9 mai 2009 6 09 /05 /mai /2009 00:21

Aujourd'hui, pour changer, on va parler musique. S'épancher en louanges sur des chanteurs/compositeurs très connus n'ayant pas un très grand intérêt (dire « OMG love it <3 » c'est pas très argumentatif), je vais présenter un groupe un peu spécial : Sound Horizon.


/!\ Il est lourd mon article, il est lourd ! Ceux qui ont une petite connexion sont prévenus : vidéos et images en vue /!\



Introduction
Selon la description du site Nautiljon, lui-même traduit du gentil Wikipédia, on sait, en gros :

Abregé par Sanhora par les fans (サンホラ ) est un groupe qui s'appelle lui-même la "Fantasy Band" (幻想楽団 ).

Style Musical

C'est généralement un style omnibus (chant + paroles parlées, pratiquement une comédie musicale).
Un album contient de multiples intrigues avec un thème différent ce qui donne une longue histoire.
Des voix dans les gammes sopranos et mezzo sopranos sont principalement employées et l'utilisation de la narration dans les chansons n'est pas limitée.
De fortes influences des animes se font ressentir dans la musique de ce groupe, ils ont tout d'abord commencé par convier à eux des doubleurs (seiyū ) pour la narration.
Leurs paroles sont souvent mystérieuse contiennent des métaphores avec des thèmes variant d'anciennes malédictions, de légendes, de rêves, de guerres, de paradis oubliés, de luxure, de crimes, d'amitié ou d'obsession...

Les Membres

Mis à part Revo, les autres membres varient d'un album à l'autre.

Permanent :

Revo : Compositeur, parolier, guitare, synthé, accordéon, cornemuse, etc...
(Rôles : Hiver Laurant dans Roman ; Shaytan dans Seisen no Iberia).


Équipe actuelle :

Yokoyan : Illustration des albums

Jimang : Voix, choeur, narration
(Rôles : Savant dans Roman, le prophète Sadi dans Seisen no Iberia)

YUUKI : Voix, choeur
(Rôles : Hortense dans Roman ; Layla dans Seisen no Iberia)

KAORI :Voix, choeur
(Rôles: Violette dans Roman, Enjá dans Seisen no Iberia)

REMI : Voix, choeur
(Rôles : Reine Michelle dans Roman, Trin dans Seisen no Iberia)

RIKKI : Voix, choeur
(Rôles : Rikki Laurant dans Roman, Saránda dans Seisen no Iberia)

Guitares : Jake, Revo

Basse : Atsuji Hasegawa

Batterie : Ken'ichi Fujimoto

Clavier : Oosako Kyouko

Percussions : Naomi Ishikawa

Cordes : Kana Strings

Anciens membres :

Aramary : Voix, choeur, narration


Histoire

Tout commença avec Revo qui publia sa musique sur son site Internet vers la fin des années 90.
En 2001, Sound Horizon participa au Comic Market et sortirent leur premier album-histoire Chronicle, tout composé d'instrumentales avec quelques narrations, choeurs de fond et effets sonores.
L'ajout de chant se fit lors de leur deuxième album Thanatos.
Leurs sorties ultérieures ont été publiées au Comic Market et au M3.
La plus grosse sortie du groupe est Elysion ~Rakuen e no Zensōkyoku~ (traduit par Elysion ~ Prelude to Paradize ~) en 2004.
Leur premier maxi-single sorti en 2006, Shōnen wa Tsurugi wo... , inclu le titre Shūtan no Ou to Isekai no Kishi ~The Endia & The Knights~, thème du RPG de PlayStation 2 Chaos War.

Merci monsieur Wikipedia (et monsieur le traducteur de Wikipedia) !

Sound Horizon est un groupe totalement à part dans le paysage japonais de part son style iconoclaste et sa progression un peu étrange. On peut dire qu'il y a plusieurs Sound Horizon tant les compositions de Revo ont évoluées de Chronicle à Moira, leur dernier album en date, tant est si bien, que je vais devoir séparer les albums en groupes pour pouvoir les commenter (sans compter les exceptions comme la collaboration avec Yuki Kajiura).

Revo et Yuki Kajiura

 



Les premières oeuvres (albums doujins)
Leur toute première oeuvre, Chronicle, a tout du prélude.


