28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 23:30

Après une telle coupure dans mon visionnage d’animes (ça fait des mois que j’avance à la vitesse d’un escargot, merci la prépa) je crois qu’il est grand temps de faire un petit bilan, non pas des animes que j’ai vu, adoré et que je conseille, mais bien des animes que je n’ai même pas regardé ou qui ne m'ont pas marqués. Explications.

 

A une époque lointaine, je ne savais pas trop où dénicher de bons animes alors je m’appuyais sur les trailers des DVDs que je possédais et je cherchais des renseignements sur le net sur ces séries là. Et puis de fil en aiguille, je lisais les recommandations menant à des séries similaires et ainsi de suite. Quand certains sites ou blogs revenaient de manière récurrente dans mes recherches, forcément j’avais tendance à aller directement là-bas pour lire tous les articles intéressants et je suivais les liens. Du coup avec le temps je me suis mise à regarder, non plus les blogs en fonction des animes que je cherchais mais bel et bien les animes en fonction de ce que mes blogs favoris conseillaient. Sauf que depuis quelques temps je commence à avoir de plus en plus de mal avec ce qui se passe sur la blogosphère.

 

Ikaros.jpg

 

Lorsqu’on écrit sur un site de manière récurrente, on finit non seulement par acquérir une identité pour les lecteurs mais aussi une certaine crédibilité. On se dit « Han Machin je connais ses goûts et sa façon de juger, s’il pense que tel truc est bien, il y a de fortes chances que ça me plaise aussi puisque je suis un peu pareil » ou alors « Bidule il est plutôt orienté vers tel truc donc s’il adore tel anime, ça peut effectivement être sympa mais à prendre avec des pincettes ». Et c’est au nom de cette crédibilité plus ou moins importante, que j’ai accordé à certains sites, que je suivais leurs recommandations. C’était simple, tellement simple que je ne me suis longtemps pas posé de questions, trop simple peut être. C’est là que le hype entre en jeu.

 

J’ai une liste d’animes que j’ai envie de voir, mais quelques fois quand Untel sort « Matez ça c’est vraiment trop bien, vous ne le regretterez pas », bah je me jette dessus en laissant un peu de côté ce que je comptais initialement regarder. Sauf qu’au fil du temps j’ai commencé à être de plus en plus déçue. Le truc que je pensais être trop, trop bien de la mort qui tue, eh bah il ne me plaisait pas tellement. Et des fois je pensais des trucs comme  "Han Kannagi, y a pleins de gens qui ont dis que c’était hyper top cool que c’était comme Haruhi et tout, eh bah le temps que je finisse de regarder non seulement plus personne en avait rien à foutre mais en plus je me suis un peu beaucoup fait chier, boh pas trop mais un peu quand même" ou "Umineko tout le monde adorait et tout mais depuis qu'ils se sont mis au VN ils disent que c'est de la merde et que le VN c'est mieux mais moi j'ai pas envie de commencer le VN tout de suite, je vais me recevoir des cailloux sur la tronche =x" ou encore "Rien à foutre, je ferais pas un article spécial Haruhi saison 2, y en a déjà eu une vingtaine ça sert à rien et en plus j'ai pas aimé". C’est toujours le même schéma avec moi en fait. Je vois plein de monde dire que tel anime vaut le coup, je leur accorde de la crédibilité, je laisse en plan Gunslinger Girls et Utena pour la 36e fois dans le mois, mais je suis tellement débordée que le temps que je finisse, ces personnes là parlent déjà d’autre chose et je suis larguée. "Mais si Kannagi c’est trop cool de la mort qui tue, bah pourquoi on en parle plus ?",  "Et si Umineko ça déchire, pourquoi une fois le VN vu ça déchire plus ?". Et on prend les mêmes et on recommence. Comme je m’implique beaucoup plus qu’avant dans la communauté otaku, discuter sur les forums et sur IRC devient parfois délicat quand on a pas vu la merveille du jour ou de la semaine. Alors, grande naïve, je me dis « La prochaine fois, je ne tomberais pas dans le panneau, promis, juré, craché ! » et je replonge direct quand les premières éloges sur le nouvel anime sortent.

