tout partout en me tapant tous les affrontements hasardeux assortis, et puis petit à petit, je me suis mise à délaisser certains coffres pour aller plutôt directement poutrer le monstre du jour. Sauf qu’en comparant ma liste de missions débloquées avec celle disponible sur le net, je me suis dis qu’il m’en manquait quelques unes (notamment pour obtenir les invocations Pampa et Tomberry). Et devinez quoi. Pour obtenir ces missions là, il fallait ouvrir un coffre bien défini dans telle mission. Et ce coffre est disposé, soit dans ton dos, soit dans la direction à l’opposé du monstre du jour, histoire que tu fasses un joli détour.

 

C’est vicieux ça ! Au lieu de jouer avec les angles morts, on ne pourrait pas rajouter un peu d’espace et de décor afin de cacher plus efficacement ces fameux coffres ? Non parce que c’est quand même plus gratifiant de découvrir par hasard un trésor habilement dissimulé que de se retourner en s’exclamant : « Oh bah ça alors, ils ont encore mis un coffre dans mon dos, les coquinous ».

 

CC-2.jpg

 

Mère indigne

Sinon la dernière chose qui m’a choqué c’est la quête de la mère indigne. Dans un chapitre plus ou moins avancé, Zack croise en ville un petit garçon qui nous annonce que sa génitrice l’a abandonné et que ce serait cool de le prévenir si d’aventure elle se trouvait dans les parages. Déjà, tu fronces les sourcils en te demandant pourquoi elle s’est barrée sans donner de nouvelles. Mais surprise, tu peux la retrouver un peu plus loin sur le quai de la gare. Et en lui parlant tu te rends compte qu’elle essaye de se jeter sous le train (heureusement qu’il est en arrêt juste devant). Re-haussement de sourcils. Quelle terrible tragédie s’est abattue sur ce malheureux PNJ pour qu’il tente de se suicider ? En fait, son idole de toujours (un SOLDAT première classe dont je tairais le nom pour ne pas spoiler) a disparu depuis peu. Donc elle veut mourir. Mais quelle abrutie ! Bah, vas-y, saute sur les rails et bon vent. Laisse ton gosse crever de faim sur le pavé. Non mais ho, écervelée, tu vas aller t’excuser devant ton gamin ou j’appelle les services sociaux !

 

Etonnamment, Zack arrive à la raisonner en lui balançant à la gueule que son idole aurait honte d’elle. Même que le gosse, pas rancunier pour deux sous, lui a remonté le moral en fondant un nouveau fan-club. Soupir… J’espère qu’il n’y en aura pas d’autres comme ça parce que c’est quand même assez glauque au fond =<.

 


Disgaea Afternoon of Darkness

Disgaea-01.jpg

 

 

Because I'm bad, I'm bad 

J’avais acheté Disgaea un peu sur un coup de tête. La promesse d’incarner le nouveau roi des démons (ah ouais rien que ça) qui tente de se faire respecter de ses sujets avait tout pour me faire saliver. Sauf que, sauf que, la choupi-kawaii attitude reprend vite le dessus…pour mon plus grand dam. En fait tout va bien dans le premier chapitre. Laharl va dévaliser le premier manoir qui passe avec son vassal et l’escouade de prinny  offerte en bonus. Et puis second chapitre : Flonne entre en scène. Laharl la pourchasse là où elle s’est planquée et finalement elle rejoint l’équipe. Troisième chapitre : bon on manque de sous, on va aller voler le mec le plus riche du secteur. Et c’est là que le bât blesse.

 

Laharl affronte Hoggmeister, le vieux porc (au propre comme au figuré) qui a un peu chouré des trucs qui lui appartenaient. En plus il est riche, l’état des finances est à la baisse, hophophop, on en profite. Mais le fils du grigou, un cochonnet tout mignon tout plein apparaît au moment où on va l’achever. On voit qu’il pleure, oh que c’est attendrissant. Dubitatif, Laharl demande au cochonou pourquoi il s’interpose parce que bon, il est un peu jeune pour se suicider. Le fils ne pipe pas un seul mot de tout l’entretien (il se contente d’être choupi-kawaii) mais Flonne intervient avec un magnifique speech sur l’amuuuuuuuuuuuuur. Et Laharl épargne Hoggmeister. Et Hoggmeister se joint au groupe.