Comme l'a si bien dit monsieur Wikipédia, il n'y a aucune chanson dans cet album, tout au plus quelques phrases de temps en temps, et pas plus de cinq, ou alors quelques « lalala ». De plus, il ne contient que peu de musiques, et des musiques très courtes, ne dépassant jamais les trois minutes. Il est de rigueur de dire qu'il ne vaut mieux pas commencer par là quand on ne connaît pas Sound Horizon et je suis plutôt d'accord là-dessus. Cependant, je ne pense pas qu'il faille nier son existence pour la bonne raison qu'il est étonnement riche. L'intro nommée « Sound Horizon » qu'on retrouvera plusieurs fois dans leurs premières compositions ne dure que quelques secondes, quelques secondes étonnement mélodieuses, des titres comme Black Chronicle, Shijin Ballad no Higeki et son accordéon, Arbelge no Tatakai (mention spéciale au son légèrement déformé qui rend la piste particulièrement intrigante), Juhyou no Kimi, Shoujo Ningyou ou l'étrange Kimi ga Umaretekuru Sekai qui mêle pluxieurs pistes aux sonorités aquatiques à la fois, méritent leurs lettres de noblesse et dégagent une ambiance proche de la BO de jeu vidéo sans être ni lassantes ni répétitives. Pour moi c'est une très bonne surprise, mais ce n'est que le long commencement d'une constante évolution.

Avec Thanatos et Lost apparaît enfin de la voix !


Les deux albums sont tout aussi courts mais cette fois-ci, ils possèdent de la narration, des choeurs et du chant (principalement Aramary puis Jimang à partir de Lost).
Dans les deux cas, les notes d'introduction sont magnifiques. Il en ressort une ambiance mystérieuse et feutrée pour Thanatos avec Soko ni Aru Fuukei qui tinte comme une boîte à musique, Koware ta Marionetto où on découvre une des plus belles facettes de la voix d'Aramary, Rinne no Sunadokei et Thanatos no Gensou ; dans Lost on a un côté à la fois plus doux, plus jazzy et plus rock, les seules que je note sont cependant Shiro no Ginei [White Illusion] (une des rares fois où je supporte Jimang chanter, c'est pas de sa faute mais il a une voix vraiment étrange) et Mahoutsukai Sarabande, par ce que trouve cet album légèrement inférieur aux précédents.


Dans ces trois oeuvres, on ne peut pas encore parler de Sound Horizon à proprement dit, les pistes sont courtes, les histoires véhiculées fascinantes mais le groupe semble encore se chercher. A noter que la célèbre Haruka Shimotsuki, connue pour les génériques de fin de Rozen Maiden, participera aux premiers projets de Sound Horizon en tant que doubleuse jusqu'à Leviathan à peu près avant de revenir pour Moira.



Les remixs (pleasure & renewal cds)
Dans Pico Magic et Pico Magic Reloaded, parus la même année, on retrouve quelques uns des anciens titres réarrangés, de nouvelles introductions rythmées comme Reloaded qui est plutôt pas mal, les prémisces de chansons que l'on retrouvera plus tard à l'état complet dans Elysion (comme Ark) et quelques nouvelles pistes.

Notez que les trois bonshommes qu'elle tient dans ses bras sont les héroïnes des trois premiers albums




Chronicle 2nd reprend le premier du nom et d'autres chansons parues après pour les compresser dans un album bien plus long que les précédents. Si l'introduction, Kuro no Yogen Sho, et Sho no Sasayaki sont magnifiques, l'album est un peu décevant quand on a déjà écouté toutes les oeuvres qui l'ont précédé puisque c'est de ça qu'il s'inspire. C'est un peu le véritable début de Sound Horizon.





Période de transition


Si l'album Elysion ~Rakuen e no Zensokyoku~ reprend également beaucoup des précédents titres (à se demander pourquoi Revo a fait tant de remix sur une période comme celle-là), Leviathan Shuumatsu wo Tsugeshi Kemono se place comme une histoire inédite à laquelle participe Rikki, la chanteuse de Final Fantasy X  qu'on retrouvera un peu plus tard, ce qui est étrange c'est que cette oeuvre ne ressemble ni à « l'ancien » ni au « nouveau » Sound Horizon, un album complètement à part donc qui s'apprécie aléatoirement selon les goûts de chacun.


Le deuxième Elysion ou Elysion ~ Rakuen Gensou Monogatari Kumikyoku ~ est un de mes préférés. Il est ni trop court ni trop long et les pistes ont l'avantage de  pouvoir s'apprécier sans comprendre les paroles.



La deuxième version de la pochette. ABYSS vient des initiales des chansons Ark, Baroque, Yield, Sacrifice et Stardust.