 

Yuki.jpg

 

Oui, dit comme ça, je suis influençable, mais réfléchissons là-dessus deux minutes. Quand un mec (de préférence plutôt connu sur la toile) présente une série en l’encensant et que dix personnes suivent, qu’on ne parle plus que de ça sur les forums et sur IRC, ben on a envie de mater juste pour pouvoir participer, voire même comprendre, le débat. Résister relève d’un gros travail, non pas de sur soi, mais d’isolement ! Et j’ai justement pris la résolution de me tenir un peu à l’écart de ce bouillonnement afin d’obtenir un meilleur recul et ne plus commencer un anime par obligation mais par plaisir ou envie. D’où ce bilan.

 


 

Automne 2009

 

Seitokai no Ichizon

Abandonné au bout de 1 puis 2 épisodes

 

Seitokai-no-Ichizon.jpg

Déjà que j’ai eu du mal avec Lucky Star au début (il m’a fallu le revoir une 2e fois avec une culture otak’ bien plus grande pour comprendre et trouver ça pas trop mal), Seitokai no Ichizon commençait déjà pas très bien en me sautant à la gorge. Qu’il n’y ait pas de malentendu, j’aime bien les références otaku, mais j’ai besoin d’un semblant d’histoire autour (oui Lucky Star possède un semblant d’histoire quand même) et là, bien que je les saisisse toutes ou presque, j’ai vraiment eu l’impression de me faire agressée en permanence. Chaque épisode a été un condensé de 25 minutes de références balancées n’importe comment sans aucune cohérence et le reste n’était plus que du fanservice spécial otak’ complètement inutile. Dès le 1e épisode j’ai été tenté au moins une dizaine de fois de fermer la vidéo et de passer à autre chose. Je comptais m’arrêter là mais j’ai entendu tellement d’éloges que je me suis fais violence en me disant « Peut être que ce n’était que le début, qu’après ça ira mieux ». J’ai à peine survécu au 2e épisode. Ce n’est même pas la peine de persévérer, Seitokai no Ichizon, n’est vraiment pas pour moi.

J’en ai quand retiré quelque chose puisque j’y ais vu une sorte d’exposé des attentes d’un otaku et de ce vers quoi la production moderne risquait de basculer (Pourquoi se fouler à faire une histoire quand on peut juste citer les histoires des autres ? Pourquoi se faire chier à donner du relief à un personnage quand on peut le laisser à l'état de stéréotype ambulant ?).

Pourcentage de chance pour que je finisse la série : 17%

 


 

Kûchû Buranko / Trapeze

Sur ma Watchlist

 

Trapeze.jpg

Cet anime là m’avait déjà tapé dans l’œil dans la liste des séries de la saison et je ne sais même plus pourquoi il m’était sorti de la tête. L’article de Sirius l’a heureusement rappelé à ma mémoire. Mais franchement, pourquoi personne n’en a parlé ? Du psychédélique, du WTF, une infirmière sexy, des petites histoires sur des persos déjantés, la renaissance de la Toei, un opening et un ending qui butent, tout ce que j’aime quoi. Et personne n’en parle, même pour en dire du mal. Ben moi je le ferais quand j’aurais fini tiens è__é.

 

Pourcentage de chance pour que je regarde la série : 88 %

 


Kimi ni Todoke

Jamais vu

 

Kimi-ni-Todoke.jpg

 

Han l’héroïne est ma sœur jumelle, elle aussi elle a des cheveux longs dans la gueule et elle fait flipper les gens alors qu’en fait elle mord même pas. Han c’est Mamiko Noto qui double !  Je regarderai peut être mais dans un bon bout de temps =x.