Disgaea-05.jpg

 

Et je dis STOP. C’est quoi ce foutage de gueule ? Notre personnage c’est le roi des démons. Son job c’est de se faire respecter des vilain pas beaux sur lesquels il est censé régner tout en essayant de rester juste pour éviter de se faire renverser par une foule en colère. Hoggmeister est un vieux porc : il a volé le roi des démons. En plus il lui manque de respect. La moindre des choses c’est de lui donner une bonne leçon. Si on laisse en vie un démon dissident comme ça après l’avoir dévaliser, il va vouloir se venger. Et trois épisodes plus tard Laharl va avoir un bon coup de poignard dans le dos. C’est un putain de démon, tu l’achèves et t’en profites pour l’ériger en exemple, que tous tes autres sujets comprennent qu’on plaisante pas avec le roi. T’as le meurtre d’une famille sur la conscience mais t’es un démon donc bon, ça doit être monnaie courante ce genre de choses quand même. MAIS NON. Il faut que tu laisses la vie sauve à Hoggmeister pour prouver au monde entier que t’es une lopette incapable de gérer un royaume tout seul. Ah bah bravo…Non mais sérieusement WTF ?

 

Disgaea-02.jpg

 

Je l’avais senti dès le deuxième chapitre quand, en voulant capturer Flonne, Laharl a une rapide remarque comme quoi « Han l’amour c’est de la merde parce que môman est morte à cause de ça ». Et au quatrième chapitre c’est l’apogée : l’ange kawai-choupi a perdu son pendentif magique. C’est con, sans lui, elle est obligée de rentrer à la maison ou elle mourra. Et bien tu rentres chez toi et tu nous fous la paix ma mignonne, moi j’ai un enfer à diriger, alors t’es gentille et tu retournes chez tes copains les anges kawai-choupis. Ou alors tu meurs de manière absurde, si ça te fait plaisir. Quoi ? Laharl va l’aider à retrouver son collier qu’un vil voleur a dérobé ? Mais mec, t’es le roi des démons ! Qu’est-ce que tu vas suivre les ordres d’un ange neuneu ? C’est bien, les idéalistes comme elle il en faut, mais en attendant t’as ton royaume à remettre sur pied, il y a peut-être plus urgent sur le feu…

 

Bizarrement mon plaisir de jeu a soudainement chuté. Parce que je sais que dans une des fins du jeu, il arrive un pépin à Flonne et que Laharl a la possibilité de se sacrifier pour ses beaux yeux. Et ça me bouffe parce que ça signifie que le sentimentalisme va reprendre le dessus. C’est ça que je ne supporte pas : on te fait miroiter l’idée que tu auras enfin le droit d’être le méchant dans un jeu vidéo, et au final on te rappelle à tout bout de champs que olalala, que c’est mal d’être vilain. Bon Dieu, mais laissez-moi me défouler en torturant de pauvres petits orphelins aveugles et infirmes ! Les détracteurs des jeux vidéos critiquent souvent cet aspect de défouloir en hurlant que ça va nous rendre psychopathe, mais à part GTA, il n’y a honnêtement pas des masses de jeux dans lesquels on puisse incarner un salaud en toute impunité. T’es toujours le gentil qui va sauver le monde, jamais l’enfoiré qui en a marre et qui préfère le mettre en pièces. Moi je veux un jeu à la Conker où, tu te ramasses une bad end réaliste, mais que tu assumes parfaitement parce que tu sais que tu la mérites =<.

 

Disgaea-03.jpg

 

Who’s bad ?

N’empêche que ce jeu est très fort : le seul qui te permette de te couillonner tout seul. La preuve, quand j’ai voulu battre Hoggmeister, j’ai cru que sa taille (massive) incitait à découvrir un truc. Alors je l’ai balancé sur les deux gardes balèzes à côté de lui. Mais étrangement il était sacrément dur à battre, et il avait une barre de vie démentielle. Ce n’est qu’après un passage de level up que j’ai soudainement réalisé, que de fracasser les ennemis entre eux les faisaient monter de niveau. Donc la guerrière devant moi était niveau 18. Le double de la plupart de mes personnages. Je crois que ça explique beaucoup de choses…

 

Le trou de la sécurité sociale !