On y retrouve des succès phares de Sound Elysion avec le fantastique Eru no Rakuen [→ sideE →], la version la plus aboutie de Ark , la harpe envoûtante de Eru no Ehon [Majo to Rafurentse], la version la plus aboutie de Yield et sa cornemuse, la rythmé Stardust et bien d'autres que je ne cite pas. Cet album sera le dernier d'Aramary avec Revo mais aussi celui où elle y sera la plus omniprésente, à tel point que lorsqu'on l'entend en concert, on voit bien que sa voix fatigue très vite si on ne lui accorde pas une petite pause. C'est là que meurt « l'ancien » Sound Horizon.

 

Eru no Rakuen [→ sideE →] s'offre le luxe de présenter un tableau célèbre de la Renaissance : Le jardin des délices

 



Le renouveau
Depuis le départ d'Aramary, quatre chanteuses ont rejoints Revo et Jimang (toujours fidèle au poste) : elles se nomment Yuki, Kaori, Remi et Rikki. Avec elles, Revo emprunte un nouveau chemin : ses albums ont des pistes très longues (6-7 minutes en moyenne) et adoptent un autre style. Dorénavant chaque gros album aura une histoire générale servie par une multitude d'intrigues (les chansons) ayant un rapport avec des sujets mythiques (Moira) ou épiques (Seisen no Iberia) avec des légendes, des malédictions,...


C'est avec le single Shonen wa Tsurugi wo que Sound Horizon ouvre le bal, avant de continuer par le très mystérieux Roman. On notera une certaine fascination pour la France dans cet album avec des phrases incompréhensibles («  C'est mademoiselle Violette qu'il est dans le bras droite » WTH ? « Oui môônsieur » WTF ?) mais qui font plaisir à notre orgueil national. Roman reste  une oeuvre un peu disparate avec de très bonnes pistes comme Honoo ou Miezaru Ude (ci dessous), et d'autres un peu moins. A noter qu'un manga issu de Roman est sorti au Japon.

 

Miezaru Ude






Ishidatami no Akai Akuma


Vient ensuite le second single Seisen no Iberia, aussi court qu'intense, puis en dernier Moira, dont l'influence  antique se fait clairement sentir et qui voit le départ de Rikki, l'arrivée de Miki pour la remplacer, et le retour d'un certain nombre de seiyuus pour ce qui est de la narration. Or pour ce qui est de Moira je reste mitigée malgré une liste de seiyuus des plus alléchante.



Vers où se dirige Sound Horizon ?


Le problème du « nouveau » Sound Horizon réside dans le fait que comme chaque piste raconte une histoire bien fournie en paroles, il faut tenter de trouver une traduction pour comprendre cette histoire. Pour des pistes rythmées de même pas cinq minutes comme dans Elysion c'est un petit bonus, pour les longues pistes hétérogènes de Moira c'est un must absolu ! La narration reprenant un peu trop le dessus, il est délicat pour un français de base ne comprenant que quelques mots de japonais de s'en sortir. Béni soit Ike Nelson, le narrateur qui ne parle qu'en anglais pour dire le principal, qu'on retrouve depuis peu. J'ai d'ailleurs constaté que mes chansons préférées sont celles dont j'ai vu le clip (à quelques exceptions près) ou le live, par ce que ce que montrent les chanteurs sur scène donne à mon imagination la matière qui leur manque quand il n'y a rien. Pour apprécier ce « nouveau » Sound Horizon, il faut donc regarder des vidéos en priorité, puis chercher la traduction des chansons pour pouvoir les apprécier à leur maximum...ce qui est un peu dommage. Avouons-le, peu de gens se décarcassent autant pour tenter de comprendre une chanson, aussi belle soit-elle, lorsqu'il y a si peu à se mettre sous la dent. Ce n'est pas pour autant qu'il faut bouder Sound Horizon car c'est un groupe original qui mérite à être plus connu.

Meiou

 



La collaboration avec Kajiura



J'ai évidemment gardé le meilleur pour la fin ! C'est en 2008 que Revo et Kajiura se sont associés pour nous pondre le single Dream Port. On y retrouve tout le charme de Sound Horizon embelli par le style de Kajiura et des chanteuses présentes pour l'occasion (les filles de Kalafina et FictionJunction Yuuka pour ne citer qu'elles). Je vous laisse donc sur ce superbe live qui scelle une collaboration osée et réussi entre deux personnes aux styles radicalement opposés.


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eve 17/01/2014 13:47

Yuki kajiura étant a mes yeux une déesse de la composition je vais de ce pas écouter leur musique

Buoron 17/02/2012 22:31

- Pourquoi ne pas commenter sur le billet de Märchen directement? Et bien en fait, je n'ai pas encore fini de le lire entièrement...