 

Pourcentage de chance pour que je regarde la série : 40%

 

Le reste de la saison ? Rien à dire, j’ai pas vu la première saison de Darker than Black, Kobato ce sera pour plus tard et le reste je m’en fiche un peu…

 



Hiver 2009 – 2010

 

Seikon no Qwaser

En cours


Seikon-no-Qwaser.jpg
La raison pour laquelle j’ai voulu regarder Seikon no Qwaser est un grand mystère. Il y a longtemps de ça, j’avais reçu une publicité avec un bout du manga et j’avais cru comprendre que c’était le même auteur que pour Mai Hime et Mai Otome. Et puis j’ai regardé le 1e épisode de l’anime pour le délire, je comptais abandonner aussitôt. Sauf que j’ai eu la mauvaise idée de lire les 2 premiers tomes du manga. Et ils étaient bons. L’histoire m’a beaucoup plût, il y avait de l’action, un peu d’ecchi mais pas trop, et certains personnages avaient la classe. Alors j’ai réalisé le massacre qu’était l’anime et dans le même temps…j’ai voulu poursuivre l’aventure dans l’espoir surréaliste de voir les choses s’améliorer. En plus y avait pleins de seiyuus connues (moitié du casting d’Haruhi et de K-ON, est-ce un signe ?) et un ending qui bute. Je suis faible, je suis damnée, je regarde une horreur où un gosse de même pas 14 ans tète les obus des demoiselles opulentes, où une loli se fait…euh voilà, par une masochiste en rut et aime ça, où la cruche de service possède une poitrine encore plus imposante que Catleya de Queen’s Blade (naoooooooon). Dieu, pardonne mes péchés, je vais continuer jusqu’au bout.

 


Ôkamikakushi

En cours

 

Okami-Kakushi.jpg


Le seul truc qui me plaisait vraiment cette saison : opening et ending signé Yuki Kajiura, chara-design de Peach-Pitt et scénario de 7th Expansion, une histoire fantastique et mystérieuse, les ingrédients étaient là. Après le début ne m’a pas forcément convaincue (flinguez moi Isuzu bordel) mais je regarderai jusqu’au bout parce que j’aime bien quand même, n’en déplaise à ceux qui jugent qu’il ne s’agit que d’un « Umineko no naku koro ni du pauvre » au bout d’un épisode…

 


Dance in the Vampire Bund

Jamais vu

 

Vampire-Bund.jpg


Je ne comprends pas trop pourquoi tout le monde s’est jeté sur cet anime cette saison. Certes il est produit par Shaft mais ce n’est pas une raison valable pour moi ; Shaft peut faire des trucs très biens comme des beaucoup moins biens. Rien que le retour du double fantasme vampire « Twilight l’a montré, il n’y a vraiment pas assez d’histoires de vampire, il en faut encore au moins une demi douzaine de plus, le filon n’est pas encore mort ! » et loli « Ahah, même pas besoin de ruser en disant qu’elle a eu des problèmes de croissance cette fois, l’excuse est toute trouvée, la fille a été mordue quand elle était gosse du coup elle a un corps âgé de 5 ou 8 ans et en vrai elle a trop des millénaires derrière elle, donc c’est légal…bonus si elle est fan de SM ou de bondage ou qu’elle se trimballe les tétons à l’air » me tient à distance. Je ne compte pas regarder, je sais bien que ce n’est pas ma tasse de thé les histoires de vampirette.

 

Pourcentage de chance pour que je regarde la série : 15%

 


So-Ra-No-Wo-To

Jamais vu

 

Sora-no-woto.jpg

Rien à dire non plus en fait, l’histoire ne m’intéresse pas du tout. Je compte faire comme K-ON en fait, c’est à dire ne pas le regarder parce que je me sens forcée de le faire. Parce que c’est quasiment obligé de ne pas aimer si je ne regarde pas par envie =O. Je suis certaine que si j’avais vu K-ON j’aurais détesté et j’aurais craché dessus, donc ça ne servait à rien de tester quelque chose qui a de grandes chances de me déplaire. Là c’est pareil. Et puis je suis contente que Kalafina se soit fait connaître par l’opening, plutôt agréable aux yeux, mais par rapport à ses autres titres, celui là est vraiment un des plus moches/fades pour moi =x. Rendez nous Oblivious, Sprinter et Progressive !