L’autre truc qui est relou dans Disagea c’est les frais énormes d’hôpital. T’as beau revenir de bataille en pleine forme, si t’as dû utiliser tes meilleurs sorts et qu’il ne te reste presque plus de points de magie l’addition est salée. Et je ne parle même pas des personnages K.O qui coûtent une petite fortune à réanimer. L’infirmière se fait très clairement plaisir sur les tarifs, la bougre. Du coup t’es obligé d’attendre une fin de chapitre (ça guérit tes persos gratos) pour pouvoir utiliser ton fric dans l’achat d’objets plus performants. Le reste du temps tu économises pour l’hôpital =/. Je rêve de pouvoir, une fois un certain niveau acquis, provoquer l’infirmière en duel. Grâce à mon armée personnelle je lui latterais sa race et elle sera bien obligée de me faire un prix. Non seulement je suis son meilleur client mais en plus comme je vais buter tous les gars du secteur, je lui en ramène de nouveaux, ce serait un peu la moindre des choses…Et j’irais massacrer cet arnaqueur de marchand de musique. Déjà que l’OST est pas terrible mais si en plus il faut vendre sa maison pour acheter une piste écoutable, scandale !

 

Disgaea-06.jpg

 

Et le pire c’est que je pourrais continuer très longtemps comme ça. C’est fou tout ce qu’on peut dire en partant d’un détail minuscule…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alexandre 21/01/2011 18:49


"Ah parce que détourner un dessin animé tout gentil tout mignon autre que Ghibli, c’est okay :p ? Cool. " je plaisantais bien sûr ^^ remarque je n'ai jamais vu de détournement important d'un
ghibli, alors que de séries plus connues si ^^
"Je vois pas comment je pourrais te spoiler en te racontant des choses qui n’existent que dans ma tête mais soit XD. " pardon, je voulais dire que si tu racontais une fin alternative ou une suite à
la fin, ça pourrait me donner des éléments révélateurs sur la vraie fin, je m'étais mal exprimé.
"N’empêche que tu as instillé le doute dans mon esprit et que je suis à présent tenté de faire un article spécial sur tous ce que les dessins animés ne disent jamais mais que moi, dans mon grand
équilibre mental et ma sagesse légendaire, j’arrive à percevoir =D. Pas forcément tout de suite mais j’y pense…" Mouwahaha, mission success :D


Alexandre 20/01/2011 18:09


"Du coup j’ai viré le message précédent et ses fabuleux deux mots qui se battent en duel XD. " Merci ^^

"Genre il y a peu je suis allée voir Arrietty et j’ai imaginé ce qui se passait après la fin du film ainsi qu’une fin alternative…et c’était putain de gore en fait X)" Argh, détourner le but d'un
ghibli tout gentil tout mignon, ça c'est sacrilège ! (non je plaisante). Non en fait je n'ai pas été voir Arriety encore, donc je ne voudrais pas être spoilé. Par contre si tu as inventé des fins
alternatives ou après-fins pour d'autres ghibli je serais très curieux d'en apprendre plus :D

"Non moi c’est l’inverse, je suis quelqu’un de très bien sur le net et j’ai des tendances un peu spéciales IRL =D." MDR xD


Helia 21/01/2011 16:48



« Argh, détourner le but d'un ghibli tout gentil tout mignon, ça c'est sacrilège ! » = Ah parce que détourner un dessin animé tout gentil tout mignon autre que Ghibli, c’est
okay :p ? Cool.


 


« Non en fait je n'ai pas été voir Arriety encore, donc je ne voudrais pas être spoilé » = Je vois pas comment je pourrais te spoiler en te racontant des choses qui n’existent que dans
ma tête mais soit XD.


 


« Par contre si tu as inventé des fins alternatives ou après-fins pour d'autres ghibli je serais très curieux d'en apprendre plus :D » = Boh j’en ai pas forcément là de tête mais je
peux t’en inventer une en quelques minutes sans problèmes.