Je m'explique sur ce genre d'article j'aime bien prendre mon temps pour découvrir les musiques, m'en imprégner, comparer avec d'autres etc du coup je le lis en plusieurs fois.

D'ailleurs, quand je vois le temps que m'a pris la lecture (et l'écoute) de cet article je n'imagine même pas le temps qu'a du te prendre sa rédaction.

- Quant à l'utilisation des guillemets, c'est parce que ce n'est pas vraiment un groupe comme les autres :)

Au passage, bon courage à toi et ton équipe pour le projet Milk!

Helia 18/02/2012 19:29



Oh, mais alors, ça veut dire que tu as fini d’écouter ma discographie sélective de Sound Horizon avant Märchen XD ? J’aurais pensé qu’il y avait plus de pistes sur cet article mais elles
sont peut-être un chouilla plus courtes et moins fastidieuses à analyser. C’est aussi bien de prendre son temps, pas besoin de se justifier ^^.


 


« D'ailleurs, quand je vois le temps que m'a pris la lecture (et l'écoute) de cet article je n'imagine même pas le temps qu'a dû te prendre sa rédaction » = Il ne vaut mieux pas, en
effet 8). La critique de musique avec l’insertion de vidéo et d’images, ça bouffe un temps monstre.



« Quant à l'utilisation des guillemets, c'est parce que ce n'est pas vraiment un groupe comme les autres » = Mais si on suit cette logique, il faudrait mettre des guillemets pour tous
les artistes géniaux qui nous paraissent hors du commun, on ne s’en sortirait plus :p.


 


« Au passage, bon courage à toi et ton équipe pour le projet Milk! » = Merci beaucoup, on en a bien besoin !



Buoron 14/02/2012 22:18

Vu que ton article commence à dater j’espère que mon commentaire ne sera pas prescrit : j’ai découvert ce billet via celui sur Märchen :)

Tout comme pour Chiboudi, les compositions de Chronicle me font totalement penser à une ost d’un bon vieil RPG avec par exemple Black Chronicle comme thème de combat ou Shijin Ballad no Higeki
comme thème en ville etc…

J’ai aussi bien aimé l’album Thanatos notamment Koware ta Marionetto et Soko ni Aru Fuukei qui arrive vraiment à faire ressentir une ambiance pesante.

Ensuite, après Lost, les musiques m’ont beaucoup plus fait penser aux animes qu’aux jeux video à cause de la plus grande présence des paroles et des voix des seiyuus.

En fait, je pense également que les chansons sont pour la plupart vraiment belles mais c’est clair que le fait de ne pas comprendre l’histoire est vraiment un frein pour apprécier pleinement les
qualités d’une œuvre.

Je te remercie donc aussi pour cette découverte (tardive pour moi) et pour ton analyse du parcours de ce « groupe ».

Helia 17/02/2012 21:12



C’est vrai que mon article commence à dater, il y a comme une odeur de poussière qui émane de mon écriture, il faudrait ptet que je le refasse un jour (mais si je m’y mets, je pourrais dire de
même pour tous mes anciens articles, hum)...


(Et tu commentes ici au lieu de commenter celui sur Märchen :p ? Il est maudit ou quoi, ce billet, y a que Gen pour oser s’y aventurer XD ?)


 


Chronicle étant le seul album 100% instrumental de Sound Horizon, il fait un peu penser à une OST de jeu-vidéo, en effet ^^. Par contre, il est du même coup extrêmement difficile de comprendre
quel est l’univers que voulait représenter Revo.


 


« Ensuite, après Lost, les musiques m’ont beaucoup plus fait penser aux animes qu’aux jeux video à cause de la plus grande présence des paroles et des voix des seiyuus » = Mis à part
quelques pistes sympas, Lost est assez bof, je trouve. En fait, je vois ça comme une sorte de voyage : étape par étape, le groupe tente de trouver sa voie, et cette étape-là sert un peu à
montrer quelles sont les limites.



« En fait, je pense également que les chansons sont pour la plupart vraiment belles mais c’est clair que le fait de ne pas comprendre l’histoire est vraiment un frein pour apprécier
pleinement les qualités d’une œuvre » = Ah, mais complètement. C’est dans des moments comme ça que tu regrettes de ne pas être polyglotte XD.


 


« Je te remercie donc aussi pour cette découverte (tardive pour moi) et pour ton analyse du parcours de ce ‘groupe’ » = De rien, c’est le but ! Mais...pourquoi mettre groupe entre
guillemets :x ?