 

(D'ailleurs dans le même registre que Trapeze je trouve presque scandaleux l'absence de billets sur les films Kara no Kyoukai, je me demande si je ne devrais pas m'y atteler parce que bon c'était quand même quelque chose d'assez extra !)

 

Pourcentage de chance pour que je regarde la série : 22%

 


Chu-bra

Abandonné au bout d’un épisode

 

Chu-Bra.jpg

Encore une horreur bourrée de fanservice. Une cruche COLLEGIENNE (car c'est bien connu, au collège on s'habille avec une lingerie sexy pour séduire ses petites camarades dans les vestiaires, mouhahaha) aime les sous-vêtements donc elle déshabille tout le monde et on a le droit à du yuri gratis et à des tétons qui parlent, yeaaaaaah. Non vraiment y a mieux pour se lobotomiser le cerveau…

 

Pourcentage de chance pour que je finisse la série : 3%

 


Ladies versus Butlers

Jamais vu

 

Ladies-vs-Butlers.jpgJ'ai pas trouvé plus soft comme image, sinon c'était ça et euh...voilà =x

 

J’ai mes limites niveau ecchi poussé à l’extrême et j’avoue que pour ce qui est de Ladies versus Butlers, je me contente des images les plus « évocatrices » via Sankaku Complex, ça m’évite de me farcir l’absence d’histoire et de me frapper la tête contre les murs comme certaines personnes :p.

 

Pourcentage de chance pour que je regarde la série : 9%

 



Baka to Test to Shôkanjû

Jamais vu

 

Baka-to-Test-to-Shoukanjuu.jpg

Parait que c’est le meilleur anime de la saison, qu’il est trop über mega cool…Je compte regarder autre chose en attendant et si c’est vraiment bien, alors je m’y mettrais plus tard.

 

Pourcentage de chance pour que je regarde la série : ???

 

Le reste de la saison ? M’intéresse pas vraiment. Edit : Et pour regarder Durara, j'attends d'abord d'entamer Baccano.

 


 

Voilà, l’article peut paraître inutile mais j’en avais vraiment assez de me faire avoir par le coup du hype et c’est super difficile de résister (Quoi ? Tu n’as pas vu Bakemonogatari mais il faut absolument ! Et Durara aussi et… Non stop, on verra plus tard). Je ne sais pas si vous vous êtes reconnus dans cette propension à suivre des animes pour de mauvaises raisons, je trouve que c’est vraiment symptomatique de l’époque. Après ça ne veut pas dire qu’il n’y a rien de bien en ce moment à regarder, juste que je trouve que les blogeurs passent plus de temps à écrire leurs impressions sur un échantillon de nouveautés qu’à vraiment approfondir leur analyse en regardant les séries en entier. Pour savoir si So-Ra-No-Wo-To ou Ôkamikakushi sont de bonnes séries, ce n’est pas sur le premier épisode qu’il faut juger…

 

Evidemment, inutile de préciser que de faire un bilan sur des choses qu’on n’a pas regardé ou presque est totalement ironique et décalé de ma part =p.

 

Je vais probablement faire une autre review sur une série d’OAVs un peu ancienne dans les jours prochains avant de revenir à plus moderne (je pensais à Alien Nine).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Baillan 14/03/2010 15:37


Mdr... :D
C'est étonnant, quand on sait ce que l'Etat paye pour chaque membre de l'élite qui forme la prépa (élite, qui a dit élite ??). Si vous devez presque tous vous retrouvez en fac, c'est qu'il y a
quand même quelque chose qui cloche. Bon courage en tout cas pour la suite, en espérant que tu vas trouver un truc qui te plaise bien (et qui rapporte un max de fric bien sûr !!).