N’empêche que tu as instillé le doute dans mon esprit et que je suis à présent tenté de faire un article spécial sur tous
ce que les dessins animés ne disent jamais mais que moi, dans mon grand équilibre mental et ma sagesse légendaire, j’arrive à percevoir =D. Pas forcément tout de suite mais j’y pense…



Alexandre 19/01/2011 21:11


Désolé de poster plusieurs commentaires de suite, j'ai pas l'intention de flooder mais on peut pas éditer ses coms, et bizarrement à chaque fois que je saute une ligne pour essayer d'un peu
structurer mon discours, le reste se fait bouffer, grompf.
En fait je n'ai récupéré courte pause qu'avec Aqua, dans un coffre au centre d'un flipper géant dans dysneytown, donc je pense qu'on peut la trouver la aussi avec les autres ^^
Non ce serait marrant si tu nous faisait un article sur les déformations que tu apporterais à nos chers petits dessins animés de notre enfance tout mignon et niais ou niais avec la classe :D et
puis bon on peut avoir des tendances un peu spécial pour ce qui touche au virtuel, et être quelqu'un de très bien en vrai bien sûr. Je suis sûr que tu t'occupes très bien de ces enfants ^^ (quoi
que . . . xD (je plaisante je plaisante ^^))


Helia 20/01/2011 16:58



« Non mais pour la fin secrète de KHBBS je me suis pas foulé, j'ai été voir sur internet ;p » = J’ai fais pareil =D.


 


« Désolé de poster plusieurs commentaires de suite, j'ai pas l'intention de flooder mais on peut pas éditer ses coms, et bizarrement à chaque fois que je saute une ligne pour essayer d'un
peu structurer mon discours, le reste se fait bouffer, grompf » = C’est rien, t’en fais pas, Overblog fait ça souvent (même à moi) ^^’. Du coup j’ai viré le message précédent et ses fabuleux
deux mots qui se battent en duel XD.


 


« Non ce serait marrant si tu nous faisait un article sur les déformations que tu apporterais à nos chers petits dessins animés de notre enfance tout mignon et niais ou niais avec la classe
:D » = Ce serait ptet marrant mais ce serait surtout bien traumatisant pour ceux qui ont une âme sensible XD. Genre il y a peu je suis allée voir Arrietty et j’ai imaginé ce qui se passait
après la fin du film ainsi qu’une fin alternative…et c’était putain de gore en fait X).


 


« et puis bon on peut avoir des tendances un peu spécial pour ce qui touche au virtuel, et être quelqu'un de très bien en vrai bien sûr » = Non moi c’est l’inverse, je suis quelqu’un de
très bien sur le net et j’ai des tendances un peu spéciales IRL =D.



Alexandre 19/01/2011 20:30


Non mais pour la fin secrète de KHBBS je me suis pas foulé, j'ai été voir sur internet ;p (mouwahaha xD) mais je pense bien le finir à 100%, il est tellement bien


Daser 19/01/2011 12:22


Et sinon tu a trouver la technique courte pause avec Ventus ?

Car si tu le fait tu aura l'immense honneur de voir ventus, faire du break dance. :D


Helia 19/01/2011 18:54



« Et sinon tu a trouver la technique courte pause avec Ventus ? » = Comme dit plus haut, nope, juste avec Aqua. Mais je ne tiens pas plus que ça à voir Ven faire du breakdance =’(.



Présentation

  • : La mélancolie d'une otaku
  • La mélancolie d'une otaku
  • : Le WTF n'a pas de frontières ! Ou de la supériorité de la japanimation sur nos pauvre cerveaux. La mélancolie ? Ce qu'il y a de l'autre côté de la folie...
  • Contact

Accueil

 

 

Bienvenue dans ma faille spatio-temporelle

Blood
   

  Où me trouver sur l'internet :

Lastfm-kirika2

Twitter-kirika2.jpg

 

MAL-Yuka.jpg


FB.jpg
C'est tout ce que ça te fais quand je te dis qu'on va manger des crêpes ?

Aggregateurs :

samag.jpg

nanami.jpg

Rechercher

Patreon

 

Träumendes Mädchen

Catégories