Chiboudi 02/11/2010 11:24


Cala fait un petit moment j'avais pas découvert un groupe. Tu m'en donne l'occasion de bien le découvrir avec ta fiche ^0^.

J'aime beaucoup les musiques d'ambiance (pas spécialement avec de la voix)...Et Shijin no Ballad no Higeki est totalement dans mon monde (ses temps si je suis très layton alors dès qu'il y a de
l'arcordéon quelque part j'adore !).
J'apprécie moins Black Chronicle, c'est une bonne musique de combat par exemple. Aubelge no Tatakai on dirait clairement un jeu RPG à la recherche de temple lol (je divague). J'adore quoi :D. "Kimi
ga Umaretekuru Sekai ", un classique monde de l'eau (quoi oui bon pour moi c'est des superbe musique pour un jeux video !!)

Waw Soko ni Aru Fuukei est vraiment magnifique (oui oui je vais commenté presque toutes les videos :p). On dirait vraiment une musique pour petite fille mais qui cache un très mauvais côté.
"Kowareta Marionette", lol le tout début pour moi c'est du zelda, mais après c'est dommage qu'il y a la guitar (c'est pas je n'aime pas) mais c'était bien en mode "calme".

Oula par contre "Lost" je n'aime pas du tout la voix du mec, puis chanter en anglais... non merci. "Pico Magic Reloaded" est franchement sympa ça bouge ^0^. "Ark" est d'une beauté :3, j'aime bien
se changement de voix ! Eru no Ehon [Majo to Rafurentse] : on dirait vraiment une petite histoire et j'aime beaucoup avec les deux voix ! "Elysion" euh...très "j'aime mon pays" enfin ça fait
bretagne, mais ça me dérange pas j'aime bien, puis cela se retire avec la voix. Stardust, ou ça bouge :D on dirait un ending.

Alors la musique avec le "bonsoiiiiiir" (Miezaru Ude) est toute mimi !! Mais le clip est étrange :x.
Par contre je n'aime pas du tout Ishidatami no Akai Akuma, on ne peux pas tout aimer ^0^.

Il est rigolo Meiou on dirait une voix d'un vieux film, nan mais j'aime vraiment se style ! Mais encore uen fois le clip euh... vraiment étrange puis la danse lol.
Et zut la dernière video final ne marche pas :p !!

Tout ça pour dire je vais bien me prendre Elysion ! Il m'a beaucoup plus ainsi que les deux premiers :3
Sinon les jaquettes sont magnifiques !!

Vraiment merci pour la découverte :3


Helia 02/11/2010 20:50



« Cela fait un petit moment j'avais pas découvert un groupe. Tu m'en donne l'occasion de bien le découvrir avec ta fiche ^0^ » = Bah écoute c’est fait pour ça ^^.


 


Si tu aimes bien la musique d’ambiance alors Sound Horizon a des arguments pour te plaire puisque leurs compositions mélangent toujours cette atmosphère avec celle du conte de manière à raconter
une histoire. Les premiers CDs sont d’ailleurs beaucoup dans cette veine instrumentale.


 


Je n’avais pas perçu ce côte RPG dans Chronicle mais maintenant que tu me le signales je dois avouer que la comparaison est pertinente ^^. Je trouvais que certaines pistes évoquaient une ambiance
un peu moyenâgeuse sur les bords, ça colle parfaitement avec ta théorie.


 


« Oula par contre "Lost" je n'aime pas du tout la voix du mec » = Il s’agit de Jimang. Il a vraiment une voix très particulière et autant j’aime bien le personnage autant sa voix me
rebute beaucoup =x.



« Et zut la dernière video final ne marche pas :p !! » = Zut. Tu fais bien de me le signaler, je vais remédier à ça tout de suite X).



 



Présentation

  • : La mélancolie d'une otaku
  • La mélancolie d'une otaku
  • : Le WTF n'a pas de frontières ! Ou de la supériorité de la japanimation sur nos pauvre cerveaux. La mélancolie ? Ce qu'il y a de l'autre côté de la folie...
  • Contact

Accueil

 

 

Bienvenue dans ma faille spatio-temporelle

Blood
   

  Où me trouver sur l'internet :

Lastfm-kirika2

Twitter-kirika2.jpg

 

MAL-Yuka.jpg


FB.jpg
C'est tout ce que ça te fais quand je te dis qu'on va manger des crêpes ?

Aggregateurs :

samag.jpg

nanami.jpg

Rechercher

Patreon

 

Träumendes Mädchen

Catégories