Baillan 13/03/2010 22:11


Mdr. Pardon pour l'abus. Dans ce cas, je ne regarderai pas (mais quel emm... !!!)

C'est vrai que pour Rahxéphon, le début peut intriguer pas mal, mais la mayonnaise n'a malgré tout pas pris au départ.

Je ne connais pas grand chose des Prépas littéraire, j'ai même appris leurs existences quand j'ai commencé à lire ton blog, sans vouloir vexer. Je m'étais fais une bonne prépa scientifique, mais on
avait quand même pas mal d'écoles de dispo à la sortie, même avec un niveau très moyen. Ça mène à quoi au final, la prépa littéraire, à part de repartir vers des écoles de commerce, style HEC ? Le
métier que tu envisages, c'est quoi? Ecrivain, Philosophe, des trucs de ce genre ?
(Baillan très curieux !! Baillan pas vouloir vexer !! pas taper siou plait)


Helia 14/03/2010 12:04



Han, vu que t'en parlais de manière relativement aisée, du coup je te croyais expert en la matière :p. Laisse moi donc t'exposer le merveilleux
monde de la prépa littéraire.


 


En prépa littéraire tu prépares l'Ecole Normale Supérieure, qui n'accepte que les 50 meilleurs de France, au travers du concours le plus
hardcore qui soit pour des littéraires. Comme en province personne ne l'a jamais, on se tourne de plus en plus vers les solutions alternatives citées par mes soins dans le post précéent (dont
écoles de commerce style HEC) mais là encore ça concerne que les meilleurs (on va dire 10/15 personnes sur 45 dans ma classe). Le plus grand débouché de la prépa...c'est la fac. Et évidemment ça
fait un peu perte de temps du coup. Rentabiliser sa prépa est plus difficile qu'on ne l'imagine...


 


Quant à me demander quel métier j'envisage, grrrrrrrr. C'est LA question à ne pas poser devant moi si on ne veut pas se faire plumer en dix
secondes chrono è___é. Comme je suis magnanime, je te donne 5m d'avance histoire que tu puisses courir un peu...moi pendant ce temps là je lustre mon sniper et j'attend sagement =D. Nan bon je
rigole, je me conterai de te découper un ou eux membres superflus, mouahahaha.



Baillan 13/03/2010 02:06


Bah, de toute façon, je pense pas regarder Seikon No Sqaser. J'ai regardé un peu sur le net, et me suis aperçu que j'avais déjà commencé à lire le manga et bien vite arrêté. Puisque tu insistes
pour Roh Kuchu Buranko, je vais essayer de m'y mettre quand j'aurais le temps et l'envie.

Pour Durarara, je commence peu à peu à changer d'avis. Le début était chiant et les persos peu intéressant, mais on se sent quand même attiré par le fond de l'histoire et les relations qui
réunissent tous ces petits personnages. Il n'empêche que cela ne va pas bien vite et que les épisodes sont long à regarder. Le fond ressemble énormément à Baccano !, où on nous fait croire qu'il y
a énormément de choses et où l'histoire peu finalement se résumer à trois lignes (une par histoire). Ca ne veut pas dire que je n'ai pas aimer Baccano !, bien au contraire, j'avais adoré sur le
coup, mais quand on y réfléchit bien... Je crois d'ailleurs que tu n'as pas encore eu l'occasion de le voir. Regarde le en premier si tu peux. Je doute que tu apprécies Durarara si tu n'as pas aimé
Baccano !.

Au niveau de Rahxéphon, moi c'est plutôt l'impression inverse que j'ai eu. Le début m'a semblé banal et les dessins avaient déjà un peu trop vieillit. En même temps, vu le nombre d'animes que je me
suis ingurgité avant de regarder celui là, on a l'impression que ce genre de scénario est devenu assez habituel. C'est vrai qu'à sa sortie, il a du faire un sacré tabac malgré Evangélion, mais
maintenant... C'est au fur et à mesure de l'anime que cela a commencé vraiment à m'intéresser, mais j'étais toujours agacé de n'avoir aucune explications vis-à-vis des "Mues" (un nom de ce style
là) et encore plus à la fin de n'en avoir quasiment aucune. C'est vrai que les deux derniers épisodes sont assez atroces ; on n'y comprend pas souvent grand chose, et ça part un peu en sucette. Je
crois qu'il y a eu un film et des OAVs de sortis. J'essaierai peut-être de les regarder un jour en espérant que cela éclaircisse un peu le tout.

Je crois que les concours arrivent bientôt, dans moins d'un mois non?
Bon courage et révise bien, c'est l'aboutissement des deux ans de galères et d'ennuis que nous valent la Prépa, fais pas comme certains (moi :D) et te loupe pas. Les profs doivent déjà te le
rabâcher sans cesse.


Helia 13/03/2010 16:25


"Puisque tu insistes pour Roh Kuchu Buranko, je vais essayer de m'y mettre quand j'aurais le temps et l'envie." = Il ne me semblait pourtant pas avoir insisté mais si tu trouve l'envie, après tout
^^.
"Puisque tu insistes pour Roh Kuchu Buranko"
"Roh Kuchu Buranko"
...
On ne se moque pas de mes tics de langage monsieur je vous prie è___é. (

Helia 11/03/2010 09:56


Gen' = A mon avis, le problème c'est pas de s'être renseigné, c'est de s'être renseigné au mauvais endroit :p. Je ne connais pas tes sources mais bon, voilà XD.

Baillan = J'ai failli faire un malaise devant une telle tartine de texte, d'où ma réponse tardive :p (en fait non, j'avais juste la flemme =$).

Roh Kuchu Buranko a l'air sympa pourtant XD. Bon comme ça se passe en milieu hospitalier et que t'aime pas les seringues, j'imagine qu'il vaut mieux éviter, en effet =).

Pour Seikon no Qwaser...euh...en effet j'ai voulu prendre une jolie image pour changer un peu de d'habitude, mais ne te fais pas de mal, ne regarde pas l'anime, ça va te violer le cerveau =x. Même
le manga (que je pensais relativement soft) a pris une tournure différente quand je suis tombée, par hasard, sur un passage du volume trois...particulièrement dérangeant X).

Oh quelqu'un qui s'ennuie devant Durarara ! Ne serait-ce donc point le chef d'oeuvre du siècle comme annoncé dans l'Evangile de l'Otakisme version 2010 =O ? M'en voici toute retournée. Tu vas peut
être te faire incendier, mais ça m'intéresse d'en savoir plus, si tu peux poursuivre un peu tes impressions =).

Ahah, tu as regardé RahXephon XD. Je comptais en faire un article mais j'ai oublié =x. Le 1e épisode m'avait subjuguée et par la suite j'ai navigué de déception en déception jusqu'à un final atroce
et WTF au possible. RahXephon, ou comment rater un anime sans aucune raison o/.


emi-chan 10/03/2010 11:52


non non j'ai même vidé un litre de glace quand je suis rentré >w


Présentation

  • : La mélancolie d'une otaku
  • La mélancolie d'une otaku
  • : Le WTF n'a pas de frontières ! Ou de la supériorité de la japanimation sur nos pauvre cerveaux. La mélancolie ? Ce qu'il y a de l'autre côté de la folie...
  • Contact

Accueil

 

 

Bienvenue dans ma faille spatio-temporelle

Blood
   

  Où me trouver sur l'internet :

Lastfm-kirika2

Twitter-kirika2.jpg

 

MAL-Yuka.jpg


FB.jpg
C'est tout ce que ça te fais quand je te dis qu'on va manger des crêpes ?

Aggregateurs :

samag.jpg

nanami.jpg

Rechercher

Patreon

 

Träumendes Mädchen

Catégories